Divertissement

Norman donne son avis sur l'évolution de YouTube

par Isabelle Thierens
France Inter

Partager


Ces dernières semaines ne se présentent pas sous les meilleurs auspices pour YouTube. La plateforme de Google doit faire face aux retombées du coup de gueule de Frédéric Molas alias Le Joueur du Grenier.

En début de mois, le Joueur du Grenier, considéré comme un véritable précurseur, a tenu à exprimer, dans une vidéo postée sur sa chaîne secondaire, son ressenti à l'encontre de l'état du divertissement sur YouTube.

"Maintenant, on est passé sur un YouTube où tout le monde fait tout. Ce que je reproche, c'est que pour moi tout est devenu fade."

Publicité

Sa vidéo "YouTube m'ennuie" aura beaucoup fait parler d'elle. Tour à tour des youtubeurs comme Jiraya, Maghla, Mcfly & Carlito et Cyril se sont exprimés sur la question.

France Inter
France Inter

Publicité

C'est à présent au tour de Norman de prendre la parole. Il s'est exprimé sur cette récente polémique lors de son passage sur France Inter. Il était l'invité de Sonia Devillers dans l'émission "L'instant M" pour parler de son nouveau spectacle.

Le youtubeur a saisi cette occasion pour donner son ressenti à propos de l'évolution de YouTube.

Il avoue se reconnaître de moins en moins dans cette notion de "Youtubeur". Lors de ses débuts il était fier de sa présence sur YouTube, de dire qu'il était youtubeur, il se reconnaissait dans le contenu présent sur la plateforme. Une tendance qui s'est inversée au fil des ans.

Publicité

Plus le temps passe, plus YouTube se rapproche de la TV et c'est dommage parce qu'il y a encore 5,6 ans on jouait un peu les révolutionnaires (...) et finalement on est en train de se ranger vers de la TV.

 Il y a tellement de gens qui ne me ressemblent plus, j’ai l’impression que ça a été banalisé. Quand on dit youtubeur maintenant j’entends télé-réalité.(...) J'aime plus du tout ce mot.

Norman ne se reconnait pas dans les "nouvelles façons de faire" sur la plateforme, les fameux nouveaux codes dont les autres youtubeurs avaient parlé autour de la polémique du "YouTube m'ennuie" qui créent une sorte de décalage.

Publicité

Sonia Devilliers : "Ça veut dire que si on accepte de vieillir sur YouTube, de changer de registre, de changer de façon de se mettre en scène, on risque petit à petit d'être en décalage avec son public, avec le public de YouTube ?"

Norman : "Tout à fait, et aussi on risque de perdre un peu de public, parce qu'il y a beaucoup de jeunes qui veulent du contenu fun, contenu divertissant et à moins de mentir sur qui on est (...) on est obligés de les amuser."

Publicité

Un discours qui explique entre autres le fait que Norman se fasse de plus en plus discret sur YouTube.