Divertissement

Bigflo & Oli participent au mouvement #FreeSardoche sur Twitter

by Isabelle Thierens

Partager


La nouvelle est tombée hier dans la soirée, Sardoche s'est officiellement fait ban ID sur League of Legends pas Riot. Peu de temps après, le hashtag #FreeSardoche est apparu sur Twitter, repris par Bigflo & Oli.

Ces derniers mois, Sardoche a eu quelques dérapages au cours de ses streams sur League of Legends. Le road to Challenger du streamer est loin d'avoir été un long fleuve tranquille, à de nombreuses reprises le streamer a perdu le contrôle de ses nerfs.

Advertisement

Si les internautes sont accoutumés à ses divers épisodes de tilt, en revanche plusieurs de ses messages où il parlait de se faire du mal à lui-même ont commencé à inquiéter ses fans ainsi que d'autres streamers.

Suite à ce comportement jugé inquiétant, le streamer s'est fait bannir une semaine par Twitch en début de mois, mais ce n'était pas la fin de l'histoire.

Advertisement

À présent Sardoche s'est fait ban ID 6 mois par Riot. Le streamer a expliqué en live les détails de cette sanction, il pourra continuer à jouer à League of Legends mais il ne pourra pas le faire publiquement. Au moindre live, screen ou vidéo il se fera immédiatement permaban.

Sardoche, Twitch
Sardoche, Twitch
Certains clips du live de Sardoche était devenus très viraux

Sardoche poursuit donc ses lives sur Star Wars Jedi : Fallen Order mais à côté il compte bien continuer à jeter un œil sur League of Legends pour faire des retours réguliers à Riot France en vue d'améliorer le jeu.

S'il semble avoir déjà tourné la page, non sans une certaine amertume, ce n'est pas le cas de sa communauté.

Advertisement

https://www.youtube.com/watch?v=vKDJfBsiXgw

Un hashtag #FreeSardoche a fait son apparition sur Twitter. Bigflo et Oli ont fait parti de la première vague nocturne autour du ban de Sardoche.

Bon nombre d'internautes s'insurgent de la sanction prononcée par Riot alors que d'autres la trouvent au contraire justifiée, notamment pour le propre bien de Sardoche.

Des membres de sa communauté ont également pris sa défense en appuyant le fait que malgré que cette facette de rageur lui colle à la peau, elle ne défini pas intégralement sa personnalité.

Advertisement

Dans le talk-swhow Popcorn les internautes ont découvert d'autres aspects du streamer.

Affaire à suivre.