A Killer Paradox : Lee Tang s’en sort-il dans le final du K-drama ?

Joanna Mutton
lee tang lieutenant jang nan-gam a killer paradoxsong kyoung sub/netflix

Le héros du K-drama Netflix possède un pouvoir bien particulier, celui de commettre le crime parfait. Mais il se retrouve malgré tout dans la panade : comment s’en sort-il à la fin ?

A Killer Paradox vient de commencer sa diffusion sur Netflix, et déjà le K-drama a tout ce qu’il faut pour concurrencer les meilleures séries coréennes de la plateforme : un montage rythmé, une mise en scène intelligente et des personnages profonds, parfaitement interprétés par leurs acteurs… On retrouve en effet un très joli casting pour ces protagonistes hors normes : Lee Tang est incarné par Choi Woo-shik (Parasite, Dernier train pour Busan), et donne la réplique à Son Suk-ku (Sense8) dans la peau du lieutenant Jang Nan-gam.

L’article continue après la publicité

Au-delà de sa performance technique, la série profite d’un concept efficace : le héros possède un super-pouvoir, celui de commettre des crimes parfaits en ne ciblant que les pires crapules de Corée, qui semblent attirées inconsciemment par le jeune homme comme des papillons iraient se coller à une ampoule mortellement brûlante.

Le K-drama adapte à sa sauce le manhwa de kkomabi et s’amuse à plonger ses personnages dans des situations complexes, non sans un brin d’humour, qui donnent le vertige à ses spectateurs. Entre meurtres, rêves flippants et joutes verbales ponctuées de bulles de chewing-gum, A Killer Paradox a vite fait d’entraîner son spectateur dans un tourbillon d’intrigues au rythme soutenu.

L’article continue après la publicité

Arrivée au huitième et dernier épisode, la série répond alors enfin à une des grandes questions : Lee Tang s’en est-il sorti, a-t-il raccroché le poignard et cessé de commettre des meurtres pour se ranger du bon côté de la loi ?

Attention : spoilers à suivre !

Que se passe-t-il dans le dernier épisode du K-drama A Killer Paradox ?

Dans l’ultime épisode de A Killer Paradox, Lee Tang et Roh Bin sont d’abord censés s’enfuir de Corée pour recommencer leur vie de zéro. Mais le héros réalise que le véritable plan de son acolyte est en fait tout autre : il compte mettre un terme aux agissements de Song Chon.

L’article continue après la publicité
song chon lee tang a killer paradoxsong kyoung sub/netflix

Il abandonne alors sa fuite et se lance au secours de son coéquipier. Entre-temps, ce dernier a expliqué au lieutenant Jang Nan-gam son passé commun avec le vieil assassin : il l’avait recruté pour le faire exécuter des criminels que la justice coréenne n’inquiétait pas. Malheureusement, Song a pris au goût au meurtre, et sous couvert d’une justice bien personnelle, a continué de tuer à tour de bras, se servant des lettres d’excuses pour justifier ses sombres desseins.

Quant au lieutenant, il se lance à la poursuite de Song quand ce dernier a mis fin aux jours de son père, un ancien de la police. Profitant de Roh Bin pour le retrouver et en apprendre davantage sur son adversaire, il lui met la main dessus dans une boîte de nuit abandonnée. Mais de nouvelles révélations vont freiner son désir de vengeance.

L’article continue après la publicité

Il apprend ainsi que son père n’était pas le policier irréprochable qu’il s’était imaginé sous sa carapace de père strict. Au contraire, il était un flic corrompu, n’hésitant pas à utiliser des innocents pour son trafic de drogue. Quant à son chef actuel et mentor, Nan-gam apprend qu’il a couché avec sa mère, les deux entretenant une relation d’adultère.

Malheureusement, alors que les quatre protagonistes sont réunis, les choses tournent mal : Song s’en prend à Roh Bin et Lee Tang, et Nan-gam tire dans le tas. Il touchera deux personnages. Song est grièvement blessé, mais Roh Bin s’en tire moins bien, et décède rapidement après le coup de feu.

L’article continue après la publicité

Lee Tang s’en sort-il malgré ses meurtres dans le final de A Killer Paradox ?

Oui, Lee Tang s’en sort à la fin du K-drama A Killer Paradox. Il retourne en Corée du Sud après avoir appris que son casier judiciaire est vierge. Si le jeune homme compte a priori retrouver une vie normale, il déchante rapidement quand son pouvoir se réactive.

lee tang a killer paradoxsong kyoung sub/netflix

S’il n’a pas été inquiété par les enquêtes de Jang Nan-gam, c’est grâce à Roh Bin. Son acolyte, qui s’est amusé à changer son nom pour mieux coller à l’univers de Batman (et Robin !), l’a sans cesse répété tout au long de la série : il avait un plan. Et son plan s’est avéré efficace, disculpant le super-héros meurtrier.

L’article continue après la publicité

Après le coup de feu mortel dans la boîte de nuit, les corps de Song Chon et Roh Bin sont laissés sur place. Un incendie du bâtiment emportera tout, sauf la dentition du hacker. La mâchoire est alors comparée à la seule preuve retrouvée sur une autre scène de crime : une pomme, dans laquelle Lee Tang avait croqué en laissant son empreinte dentaire. Roh Bin l’a appris en infiltrant le réseau de la police, et y a trouvé une parade. En effet, il a profité des agissements frauduleux d’un chirurgien dentiste pour le forcer à l’opérer, et lui offrir la même dentition que Lee Tang.

Lorsque son corps est retrouvé, la comparaison entre l’alignement de ses dents et la marque sur la pomme coïncident. Les profileurs de la police en déduisent donc que Roh Bin est l’auteur des crimes que Lee Tang avait commis. Des mots de Roh Bin, avoir un coéquipier aussi astucieux que lui est certainement une énième démonstration du superpouvoir du jeune homme, qui lui permet de toujours s’en sortir.

L’article continue après la publicité

Qu’arrive-t-il à Lee Tang à la fin de A Killer Paradox ?

On pourrait penser que tout s’arrangera pour le héros, dont le casier judiciaire est à nouveau vierge. Sans oublier que dans une lettre, le jeune homme laisse entendre qu’il veut tourner la page pour retrouver son ancienne vie.

tenue de super-héros only heroes a killer paradoxsong kyoung sub/netflix

Alors qu’il revient en Corée, Jang Nan-gam, lui, apprend une nouvelle à la télévision : un homme, suspect numéro un dans une affaire d’enlèvement et de meurtre datant de trois ans, a été retrouvé mort.

Le schéma lui rappelle fortement celui des autres meurtres de Lee Tang. Et si la série ne confirme rien, la dernière scène tend à faire comprendre que le tueur au super-radar est bien de retour. Marchant dans la rue, l’ancien étudiant se fait bousculer par un passant. Tout indique qu’il réagit à son contact, et le bruit caractéristique de sa chair de poule ponctue le dernier plan noir de la série avant le générique : on ne donne alors pas cher de sa cible.

L’article continue après la publicité

A Killer Paradox est disponible sur Netflix depuis le 9 février 2024.

Rubriques connexes

À Propos De L’Auteur

Joanna est rédactrice en Films, Séries et Animes pour Dexerto.fr, après avoir obtenu un Master de recherche en Cinéma et être passée chez Allociné et Première. Animation poétique, bagarre entre grosses brutes ou science-fiction intello, tous les genres peuvent lui faire de l'œil. Pour tout contact : [email protected]