Les meilleures actions du Blast Premier : Fall 2020 sur CS:GO - Dexerto.fr
CS:GO

Les meilleures actions du Blast Premier : Fall 2020 sur CS:GO

Publié le: 11/Déc/2020 18:08 Modifié le: 11/Déc/2020 19:38

by Tancrede Watrelot

Partager


En cette fin d’année, le Blast Premier : Fall 2020 réunit quelques-unes des meilleures équipes du monde sur Counter-Strike : Global Offensive. Les pros ont répondu présents avec quelques actions incroyables durant ces premiers jours de compétition.

Depuis le 8 décembre dernier, la compétition sur CS:GO bat son plein et 8 des meilleures équipes du monde s’affrontent pour un total de 425 000$. Les fans de la franchise de Valve ne sont pas déçu du spectacle proposé et les chocs s’enchaînent avec toujours plus d’actions aussi spectaculaires qu’incroyables.

Publicité

En effet, on a déjà pu suivre les performances de ZywOo lors du premier match des Français de Vitality contre Mousesports ainsi que les réactions épiques des joueurs à la fin du match. Mais le spectacle ne s’est pas arrêté là et on a pu assister à de nombreuses actions de la part des joueurs pros encore lice.

Après 3 jours de compétitions, on vous présente les meilleurs actions de ce début de tournoi.

1PVCS
La réaction d’ApEX après la récente victoire de Vitality contre NAVI.

François « AmaNEk » Delaunay – OG Esports

Le premier clip est un kill complétement fou du joueur français, Almanek. En effet, celui-ci touche la tête de son adversaire pourtant en plein vol. Même au ralenti, difficile de comprendre comment il a réussi à tuer son adversaire.

Vinicius « VINI » Figueiredo – Furia Esports

Le joueur brésilien, VINI, s’est retrouvé en 1 vs 4 contre OG Esports. Chance pour lui, la bombe avait été posée par son équipe, obligeant les coéquipiers de NBK à tenter une attaque pour désamorcer. Les OG vont s’offrir un par un dans le viseur solide de VINI qui rentre un clutch incroyable à ce niveau là de compétition.

Publicité

Nabil « Nivera » Benrlitom – Team Vitality

Le round est décisif, 18-17 à l’avantage des abeilles de Vitality, la bombe a été plantée coté Français mais il ne reste plus que Shox et Nivera en vie. Nivera réussit un double kill mais le round ne s’arrête pas là car il reste Flamie, le joueur russe de chez Navi qui réussit à tuer les deux joueurs de Vitality encore en vie.

Petit détail qui a son importance, Nivera a eu la bonne idée de lancer un cocktail Molotov. Celui-ci vient achever les derniers points de vie de Flamie et les derniers espoirs de Navi qui est défait 2-0 dans ce match.

Mathieu « ZywOo » Herbaut – Team Vitality

Comment se passer de ce round incroyable de ZywOo qui réalise deux kills incroyables. Le premier en tirant à travers une fumigène où il arrive à toucher son adversaire à deux reprises et le second encore plus spectaculaire avec deux no scope coup sur coup en sautant.

Florian « Syrson » Rische – BIG Esports

Le joueur allemand est à l’aise au pistolet et il nous l’a clairement démontré avec ce ACE lors du premier round contre G2 Esports. De quoi bien commencer une carte.

Publicité

Les matchs internationaux se continueront tout le week-end jusqu’à proclamer le grand gagnant de ce Blast Premier : Fall 2020. La seule équipe 100% française, Team Vitality, est pour l’instant sur un sans faute. En effet, Vitality est la seule équipe à ne pas avoir concédé une map depuis le début du tournoi.

E-Sport

L’équipe Vitality condamnée à une amende de 10 000 $ pour du Sniping

Publié le: 23/Jan/2021 19:52 Modifié le: 25/Jan/2021 21:51

by Martin Thibaut

Partager


La commission d’intégrité de l’e-sport a condamné la Team Vitality à une amende de 10 000 $ «en réponse à une violation du code ESIC pour stream sniping», a confirmé la commission le 23 janvier.

Qu’est-il arrivé?

Lors de leur match contre la Team Liquid lors de la finale mondiale BLAST Premier, les viewers ont repéré un écran derrière les joueurs de Vitality qui semblait afficher la diffusion en direct du match.

Publicité

Ceci est strictement contraire aux règles du tournoi, car les équipes peuvent être en mesure de gagner un avantage concurrentiel en observant le point de vue de l’équipe adverse.

Bien que l’ESIC n’ait trouvé aucune preuve «d’intention malveillante» de la part de Vitality, son approche de tolérance zéro «oblige l’organisation à rendre des comptes pour la violation».

Publicité
BLAST
Le moniteur derrière les joueurs semblait afficher le stream du tournoi.

ESIC impose une amende à Vitality

Dans leur déclaration , l’ESIC dit avoir «reçu et évalué des images VOD et des images de la caméra des joueurs et a constaté que cette violation s’était produite lors du match contre Team Liquid, ainsi que sur la carte 2 du match de la Team Vitality contre Complexity».

L’examen de l’ESIC « ne suggère pas que les joueurs utilisaient des informations dérivées du stream ou qu’ils ont obtenu un avantage dans leurs matchs en raison de la violation du code. »

Ils confirment que la Team Vitality a accepté la responsabilité de la violation.

Publicité


Le commissaire de BLAST, Andrew Haworth, a déclaré qu’ils avaient immédiatement dit à Vitality d’arrêter le stream et renvoyé l’incident à l’ESIC ainsi qu’aidé à l’enquête.

Richard Lewis, dans une réaction pour Dexerto, a fait valoir que la Team Vitality aurait dû être disqualifiée pour l’infraction, afin de maintenir l’intégrité concurrentielle.

La Team Vitality passe toujours devant la Team Liquid, qui tombe dans la fourchette inférieure. Vitality affrontera Astralis lors de la finale des vainqueurs, tandis que Team Liquid affrontera NaVi pour une place dans la finale des perdants.