Call of Duty

Warzone: Les deux nouveaux Goulags à venir pour la Saison 1 de Cold War

Publié le: 11/Déc/2020 20:40

by Paul Fouillade

Partager


Les développeurs de chez Treyarch pour Black Ops Cold War ont enfin dévoilé tous les détails sur la Saison 1 de Warzone et notamment les changements à venir pour le ou plutôt les Goulags qui arriveront sur Verdansk et Rebirth Island.

Le patch de la Saison 1 de Warzone est sans doute le plus attendu de cette fin d’année pour les fans du genre. A mesure que les jours passent et après un premier report, les joueurs comptent désormais les jours avant son arrivée. Entre une nouvelle carte pour Warzone, Rebirth Island, un nouveau mode de jeu « Resurgence » et la venue de nombreuses nouvelles cartes pour Black Ops Cold War, les joueurs sont impatients. Cependant, les fans de Warzone seront également heureux d’apprendre que de nombreux changements très excitants arrivent sur le battle royale d’Activision.

Publicité

L’un de ces principaux changements est l’intégration de nouveaux Goulags. A la fois Verdansk et Rebirth Island recevront leur propre carte du Goulag afin d’offrir aux joueurs un nouvel environnement pour régler ces sanglants 1v1 et retourner jouer. Voici tout ce qu’il faut savoir à leur sujet pour le patch du 16 décembre prochain.

Nouveau Goulag de Verdansk

Goulag Verdansk Warzone Treyarch
Activision
Adieu les douches de Verdansk !

Lorsque Black Ops Cold War sera officiellement intégré à Warzone, les joueurs pourront enfin dire au revoir aux sordides douches de Verdansk. A la place, un nouveau lieu sera utilisé pour ces duels.

Le design de cette nouvelle carte est une réplique de la disposition de la carte originale de Nuketown mais avec les maisons et la cour à l’arrière de barricadées. A la place, les joueurs devront se déplacer avec précaution jusqu’au centre de la carte pour y affronter leur adversaire à côté d’un bus et d’un faux camion.

Pour ceux qui aiment se la jouer risquée, il est aussi possible d’escalader le auvent des maisons. Ce faisant, vous aurez une vue des plus dégagées pour repérer votre adversaire et punir quiconque tenterait d’attraper le drapeau. Attention cependant car vous ferez également une cible facile si votre adversaire s’y attend, privilégiez donc une visée rapide et efficace.

Publicité

Nouveau Goulag de Rebirth Island

Goulag Rebirth Island Warzone Treyarch
Treyarch
Quelle stratégie adopterez-vous ?

Comme nous l’expliquions, Verdansk n’est pas la seule carte à avoir droit à un nouveau Goulag. Rebirth Island est connue pour son histoire assez sombre et plusieurs détenus y ont subi des expériences dans le cadre du complot Perseus visant à inverser le cours de la guerre froide. De ce fait, les joueurs seront envoyés sur Prison Block et devront s’y affronter.

Cette nouvelle expérience de 1v1 voit donc deux condamnés apparaître de chaque côté des couloirs parallèles à la pièce centrale. Si ces chemins permettent en théorie de rencontrer très rapidement votre adversaire, des détecteurs de métal sonneront à chaque fois qu’un Opérateur passera à proximité. De quoi ajouter un peu de stratégie à votre plan de jeu.

Ainsi vous pourriez déclencher sciemment cette alarme et attendre que votre victime apparaisse en pensant vous surprendre de l’autre côté. Rien ne vous empêche également d’attendre, tapi dans l’ombre pour mieux le tuer à l’autre bout de la pièce.

Pour le savoir il faudra se montrer encore un peu patient et attendre le 16 décembre prochain lorsque le patch de la Saison 1 de Black Ops Cold War sera déployé et le jeu intégré à Warzone.

Publicité
Call of Duty

Emotion après le meurtre au Brésil de SOL, joueuse pro sur CoD Mobile

Publié le: 24/Fév/2021 10:55 Modifié le: 24/Fév/2021 11:00

by Martin Thibaut

Partager


Une joueuse pro de CoD Mobile au Brésil nommée Ingrid «SOL» Oliveira Bueno da Silva aurait été assassinée par un autre joueur de la scène e-sport.

SOL, qui n’avait que 19 ans au moment de sa mort, ne faisait que commencer sa carrière dans l’esport et jouait avec l’équipe Mobile FBI de Call of Duty (Fantastic Brazil Impact).

Publicité

Le 23 février, plusieurs sources, dont ESPN Brésil , ont rapporté que SOL avait été retrouvée poignardée à mort au domicile d’un autre joueur de CoD Mobile connu sous le nom de Guilherme «Flashlight» Alves Costa à Pirituba, São Paulo, Brésil.

Selon certaines informations, il a rencontré SOL en ligne et, après avoir été arrêté, il a avoué le meurtre, disant aux enquêteurs qu’il l’avait planifié à l’avance.

Publicité

Dans une vidéo postée du suspect en cours d’arrestation, on peut l’entendre dire, selon les traductions, «Ma santé mentale est tout à fait en forme» et «Je voulais faire ça», tout en étant menotté par la police, souriant à la caméra.

Alves Costa aurait également mis en ligne une vidéo du crime auprès de divers groupes avec lesquels il avait l’habitude d’interagir, notamment gamerselite.codm sur Instagram.

Une déclaration publiée par le groupe et traduite par Dexerto indique que juste après avoir commis le crime, le meurtrier présumé a publié une vidéo de celui-ci dans leur groupe WhatsApp, tout en incluant un discours de haine contre les chrétiens, qui a été rapidement remis à la police.

Publicité

Le meurtrier l’aurait tué après avoir planifié un acte de terrorisme dans une église proche avec elle. Il a justifié son acte en expliquant qu’elle avait finalement renoncé à leur plan.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @gamerselite.codm

SOL a été tuée le lundi 22 février, mais la nouvelle de l’incident tragique a commencé à se répandre sur les réseaux sociaux le lendemain après que l’organisation brésilienne CoD Jaguares Gaming lui ait publié un hommage sur Twitter.

«C’est avec une profonde tristesse que Jaguares Esports souhaite de la force à la famille de SOL et à l’équipe du FBI Esports», ont-ils écrit. «Nous sommes tous en deuil. Repose en paix et que justice soit faite. »

Alors que la nouvelle a éclaté, des hommages ont afflué pour SOL de la scène esport brésilienne, y compris de sa propre équipe, FBI Esports.

On ne sait actuellement pas quelle peine Alves Costa encourt ou recevra pour le crime. Espérons que cette histoire tragique tire la sonnette d’alarme autour du nombre effarant d’homicides commis au Brésil chaque année.