E-Sport

LEC : Les 5 joueurs LoL qui méritent le titre de MVP de la mi-saison

Publié le: 17/Fév/2021 16:47

by Cyril Pomathiod

Partager


À la moitié du Spring Split de la LEC, il est temps de dresser un bilan des joueurs qui ont le plus impressionné : qui sera le MVP ?

Le temps passe vite en LEC, et nous arrivons déjà à la moitié de ce Spring Split 2021. Chaque équipe a disputé 9 matchs et affronté chacune des autres équipes de la compétition.

Publicité

C’est donc le moment idéal pour prendre un peu de recul sur ce début de saison compétitive. Comme à chaque split, Riot Games devrait bientôt annoncer le mid-season MVP… ce qui ne nous empêche pas de prendre un peu d’avance !

Dans cet article, nous allons revenir sur les 5 joueurs qui ont le plus marqué la LEC en ce début de saison. Nous allons passer en revue les joueurs les plus dominants, sans oublier de jeter un coup d’œil aux perles rares plus difficiles à repérer, et qui se cachent parfois dans des équipes plus modestes.

Sans plus attendre, voici les 5 joueurs qui méritent le plus de titre de MVP de la LEC !

Rekkles – G2 Esports

G2 Rekkles - MVP LEC

Cette saison, l’incontournable carry AD suédois a fait l’exploit d’être encore plus au centre de l’attention que d’habitude. Après avoir quitté Fnatic pour rejoindre G2 Esports, tous les fans de LoL européens étaient impatients de découvrir le résultat de ce transfert osé.

Et le résultat est tout simplement exceptionnel. Rekkles signe l’un des meilleurs splits de sa carrière, avec des performances incroyables et une régularité exemplaire. Il se hisse largement en tête du classement par KDA (avec un joli score de 15,88) et des dégâts par minute (612). Un carry AD qui ne meurt jamais et qui inflige énormément de dégâts… que demander de plus ?

Publicité

Rekkles est sans doute le grand favori au titre de MVP pour cette mi-saison. Il a été irréprochable, et a prouvé une fois de plus pourquoi il est une figure indétrônable de la LEC.

Bwipo – Fnatic

Fnatic Bwipo - MVP LEC

Après avoir abordé le joueur le plus régulier de la ligue, on change complètement de registre avec son ancien coéquipier Bwipo. Le toplaner de Fnatic a connu un début de saison éclatant.

Pourtant, le joueur belge a gardé le gros défaut qu’on lui connait : une agressivité parfois excessive, en lane comme en teamfight. Néanmoins, cette façon de joueur mène à des résultats spectaculaires lorsqu’elle fonctionne… et elle a bien souvent fonctionné cette saison.

Vous n’avez pas pu manquer les clips du Volibear de Bwipo qui atomise Rekkles ou de sa master class face à SK avec Riven. Quand Bwipo prend l’avantage en lane, il carry son équipe comme peu de joueurs en sont capables… et il l’a démontré à de nombreuses reprises en 2021.

Odoamne – Rogue

Rogue Odoamne - MVP LEC

Rogue a fait un départ spectaculaire en ce Spring Split, et il est bien difficile de déterminer quel joueur mérite le plus d’être récompensé. Si le support Trymbi présente encore quelques lacunes, tout le reste de l’effectif Rogue a été impressionnant.

Publicité

Néanmoins, nous avons fait le choix de mettre Odoamne en avant pour plusieurs raisons. Premièrement, il est un excellent top laner depuis des années, mais n’a jamais vraiment été dans une équipe lui permettant de briller. Avec Rogue, il a enfin une réelle opportunité de concurrencer Fnatic et G2.

De plus, Odoamne a tout simplement été exceptionnel cette année. S’il est souvent dans l’ombre de Larssen et Hans Sama, son rôle dans le succès de Rogue est indéniable. Odoamne est régulier, impactant et ce même lorsqu’il est laissé seul et sans aide sur sa lane. Nécessiter peu de ressources et avoir un impact énorme : personne en LEC ne semble mieux savoir le faire que le vétéran roumain.

Treatz – SK Gaming

SK Treatz - MVP LEC

Les joueurs exceptionnels ne sont pas toujours dans les meilleures équipes… et c’est indubitablement le cas pour Treatz. Si SK Gaming arrive à se maintenir dans le milieu de tableau de la LEC, c’est en grande partie grâce à son support qui est l’initiateur de toutes les actions.

Les statistiques de Treatz parlent d’elles-mêmes. Il est présent sur 85% des kills de son équipe, et est le support qui meurt le moins de la ligue. Treatz est le véritable chef d’orchestre de SK Gaming, et il connait bien sa partition !

Malheureusement, il est peu probable que les performances de SK Gaming permettent à notre support suédois d’emporter un titre de MVP, mais il mérite très clairement d’être cité parmi les meilleurs joueurs européens en ce moment.

Larssen – Rogue

Rogue Larssen - MVP LEC

Si on imagine mal quelqu’un prendre le titre de roi de la mid lane à Caps… Larssen l’a pourtant fait.

Le jeune prodige anglais est un véritable rouleau compresseur et fait preuve d’une régularité à toute épreuve. Indéboulonnable en lane, extrêmement minutieux dans son positionnement, Larssen devient toujours une menace absolue lors des team fights.

Il est le mid laner avec le plus de kills, le moins de morts, il inflige énormément de dégâts, outfarm son adversaire dans toutes les parties… un joueur complet qui ne fait cette année que confirmer ce qu’on pressentait l’année dernière : Larssen est déjà un grand nom de la LEC… et sa carrière ne fait que commencer.


Malheureusement, une liste de 5 joueurs oblige à faire des choix difficiles. Hans Sama, Kryze, Inspired, Patrik ou encore Mikyx doivent ainsi se contenter d’une mention honorable. Si l’on devait choisir un grand favori pour le titre, le choix le plus évident serait Rekkles.

Heureusement, l’attente ne sera plus très longue avant d’avoir l’avis de Riot Games. En effet, le MVP de la mi-saison de LEC devrait être annoncé d’ici quelques jours.

League of Legends

Les 20 joueurs pro de LoL qui ont gagné le plus d’argent | Top cashprize

Publié le: 10/Fév/2021 21:57 Modifié le: 10/Fév/2021 21:58

by Ludovic Quinson

Partager


League of Legends est un géant dans l’e-sport et le jeu le plus regardé au monde. Découvrez les gains des meilleurs joueurs LoL.

League of Legends est une référence dans le milieu de l’e-sport. Des millions de joueurs se battent chaque jour sur la Faille de l’Invocateur, et des millions de fans suivent assidument chaque grande compétition.

Publicité

Au fil des années, la compétition s’est largement structurée sur LoL. Simplement en France par exemple, il existe déjà plusieurs divisions de compétition pro et semi-pro. À plus grande échelle, on retrouve aussi la LEC, la ligue européenne, puis les tournois internationaux qui regroupent les meilleures équipes au monde.

À mesure que la scène grandit, les cacshprizes des vainqueurs de tous ces événements aussi. Aujourd’hui, des dizaines de joueurs de League of Legends ont gagné des centaines de milliers de dollars en compétition… et un a même dépassé le million.

Publicité
Le joueur LoL FakerLa légende de League of legends « Faker » est le seul joueur a avoir accumulé plus d’1 million de dollars de gains.

Les 20 joueurs LoL qui ont gagné le plus d’argent

Avant d’entrer dans le classement, il est important de préciser que les sommes indiquées correspondent uniquement aux récompenses de tournois. Cela ne représente évidemment pas ce qu’un joueur a pu gagner tout au long de sa carrière. En effet, il faudrait pour cela ajouter au total le salaire et tout éventuel contrat – de sponsoring notamment – qui peut faire grimper la cagnotte.

Position Joueur Nationalité Gains
1 Faker Corée du Sud 1 257 615 $
2 Duke Corée du Sud 954 620 $
3 Bang Corée du Sud 915 911 $
4 Wolf Corée du Sud 913 084 $
5 Bengi Corée du Sud 810 683 $
6 JackeyLove Chine 682 248 $
7 Rookie Corée du Sud 610 445 $
8 CoreJJ Corée du Sud 581 087 $
9 Ning Chine 566 087 $
10 Blank Corée du Sud 559 518 $
11 Ambition Corée du Sud 553 234 $
12 Baolan Chine 548 235 $
13 Uzi Chine 545 447 $
14 Karsa Taiwan 538 926 $
15 TheShy Corée du Sud 538 444 $
16 Mata Corée du Sud 533 979 $
17 Ruler Corée du Sud 526 957 $
18 Impact Corée du Sud 515 306 $
19 xiaohu Chine 507 800 $
20 CuVee Corée du Sud 488 379 $

Comme vous pouvez le constater, le classement est dominé par les joueurs sud-coréens et chinois, avec le jungler Karsa (qui a joué une bonne partie de sa carrière en Chine) faisant office d’exception. La raison ? La domination de ses deux pays à l’international ! En effet, les équipes de LCK et de LPL se disputent depuis des années le titre des Worlds, synonyme d’un joli pactole.

Néanmoins, le classement pourrait bien bouger à l’avenir ! En 2018 comme en 2019, l’Europe a envoyé une équipe jusqu’en finale des Worlds de League of Legends. D’ici quelques années – et espérons le quelques victoires – des européens prendront peut être enfin place parmi ce Top 20 ! Actuellement, c’est le croate Perkz qui en est le plus proche, avec une 24ème place et 471 280$ au compteur !

Publicité