League of Legends

Toutes les rumeurs sur les transferts en LEC sur League of Legends

Publié le: 30/Nov/2020 9:50 Modifié le: 7/Déc/2020 10:43

by Cyril Pomathiod

Partager


Le mercato des équipes LEC sur League of Legends n’a pas encore officiellement commencé, mais de nombreuses rumeurs laissent déjà entrevoir à quoi pourraient ressembler les équipes en 2020.

Dernière mise à jour : 16 novembre 2020

Publicité

Alors que la Saison 2020 compétitive de League of Legends vient de prendre fin pour les équipes LEC avec la fin des Worlds, les rumeurs vont bon train en ce qui concerne les nombreux transferts attendus pour la Saison 2021.

Sur son compte Twitter, LEC Wooloo a fait un énorme travail pour centraliser les différentes rumeurs, essayer de les vérifier et les partager à sa communauté. C’est notamment grâce à lui qu’on peut avoir un tel aperçu de ce à quoi les équipes LEC pourraient ressembler l’année prochaine.

Perkz aux Worlds 2020 de League of Legends
Riot Games
La rumeur la plus passionnante de cette intersaison concerne Perkz qui pourrait quitter G2 Esports.

Évidemment, il ne s’agit que de rumeurs et aucune information de cet article ne doit être prise comme une annonce officielle. Officiellement, le marché des transferts commence le 17 novembre en Europe, date à laquelle on peut attendre énormément de grosses annonces.

En attendant, voici le résumé équipe par équipe des rumeurs concernant les départs et arrivées de nouveaux joueurs, d’après les récents tweets de LEC Wooloo.


Fnatic

La plus grosse rumeur chez Fnatic concerne le départ du midlaner Nemesis, que la structure aurait accompagné afin de l’aider à se trouver une nouvelle équipe. Pour le remplacer, Fnatic aurait notamment pensé à LIDER, et il serait même possible que Perkz fasse une entrée fracassante chez son équipe rivale de toujours, même si ce changement est jugé peu probable.

Publicité

À l’heure actuelle, tout laisse à penser que Fnatic souhaite garder tous les joueurs aux autres postes.

14 novembre :

  • G2 Esports tenterait de recruter Rekkles, bien que Fnatic souhaite le conserver. Son contrat avec Fnatic expire le 16 novembre.
  • Nisqy est pressenti pour rejoindre Fnatic suite à l’éventuel départ de Nemesis.
  • Fnatic pourrait se séparer de leur coach Mithy et recruter YamaroCannon

16 novembre :

  • LIDER ne serait plus une option vers Fnatic, qui aurait bien porté son choix sur Nisqy
  • Fnatic serait sur le point d’étendre le contrat de Hylissang jusqu’à fin 2021

18 novembre :

  • Rekkles n’aurait que quelques jours pour faire un choix
    • Fnatic essayerait de le garder en lui proposant des avantages sur le long-terme (parts de l’entreprise Fnatic ?)
    • Fnatic et G2 seraient les deux seules options considérées par Rekkles

19 novembre :

  • Suite au départ de Rekkles, deux noms ressortent pour le remplacer : Upset et Crownshot
  • Hylissang a prolongé son contrat d’un an

20 novembre :

  • Crownshot a annoncé ne pas avoir trouvé d’équipe LEC pour la Saison 2021, et ne rejoindra donc pas Fnatic

22 novembre :

  • Fnatic aurait tenté de recruter Patrik, mais leur proposition aurait été déclinée par Excel
  • Upset aurait d’ores et déjà signé avec Fnatic

Éléments confirmés

  • LIDER ne rejoindra pas Fnatic ni aucune équipe LEC/LCS
  • Rekkles quitte Fnatic, malgré une proposition très intéressante sur le long terme de la part de l’organisation
  • Nisqy est le nouveau midlaner de Fnatic
  • YamatoCannon et Tolki rejoignent Fnatic, respectivement en tant que head coach et assistant
  • Upset remplace Rekkles sur la botlane

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Bwipo
  • Selfmade
  • Nisqy – confirmé
  • Upset – confirmé
  • Hylissang – confirmé

 


G2 Esports

À l’heure actuelle, la rumeur la plus répandue et visiblement la plus probable concerne un départ – ou un prêt – de Perkz. Le joueur voudrait jouer mid à nouveau, et G2 Esports préférerait se séparer de lui plutôt que de Caps. Aux dernières nouvelles, le choix de Perkz se porterait sur l’équipe NA C9 qui serait prête à lui offrir un salaire à la hauteur de ce qu’il demande. Néanmoins, il semblerait que le montant énorme du rachat du contrat fixé par G2 Esports (qui serait de 5 millions de $) bloque pour l’instant les négociations. En Europe, Vitality serait l’équipe la plus à même d’accueillir le croate, et Fnatic serait complètement écarté des négociations.

Publicité

Mise à part un changement côté Perkz, il est très peu probable qu’une autre modification du roster pointe son nez chez G2 Esports. Quant au remplaçant du prodige croate au poste d’ADC, aucun nom n’a fuité pour l’instant.

14 novembre :

  • G2 Esports tenterait de recruter l’incontournable ADC de Fnatic, Rekkles
  • G2 Esports et Cloud9 auraient conclus un accord verbal pour le transfert de Perkz

19 novembre :

Éléments confirmés

  • Perkz quitte G2 Esports et rejoint C9 en LCS
  • Rekkles a signé avec G2 Esports

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Wunder
  • Jankos
  • Caps
  • Rekkles – confirmé
  • Mikyx

 


Excel Esports

Beaucoup de changement est attendu chez XL. Les rumeurs font vent du départ du midlaner Special qui pourrait bien être remplacé par Czekolad, le mid laner actuel de l’équipe académie Rogue. La botlane composée de Tore et Patrik resterait telle qu’elle, et la formation pourrait accueillir le jungler actuel de Fnatic Academy : Dan.

Formation de l’équipe

  • Kryze – confirmé
  • Dan – confirmé
  • Czekolad – confirmé
  • Patrik – confirmé
  • Tore – confirmé

Schalke 04

S04 nous offre l’une des rares certitudes de ce mercato : leur jungler Gilius qui a fait sensation en fin de Saison 2020 reste fidèle à l’équipe. Concernant le reste de l’équipe, la rumeur la plus importante concerne sans doute le probable départ d’Odoamne qui serait remplacé par l’ancien toplaner de TSM : Broken Blade. Le support Dreams serait lui aussi sur le départ, potentiellement remplacé par Limit, alors que son ADC Neon et le midlaner Abbedagge sont pressentis pour garder leur poste.

Éléments confirmés

  • Odoamne quitte Schalke 04 et rejoint Rogue
  • Dreams quitte l’équipe
  • LIMIT occupera le poste de support en 2021
  • Broken Blade (anciennenement TSM) arrive en LEC avec Schalke04

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Broken Blade – confirmé
  • Gilius
  • Abbedagge
  • Neon
  • Limit – confirmé

Rogue

Le toplaner de Rogue, Finn, a souvent été considéré par la communauté LoL comme le talon d’Achille de la formation en 2020… et l’organisation semble sur le point de remédier au problème. L’équipe recruterait en effet un gros calibre en la personne d’Odoamne. Plus étonnement, le support vétéran Vander serait lui aussi mis à l’écart en faveur d’un rookie de l’équipe académie : Trymbi.

14 novembre :

  • Finn ferait route vers l’Amérique du Nord pour rejoindre CLG.
  • Vander quant à lui pourrait rejoindre Misfits Gaming

Éléments confirmés

  • Finn quitte Rogue et rejoint CLG en LCS
  • Vander quitte l’équipe
  • Odoamne prend la place de toplaner
  • Trimby remplace Vander

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Odoamne – confirmé
  • Inspired
  • Larssen
  • Hans Sama
  • Trymbi – confirmé

Astralis (anciennement Origen)

Après une année 2020 désastreuse, on attend beaucoup de changements chez Astralis. Les rumeurs font état d’un changement sur la botlane avec le recrutement de Jeskla et de Promisq. Alphari, Destiny, Xerxe seraient en partance pour les LCS (Team Liquid pour Alphari et Immortals pour ses coéquipiers). Nukeduck garderait lui son poste.

16 novembre :

  • Plusieurs leakers évoquent la composition finale suivant pour Astralis : Whiteknight, Zanzarah, Nukeduck, Jeskla, Promisq

Éléments confirmés

  • Astralis a confirmé son roster 2021 (voir ci-dessous)

Formation de l’équipe

  • Whiteknight – confirmé
  • Zanzarah – confirmé
  • Nukeduck – confirmé
  • Jesklaa – confirmé
  • promisq – confirmé

SK Gaming

Beaucoup de rumeurs font état d’un remaniement presque complet de SK Gaming. Le plus gros changement pourrait bien être le départ de l’ADC prodige Crownshot. Trick, ZaZee et éventuellement LIMIT seraient aussi sur le point de quitter l’équipe, alors que Tynx, Blue et Jezu rejoindraient la structure.

18 novembre :

  • LIMIT rejoindrait Schalke04

Éléments confirmés

  • Crownshot a quitté l’équipe
  • SK Gaming a confirmé la composition de son équipe

Formation de l’équipe

  • Jenax – confirmé
  • Tynx – confirmé
  • Blue – confirmé
  • Jezu – confirmé
  • Treatz – confirmé

Misfits Gaming

Il se raconte que Misfits évalue différents joueurs avant de procéder à d’éventuels changements, et seul Dan Dan semble être sur le point de quitter l’équipe avec un minimum de certitude. Razork et Kobbe seraient eux garantis de rester, alors que le poste de mid et de supports pourraient éventuellement bouger.

14 novembre :

  • Misfits serait sur le point d’acheter le midlaner de LDLC, Vetheo
  • Au poste de support, Misfits pourrait bien opter pour Vander

16 novembre :

  • Dan Dan serait bien sur le point de quitter l’équipe et de rejoindre LDLC en LFL

22 novembre :

  • Misfits recruterait le midlaner de S04E Sertuss. One ne sait pas encore si c’est lui ou Vetheo qui prendra la place de titulaire

30 novembre :

  • Denyk pourrait conserver sa place de support, ce qui remet en cause la rumeur concernant Vander
  • Sur la toplane, Misfits aurait opté pour le joueur coréen HiRit

Éléments confirmés

  • Deficio (ancien commentateur puis manager d’Origen) devient directeur de Misfits Europe

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • HiRit
  • Razork/Shlatan
  • Vetheo
  • Kobbe
  • Vander / Denyk

 


MAD Lions

Après une excellente première année qui s’est malheureusement terminée sur une mauvaise note aux Worlds, les MAD Lions voudraient conserver leur botlane Carzzy/Kaiser ainsi q’Humanoid sur la midlane. Ce serait par contre la fin de l’aventure pour Shad0w et Orome qui, d’après les rumeurs, seraient remplacés par Armut et Elyoya.

Éléments confirmés

  • Le responsable du coaching Peter Dun quitte MAD Lions
  • Armut et Elyoya rejoignent MAD Lions en tant que toplaner et jungler

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Armut – confirmé
  • Elyoya – confirmé
  • Humanoid
  • Carzzy
  • Kaiser

Team Vitality

Pour 2021, les bruits de couloir évoquent assez peu de changements… mais un particulièrement important. En effet, le vétéran Cabochard quitterait la toplane de Vitality, sans aucune information sur sa destination. À sa place, on pourrait retrouver un jeune joueur prometteur de Rogue AGO : Szygenda. La seule autre lane qui serait susceptible de changer est le mid avec peut-être un remplacement de Milica.

Éléments confirmés

  • Mowgli quitte l’équipe
  • Le contrat de Skeanz a été prolongé jusqu’en novembre 2022

Formation de l’équipe d’après les rumeurs

  • Szygenda
  • Skeanz
  • Milica
  • Comp
  • Labrov

 

E-Sport

En forme olympique, G2 Esports veut sa revanche contre Fnatic en LEC

Publié le: 23/Fév/2021 14:41

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


Enchaînant les solides performances et dominant le LEC de la tête et des épaules, G2 Esports semble difficile à arrêter, mais Fnatic, qui a déjà fait tomber une fois les champions, vise cette semaine, le deuxième exploit de suite.

8 fois champion d’Europe, 4 fois d’affilée, série en cours. G2 Esports est l’ogre de la scène européenne, et ce n’est un secret pour personne.

Publicité

Parfois vacillant lors de la saison régulière de certaines saisons, le champion en titre a pris les choses en main sur ce spring split 2021, et apparaît comme plus dominant que jamais. L’équipe reste notamment sur une série de 4 victoires convaincantes, se permettant même de tester des champions moins conventionnels, comme un Sion support la semaine dernière qui, en combinaison avec la Senna de Rekkles, a offert des moments mémorables.

Cependant, G2 Esports n’est pour autant pas invaincu cette saison, et est même déjà tombé par 2 fois. La première défaite était face à Schalke 04, la bête noire attitrée de G2, contre qui ils se sont vengés samedi dernier.

Publicité

L’autre défaite est d’autant plus intéressante, puisque c’est Fnatic, l’ennemi juré, qui est venu à bout de G2 Esports. Alors oui, des problèmes de connexion ont probablement entaché la partie, qui aurait peut-être pu être plus équilibrée sans ces soucis. Il n’empêche que Fnatic, fort d’un nouveau style de jeu tout en agression, sont venus facilement à bout de G2 et de leur ancien joueur star, Martin « Rekkles » Larsson.

Un duel légendaire

Il faut dire que le visage que nous montre Fnatic depuis que l’équipe a perdu son légendaire capitaine est pour le moins surprenant. En recrutant Elias « Upset » Lipp, puis en remplaçant Tim « Nemesis » Lipovšek par Yasin « Nisqy » Dinçer, Fnatic a laissé les clés de son jeu aux trois joueurs restants. Et qui de mieux que Gabriël « Bwipo » Rau, Oskar « Selfmade » Boderek et Zdravets « Hylissang » Iliev Galabov pour insuffler un jeu agressif à son équipe ? Probablement personne. A eux trois, ils ont repris les rênes du style Fnatic, le rendant beaucoup plus explosif.

Pour le moment, ce style amène une réussite mitigée. Capable de coups d’éclats, comme lors de leur victoire face à G2, mais aussi de gros ratés, l’équipe est tout de même très agréable à suivre, et semble de plus en plus en contrôle de son agressivité débordante.

Publicité

Cependant, la semaine dernière aura été très compliquée pour Fnatic. Deux défaites de rang, face à MAD Lions, et surtout contre Team Vitality, qui restait alors sur 7 défaites d’affilée, ont ramené Fnatic sur terre en même temps qu’ils quittaient le podium de LEC. Ils abordent ainsi ce duel légendaire en manque de confiance, mais avec l’avantage dans la confrontation directe.

Ce match est et restera l’un des plus grands du LEC, probablement même le plus important. C’est le « classico » du championnat européen, et historiquement G2 Esports domine largement. Il faut même remonter à février 2018, soit 3 ans, pour voir la trace d’un split durant lequel Fnatic a remporté ses deux matchs face à G2 Esports.

A cette époque, Rasmus « Caps » Winther et Rekkles n’avaient pas encore changé de camp, et c’est bien sous la bannière de G2 Esports qu’ils essaieront d’empêcher leur ancienne équipe de rééditer leur exploit, 3 ans après.

Pour ne rien rater de ce match avec tant d’histoire, soyez au rendez-vous samedi 27 février, à 21h.