CS:GO

Vitality annonce le départ momentané d’apEX, capitaine de l’équipe CS:GO

Publié le: 9/Fév/2021 16:49

by Alexandre domingues

Partager


Le capitaine de l’équipe Counter-Strike : Global Offensive de Vitality, Dan “apEX” Madesclaire, va s’éloigner pendant quelques temps de la scène compétitive.

Coup de tonnerre sur la scène de Counter-Strike : Global Offensive ! Le capitaine et leader dans le jeu de la team Vitality, Dan “apEX” Madesclaire, prend une pause de la compétition. Un communiqué de l’équipe sur Twitter, écrit par XTQZZZ, l’entraîneur de la formation franco-belge, explique les détails de ce choix.

Publicité

Notre équipe peine à atteindre son plein potentiel en ce début d’année, explique Rémy « XTQZZZ » Quoniam. Des difficultés collectives au sein de l’équipe impactent actuellement la performance. Les annonces du début de saison et les accusations injustifiées ont été difficiles à encaisser, en plus du contexte sanitaire quotidien toujours lourd à vivre.

Les annonces dont parle XTQZZZ empêchent les équipes de concourir, lors de certains évènements organisés par Valve, avec plus de cinq joueurs. Or, si Vitality n’a cessé de monter en puissance depuis sa création, la formation française a gagné en stabilité et en régularité depuis la mise en place de ce roster à six joueurs avec l’ajout de Nabil “Nivera” Benrlitom. C’est certainement l’équipe professionnelle qui a le mieux réussi ce pari à l’heure actuelle.

apex csgo vitality cologne
HLTV.org
apEX et son coach, XTQZZZ, lors de l’ESL Cologne 2019.

Quant aux accusations injustifiées, elles viennent d’un écran, involontairement laissé allumé, que l’on pouvait observer derrière la caméra de l’un des joueurs lors d’une rencontre des finales du BLAST Premier. Cet écran retransmettait le match avec quelques minutes de retard mais aurait pu, potentiellement, permettre au staff français de grappiller de précieuses informations à leurs adversaires. Heureusement, des commissaires du tournoi en question et des responsables de l’éthique dans l’esport n’ont pas sévèrement sanctionné Vitality, qui s’en est sorti avec 10 000€ d’amende.

Publicité

“J’ai pris la décision de laisser souffler apEX”

Dans la suite du communiqué, XTQZZZ explique les détails de la pause soudaine de son capitaine. “Malheureusement pour lui, des problèmes personnels viennent s’ajouter à tout cela, rajoute-t-il. Afin d’assurer notre devoir de club et de protéger nos athlètes, j’ai pris la décision de le laisser souffler durant l’intégralité du BLAST Premier Spring. Cette période pourra être étendue si nécessaire, afin de respecter son bien-être et pour qu’il revienne en pleine possession de ses moyens”. 

Son rôle de leader, endossé depuis le départ d’Alex « ALEX » McMeekin, l’a fait entrer dans une nouvelle dimension. Une dimension à laquelle apEX s’est parfaitement adaptée et dont il a su comprendre les codes rapidement, menant avec brio ses coéquipiers, ces derniers atteignant un niveau de jeu jamais atteint par Vitality auparavant. Si la formation à l’abeille ne précise pas la durée exacte de l’absence de son capitaine, celle-ci mettra tout en place pour qu’il puisse revenir en pleine forme et dans les meilleures conditions. En attendant, Vitality rencontre Evil Geniuses ce mardi soir dans les BLAST Premier : Spring Groups 2021 et c’est selon toute vraisemblance Richard « shox » Papillon qui devrait prendre le relai en tant que leader dans le jeu.

Malheureusement, apEX est loin d’être le premier joueur à prendre une pause dans sa carrière d’esportif. Si ce sont des phénomènes courants, peu importe le jeu, celui-ci prend plus d’ampleur sur CS:GO depuis quelques années. ALEX avait fait une pause avant de partir de Vitality, fatigué du rythme infernal des compétitions. Le leader d’Astralis, la meilleure équipe de l’histoire, Gla1ve a dû lui aussi prendre trois mois de repos pour guérir ses problèmes de stress et ses signes de burnout. Un autre exemple marquant avec la longue pause d’Olofmeister, l’un des vétérans de la scène en Europe, qui invoquait une perte de motivation et une extrême fatigue. Repose-toi bien apEX et reviens en pleine forme !

Publicité
CS:GO

CS:GO: FunPlus Phoenix confirme son retour avec les membres de GODSENT

Publié le: 30/Déc/2020 17:47 Modifié le: 4/Fév/2021 11:21

by Paul Fouillade

Partager


FPX Esports a confirmé ses plans pour revenir dans le paysage de la scène CS:GO et la structure serait sur le point d’acquérir l’ancien roster GODSENT en attendant l’accord des joueurs.

FunPlus Phoenix a débuté son voyage sur CS:GO de manière très abrupte. Connue pour avoir remporté les Worlds de League of Legends 2019, la structure cherchait également à s’installer sur CS:GO à travers Flashpoint en 2020.

Publicité

Cependant, l’année a été plutôt tumultueuse. choisissant puis relâchant plusieurs formations à commencer par Heroic puis Bad News Bears, FPX serait sur le point d’aligner de nouveaux joueurs.

« Chez FPX Esports, nous avons eu des discussions approfondies avec GODSENT au cours des derniers mois concernant l’acquisition de leur formation sur CSGO, » écrivait ainsi dans un tweet Petar « Peca » Markovic, directeur général des opérations sur CS:GO et Valorant pour la structure. « Un accord mutuel a finalement été conclu et pour le moment, nous attendons que les joueurs examinent et potentiellement signent leurs contrats. »

Publicité

Une fois que les joueurs auront terminé avec les contrats, voici à quoi devrait ressembler la future équipe CS:GO de FunPlus Phoenix en plus de l’entraîneur potentiel actuel de GODSENT, Jonatan « Devilwalk » Lundberg :

  • Kevin ‘kRYSTAL’ Amend
  • Martin ‘STYKO’ Styk
  • Jesse ‘zehN’ Linjala
  • Pavle ‘maden’ Bošković
  • Asger ‘farlig’ Jensen

Fin septembre, FunPlus annonçait Markovic comme Manager général à la fois de Valorant et de CS:GO. Il semble à présent que Peca ait pris la décision d’acheter entièrement la formation européenne actuellement classée 19ème du monde au moment d’écrire ces lignes.

Cela étant cependant, Peca a précédemment confirmé que, quelle que soit l’équipe qui serait acquise, FPX ne participerait pas au Flashpoint Saison 2. Même en étant l’une des équipes fondatrices, FunPlus préfère « prendre son temps et se concentrer sur 2021 ».

Publicité

« Nous ne voulons pas procéder à des décisions hâtives étant donné que notre premier but est de construire une formation prometteuse et durable. »

FunPlus Phoenix logo formation GODSENT CS:GO
FunPlus Phoenix | GODSENT
Il ne manque apparemment plus que l’accord des joueurs de GODSENT.

L’organisation s’attendait à l’origine à jouer avec la formation d’Heroic en mars dernier et qui comprenait notamment Patrick « es3tag » Hanson. Malheureusement, tout cela est tombé à l’eau ce qui a amené FPX à se diriger vers Swole Patrol sans plus de succès malheureusement.

Au final, la structure a temporairement aligné la formation des Bad News Bears pour la seconde étape du Flashpoint 1 mais a décidé de se retirer de la compétition après un seul matché joué.

Malgré leur succès en 2019 aux Worlds de League of Legends et après une année en demi-teinte en LPL, FunPlus Phoenix semble à nouveau prêt à prendre son envol pour 2021 avec peut-être, le même succès sur CS:GO.