Un tweet alerte le public sur la charge mentale subie par les streamers

Océan Fleutot
Twitch stream chat viewersTwitch

Les sujets de discussion dans les chats en direct sur Twitch peuvent avoir des conséquences sur l’état mental de certains vidéastes. Un streamer a tenu à réagir sur les réseaux sociaux pour alerter.

La plateforme de streaming vidéo Twitch fait partie du quotidien de nombreux internautes à travers le monde. Vous êtes peut-être un streamer quotidien, un viewer régulier ou même un modo d’une chaîne.

Twitch est aussi un espace de discussion en direct où les streamers et leur communauté réagissent en direct. Mais parfois, certains sujets abordés dans le chat peuvent peser lourd et modifier le comportement du vidéaste.

C’est ce qu’a voulu alerter l’internaute @TheRobLogan, lui-même streamer sur Twitch. Il a décidé d’apporter un message clair via un post sur son compte Twitter en titrant “Twitch téléspectateurs… Un conseil.”

“S’il vous plaît, arrêtez de postez vos news déprimantes dans le chat. Les streams ne sont pas des endroits pour se décharger. Vous prenez égoïstement l’espace de quelqu’un pour vous l’approprier par la force. Je viens tout juste de voir quelqu’un poster quelque chose de vraiment très lourd sur un écran encore en “Démarre bientôt” et le streamer a annulé son stream. Il n’a pas précisé que c’en était la raison mais en tant que streamer c’est difficile de ne pas reconnaître ces choses-là. Cela peut être très difficile pour quelqu’un d’appuyer sur le bouton de live, encore plus ardu de maintenir le rythme d’un stream et encore plus complexe de garder tout le monde engagé et dynamique. Le streamer peut avoir ses propres problèmes et être en live est son moyen de se vider l’esprit pendant un petit moment. S’il vous plaît, respectez l’espace des streamers et cherchez de l’aide ailleurs.”

Un message massivement relayé sur les réseaux

À la grande surprise du modeste streamer, son tweet a été massivement partagé par la communauté avec plus de 130 000 mentions J’aime et plus de 20 000 Retweets.

Les commentaires des internautes sont très diversifiés sous le post. On retrouve certaines réactions comme “Ce post ressemble à quelqu’un qui n’est pas prêt à être une figure publique” avec comme réponse d’un autre internaute “Je suis désolé ??? Donc le streamer n’est pas autorisé à utiliser sa propre plateforme et ne devrait pas être sur les réseaux sociaux s’il a du mal… mais une personne au hasard devrait être autorisée à détourner quelqu’un d’autre pour discuter de son traumatisme aux dépens du streamer et de tous les d’autres téléspectateurs ?”

L’internaute @water_cannons a également été surpris de ce post qu’il juge comme “une très mauvaise prise de parole en tant que streamer, c’est vous qui dirigez la communauté et c’est vous qui avez ces viewers qui sont là pour vous.” 

@subastraa lui a répondu “Non. Ce n’est pas le “travail” d’un streamer d’être un conseiller ou un thérapeute pour quelqu’un qu’il ne connaît même pas. Les streamers ne sont pas des professionnels agréés.”

Les dessous de la profession de streamer sur Twitch restent encore assez inconnus pour la plupart. Dernièrement, dans une enquête de nos confrères de Numérama plusieurs streamers se sont confiés sur le burn-out qu’ils subissaient. Dans un milieu encore très précaire et souvent stigmatisé, difficile d’encadrer efficacement ce loisir tout autant que cette profession. Il est parfois bon de rappeler que derrière l’écran de votre personnalité préférée se trouve un être humain avec ses émotions propres et que tout ne s’arrête pas une fois sa caméra coupée.

Chargement...