Activision fait le bilan de l'anti-toxicité sur Call of Duty - Dexerto.fr
Call of Duty

Activision dresse le bilan de leur lutte contre la toxicité sur Warzone et Cold War

Publié le: 26/May/2021 21:34

by Isabelle Thierens

Partager


Alors que les amateurs de Call of Duty s’apprêtent à accueillir un nouveau titre dans les mois à venir, Activision a dressé le bilan de leur croisade contre la toxicité sur Warzone, Black Ops Cold War et Call of Duty: Mobile.

D’ici peu, le prochain Call of Duty sera sous le feu des projecteurs, mais le moment l’heure n’est pas encore venu de tourner la page.

Pour le moment les joueurs de Warzone, Black Ops Cold War et Call of Duty: Mobile ont encore du pain sur la planche pour tirer leur épingle de jeu et enrichir leurs collections sur ces différents titres !

Publicité

Activision fait le bilan de leur lutte contre la toxicité sur Warzone & Cold War
Activision
Black Ops Cold War va bientôt souffler sa première bougie !

Si Call of Duty n’a plus rien à prouver pour ce qui est de sa popularité, malheureusement comme bon nombre de titres du même acabit, l’expérience des joueurs est régulièrement perturbée par la présence de joueurs toxiques.

Un comportement que condamnent les développeurs, et auquel ils comptent bien couper court.

Le bilan de la lutte contre la toxicité des joueurs de Warzone, Cold War et Call of Duty: Mobile

Ce mercredi 26 mai, Activision a fait le point sur la lutte qu’ils mènent pour proposer la meilleure expérience possible aux joueurs de Warzone, Cold War et Call of Duty: Mobile.

“Nous sommes engagés à offrir une expérience de jeu amusante à tous nos joueurs. Il n’y a pas de place pour les comportements toxiques, les propos haineux ou tous types de harcèlement dans nos jeux ou au sein de notre société”, ont-ils déclaré.

Publicité

Selon leurs déclarations, au cours des 12 derniers mois plus de 350 000 comptes ont été bannis pour “noms racistes ou comportement toxique sur la base de rapports soumis par les joueurs et d’un examen approfondi de notre base de données de noms de joueurs.”

Pour améliorer leurs actions, ils ont également mis en place de nouveaux filtres pour repérer “les noms d’utilisateurs, les tags de clan ou les profils potentiellement offensants” ainsi qu’une nouvelle technologie pour filtrer le chat, et ce dans 11 langues différentes.

Les multiples améliorations à venir

Néanmoins la route est encore longue et afin de «donner aux joueurs les outils nécessaires pour gérer leur propre expérience de jeu” ils comptent poursuivre leurs efforts dans différents domaines, à savoir :

Publicité

  • allocation de plus de ressources pour la détection et l’application des mesures coercitives ;
  • technologies back-end et de surveillance supplémentaires ;
  • nettoyage des bases de données pour mettre les systèmes aux normes actuelles ;
  • examen cohérent et objectif de la Charte de sécurité ;
  • communication renforcée avec la communauté.

Il ne fait aucun doute qu’un comportement toxique, quel qu’il soit, ne peut que nuire à l’expérience des joueurs.

Reste à voir si les efforts déployés par Activision porteront leurs fruits !