Divertissement

Sardoche s'est fait bannir 6 mois de League of Legends

par Isabelle Thierens
Sardoche, Twitch / Riot

Partager


L'année 2019 n'aura pas été des plus simples pour Sardoche. Le streamer a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines à cause de son comportement jugé "autodestructeur" lors de ses pérégrinations sur League of Legends et le voilà à présent ban pour une durée de 6 mois.

Sardoche est un streamer populaire sur Twitch où il compte un peu moins de 500 000 followers. Il est assez connu pour ses moments de rage sur League of Legends dont les clips deviennent rapidement viraux .

Ce comportement lui a valu un cadeau pas comme les autres de la part de Domingo mais également certaines moqueries, notamment dans Quotidien.

Publicité

Au-delà du côté comique que certains y trouvent, son comportement inquiète plus qu'autre chose. Un bon nombre des internautes et de streamers lui ont a plusieurs reprises conseillé d'arrêter de jouer à League of Legends.

Sardoche, Twitch
Sardoche, Twitch

Publicité

Des moments de rage qui ne sont pas sans conséquences. Après s'être fait bannir une semaine de Twitch pour comportement auto-destructeur, le streamer est à présent ban ID pour 6 mois par Riot. Sardoche l'a appris lorsqu'il s'est rendu dans les bureaux de Riot France.

Je ne peux plus lancer League of Legends en stream sans être permaban instantanément, voilà je suis désolé ! (...) C'est assez terrible, c'est pas définitif du tout, c'est 6 mois, ça aurait pu être beaucoup plus long mais Riot France m'a défendu.

Publicité

Après avoir fait son annonce, il a expliqué les raisons qui auraient conduit à cette sanction : "les raisons exactes c'est assez compliqué".

Un certains nombres d'éléments auraient conduit à ce ban de 6 mois à savoir les clips dans lesquels il a parlé de mettre fin à ses jours et surtout son cast des Worlds 2019 pendant lequel Riot aurait tenté de faire bannir sa chaîne.

Publicité

Mais les choses ne s'arrêtent pas là pour Sardoche.

Grâce à ses nouveaux contacts avec Riot France, il a la possibilité de faire des retours sur l'état actuel du jeu et de ses rouages. Des retours dont il a la garantie qu'ils seront étudiés, sachant que Sardoche a toujours le droit de jouer au jeu, il ne doit juste plus le faire publiquement.

Publicité

Reste à voir ce que 2020 lui réserve.