League of Legends

LoL : Riot Games explique comment éviter les nouveaux champions « broken »

Publié le: 27/Déc/2020 21:42 Modifié le: 8/Jan/2021 12:15

by Cyril Pomathiod

Partager


League of Legends a toujours été critiqué pour ses nouveaux champions OP. Riot Games aurait enfin trouvé comment régler le problème ?

Au fil des années, League of Legends a vu son lot de nouveaux champions absurdement puissants. Twisted Fate lors de la beta, Xin Zhao et même plus récemment Zoe ou Aphelios… Riot a connu de nombreux échecs d’équilibrage cuisant.

Publicité

Le problème d’équilibrage des champions à la sortie est tel qu’un mème sur le sujet a explosé en début d’année. Après la sortie d’Aphelios, le game designer Lutzburg avait secoué Twitter en annonçant :

Être bon pour jouer un certain personnage dans un jeu vidéo a de la valeur, mais je pense que je vais choisir les plus de 200 ans cumulés d’expérience professionnelle en game design.

L'équilibrage d'Aphelios sur League of Legends
Riot Games
Aphelios est devenu malgré lui le symbole des nouveaux champions OP

Cette phrase incontournable était censée justifier les mécaniques et l’équilibrage d’Aphelios et est devenu l’outil parfait pour se moquer de Riot et de ses nouveaux champions. Un montage hilarant pointant du doigt les pires résultats de ces « 200 ans d’expérience » a d’ailleurs fait sensation.

Néanmoins, il serait faux d’affirmer que League of Legends n’a jamais connu de nouveau champion équilibré. Lee Sin et Orianna, par exemple, ont connu très peu de changements depuis leur sortie. Si quelques ajustements sur les valeurs des sorts ont parfois été nécessaires, ces deux champions sont globalement restés les mêmes.

Un autre exemple plus récent est Lillia. Le dernier jungler de la Faille de l’Invocateur n’a jamais été « broken », n’a pas eu besoin du moindre équilibrage et a tout de même trouvé sa place dans la meta.

Publicité

Lillia : le point de départ pour des champions mieux conçus ?

Lol équilibrage de Lillia
Riot Games
Un nouveau champion jamais rééquilibré : Lillia est la perle rare !

Suite aux questions sur Reddit d’un internaute, le Gameplay Analyst Ray Williams a expliqué ce qui a permis à Lillia d’être parfaitement équilibrée :

« 1 – Beaucoup de chance. Nous n’avons qu’une dizaine de parties de test sur les champions sur leur itération finale, et c’est vraiment incomparable au millier [de parties]qu’on a rapidement après la sortie. Estimer un pourcentage de victoire avec un échantillon si petit relève beaucoup de la chance.

2 – Créer des points forts marqués et très fun (accélération de vitesse de déplacement, dégâts bruts, triples dégâts sur le Z, portée infinie sur le E/R) associés à de grosses faiblesses (fragilité, faible vitesse de base, sorts lents pour que le joueur se sente puissant mais que les adversaires sachent comment le contrer et ne se sentent pas oppressés).

3 – Un profil forces/faiblesses précis. Un clear rapide en début de partie si ininterrompue, mais peu de dégâts et de survivabilité. Un mid-game puissant mais qui s’épuise en late-game.

4 – BEAUCOUP de comparaison entre ses stats/dégâts/vitesse de clear avec les autres champions, ainsi que de temps passé à optimiser son clear de jungle. […] »

Publicité

Après un telle explication, on est donc en droit de se demander en quoi la sortie de Lillia est si différente de celle d’Aphelios ou Zoe. Est-ce simplement le facteur « chance » qui a empêché Riot Games de trouver les bonnes valeurs pour les champions dès leur sortie ?

C’est peu probable puisqu’un simple ajustement des valeurs n’a clairement pas pu régler le problème d’Aphelios. En effet, le champion a eu besoin de plusieurs modifications concernant ses mécaniques pour perdre de sa suprématie.

Quoi qu’il en soit, Lillia peut dorénavant servir de véritable modèle pour Riot. Ray Williams a d’ailleurs ajouté qu’il espérait « en fait le standard de précision ». Reste à voir si la formule magique fonctionnera à nouveau, ou si de nouveaux Aphelios et Zoe finiront indéniablement par voir le jour.

League of Legends

Ce que l’on sait sur « Project L » le jeu de versus tiré de LoL de Riot

Publié le: 27/Déc/2020 19:35

by Paul Fouillade

Partager


Le 15 octobre 2019, Riot Games dévoilé un premier aperçu de leur jeu de versus basé sur l’univers de League of Legends et pour le moment intitulé « Project L ». Le jeu est notamment soutenu par le co-fondateur de l’EVO, Tom Cannon.

Quel type de jeu de versus est Project L ?

Project L semble être un jeu de versus en 2.5D de la même manière qu’un jeu comme Street Fighter V. Les jeux de combat en 2.5D possèdent des graphismes en 3D mais se jouent comme s’ils étaient en 2D.

Publicité

Les combattants en 2.5D ont directement évolué de ceux qui étaient en 2D afin de maintenir le même style de gameplay tout en s’adaptant aux performances et aux graphismes actuels.

Project L Ahri Darius Riot Games
Riot Games
Project L a été dévoilé officiellement le 15 octobre 2019.

A quoi ressemblera le gameplay de Project L ?

Le jeu propose le classique combat de 90 secondes. De plus, le jeu conserve un historique des combos afin d’indiquer combien de coups ont été portés à vos adversaires.

Publicité

Des barres spécifiques aux personnages semblent indiquer que des attaques spéciales et des supers seront de la partie mais rien de tel n’a encore été montré officiellement.

Enfin, si Riot n’a pas confirmé que le jeu utiliserait le netcode GGPO, le fait qu’il soit devenu open source laisse penser que ce sera le cas. Tony Cannon, le frère de Tom, a designé GGPO afin de reproduire une expérience avec le moins de lag possible lors des parties en ligne, il serait donc logique que Project L en profite également.

Quels seront les champions présents dans Project L ?

Du côté des personnages, quelques champions de League of Legends ont été repérés. Parmi eux on retrouve Ahri, Darius, Katarina ou encore Jinx.

Publicité

Ce qui est intéressant ce sont les multiples styles de combat que l’on s’attend à avoir. Alors qu’un champion comme Darius devrait vraisemblablement se servir de sa hache pour se battre comme on peut le retrouver dans un Soul Calibur, Ahri pourrait ne se reposer que sur ses projectiles.

Project L Riot Games développeur
Riot Games
Project L semble être un jeu de combat en 2.5D comme Street Fighter.

Quand sortira Project L ?

Cannon a expliqué qu’il restait encore beaucoup de travail à l’équipe chargée du projet mais qu’ils travaillaient très dur dessus. De fait, dans un tweet posté après la présentation du jeu, le développeur a indiqué qu’ils étaient encore loin d’une sortie voire même d’une lapha.

C’est pour le moment, la seule information dont nous disposons depuis plus d’un an sur le jeu. Néanmoins le 21 décembre dernier, Riot a enregistré une marque déposée avec un logo présentant la lettre L traversée par un éclair. Rapidement, le lien avec Project L a été fait.

Cela implique également que Riot pourrait être sur le point de nous dévoiler de nouveaux teasers ou peut-être même une potentielle date de sortie. Quoiqu’il en soit c’est un signe évident que les choses progressent sur le développement du jeu et on a hâte de voir ça.

marque déposée Riot Games Project L
Riot Games
Ce logo a été déposé par Riot Games le 21 décembre 2021. S’agit-il du futur logo de Project L ?

Quand a été annoncé Project L ?

Nous avions précédemment appris lors de l’EVO 2019, le plus gros tournoi au monde de jeux de versus, que Riot Games travaillait sur un jeu de cette catégorie.

« Je veux que les gens puissent connaître le secret le moins bien gardé de l’univers et je peux confirmer que nous travaillons sur un jeu de combat pour Riot », déclarait ainsi Tom Cannon dans une interview.

Project L Riot Games développeur
Riot Games
Un champion qui semble être Jinx est en train d’exécuter un combo sur un personnage ressemblant à Katarina.

Le 15 octobre 2019, Riot Games dévoilait plus d’informations sur ce mystérieux jeu lors d’un stream.

« Ce que je pense c’est que les joueurs de League of Legends attendent quelque chose de différent avec ce jeu, mais est à certains égards, en harmonie avec ce que je pense que les joueurs de jeux de combat espèrent de ce jeu, » déclarait Cannon lors d’une vidéo des développeurs.

« Tout le monde veut un bon jeu mais ce que nous avons vu, c’est que les gens sont vraiment ravis de voir les champions de Runeterra sous un nouveau jour. »

Avec autant de talents différents et d’efforts pour ce titre, il sera intéressant de voir la progression du jeu d’ici sa prochaine présentation et s’il a le potentiel de s’imposer sur le marché des jeux de combat.