Ces nouveaux cosmétiques LoL “pay to lose” peuvent ruiner vos parties

Cyril Pomathiod
Neeko derp dans League of LegendsRiot Games

Les icônes d’invocateurs de Worlds 2023 de League of Legends vous font envie ? Avant de les acheter, sachez qu’ils pourraient vous coûter cher en LP !

Comme chaque année, les Worlds de League of Legends marquent l’apothéose de la scène compétitive, et sont un moment très attendu par nombre de joueurs et fans d’esport LoL.

Pendant que les meilleurs joueurs du monde se castagnent sur la faille, nous autres simple mortels avons droit à un événement d’ampleur en jeu, avec de nombreuses récompenses à gagner, mais aussi avec des offres alléchantes en boutique.

L’article continue après la publicité

Cette année encore, Riot Games a donné à la communauté la possibilité de s’offrir des icônes d’invocateur à l’effigie des équipes présentes aux Worlds 2023.

Néanmoins, ces simples icônes cosmétiques censés n’avoir aucun impact sur le gameplay ont déjà ruiné les parties de nombreux joueurs, au point qu’elles sont clairement qualifiables de “pay to lose”.

Les icônes des Worlds 2023 désavantagent certains champions LoL

Le 24 octobre 2023, le vidéaste Vandiril a encore frappé ! Connu pour révéler les bugs les plus infames de League of Legends, le youtubeur c’est cette fois attaqué aux icônes d’invocateurs des Worlds 2023, qui permettent de soutenir fièrement son équipe préférée pour la modique somme de 250 RP.

Inscrivez-vous gratuitement à Dexerto et recevez:
Voir moins d'annonces|Mode sombre|Offres sur les jeux, la télévision et les films, et la technologie
L’article continue après la publicité
Icônes d'invocateur des Worlds 2023 de League of LegendsRiot Games

Néanmoins, ces icônes ont quelque chose de spécial. En effet, elles ajoutent aussi le tag de l’équipe en question avant le pseudonyme du joueur lorsque ce dernier est équipé de l’icône. Ainsi, un joueur sous le pseudonyme de “Jean Bob” deviendra “G2 Jean Bob” une fois équipé de l’icône du champion européen en titre.

Malheureusement, Vandiril prouve avec sa vidéo que l’utilisation de ces icônes peut avoir des conséquences désastreuses pour tous les champions disposant d’une mécanique de clonage : Leblanc, Neeko, Wukong et Shaco.

L’article continue après la publicité

Pour tous ces champions, le tag d’équipe n’apparait pas sur le clone, ce qui rend extrêmement facile pour n’importe quel ennemi de différencier le joueur du clone.

Si vous souhaitez afficher fièrement le tag de votre équipe préférée à côte de votre pseudo, veillez donc à ne pas jouer l’un des champions à clone. Fort heureusement, tout laisse à penser que Riot Games règlera rapidement ce problème pour que tous puissent profiter des Worlds et exprimer leur support indéfectible pour une équipe.

Rubriques connexes

À Propos De L’Auteur

Responsable éditorial de Dexerto.fr, Cyril est diplômé d'une licence professionnelle Référenceur et Rédacteur Web. Il est passionné d'esport et suit de près la scène League of Legends. Il est également en quête constante de la dernière pépite indé à ne pas manquer. Vous pouvez le contacter via son adresse mail : [email protected]