La Lyon e-Sport 2021 dévoile son programme 100% en ligne | Date, jeux... - Dexerto.fr
E-Sport

La Lyon e-Sport 2021 dévoile son programme 100% en ligne | Date, jeux…

Publié le: 22/Jan/2021 19:15 Modifié le: 22/Jan/2021 16:25

by Cyril Pomathiod

Partager


La mythique LAN Lyon e-Sport aura bel et bien lieu en 2021 : un événement 100% en ligne avec 4 jeux et 50 000€ de cashprize.

C’est désormais officiel : la Lyon e-Sport 2021 aura bel et bien lieu malgré le contexte sanitaire pour le moins difficile. Devant les nombreuses contraintes actuelles, les organisateurs ont totalement réinventé leur concept. Pas d’événement physique cette année donc, mais une compétition online prometteuse.

Publicité

Cette 14ème édition sera donc bien différente des précédentes, mais pas moins passionnantes. 4 tournois en ligne avec un impressionnant cashprize, la compétition retransmise en direct… et même quelques surprises sont à prévoir.

Photo de la Lyon e-Sport 2019
Lyon e-Sport
La Lyon e-Sport est un événement incontournable pour les fans de jeux vidéo français

Les dates de la Lyon e-Sport 2021

Que vous soyez un compétiteur ou un simple passionné d’e-sport, vous pouvez déjà réserver quelques jours dans votre calendrier : les 2, 3 et 4 juillet 2021.

Le planning précis de l’événement n’a pas encore été communiqué, mais on sait déjà que 4 tournois sont prévus. Ces derniers devraient être retransmis en intégralité, avec donc des dizaines d’heures de streaming prévues.


Les jeux et le cashprize

L’association Lyon e-Sport a d’ores et déjà annoncé que pas moins de 4 tournois seront organisés cette année. Ces derniers seront aussi bien destinés aux pros qu’aux joueurs amateurs.

Les 4 jeux retenus n’ont pas été communiqués, mais on peut toujours jouer aux devinettes. League of Legends est un grand classique de la Lyon e-Sport, et il serait surprenant de ne pas retrouver le MOBA en tête d’affiche.

Publicité

Parmi d’autre candidats potentiels, on peut penser à Fortnite, FIFA 21, Trackmania, CS:GO, Valorant, CoD ou encore Rocket League. Les options sont nombreuses et il va falloir se résoudre à attendre l’annonce officielle pour en savoir plus.

Côté cashprize la Lyon e-Sport met comme à son habitude les petits plats dans les grands. C’est pas moins de 50 000€ qui seront à la clé. De quoi attirer des compétiteurs de tous horizons !


Affiche de la Lyon e-Sport 2021

Le retour de la Lyon e-Sport devrait réjouir bon nombre de joueurs français. Dans ce contexte où les LAN sont un lointain souvenir, on ne peut être qu’impatient de découvrir comme cet événement mythique va renouveler sa formule en 2021.

CS:GO

35 joueurs de CS: GO bannis pour paris truqués après 2 ans d’enquête

Publié le: 22/Jan/2021 14:24

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


35 joueurs de Counter-Strike : Global Offensive ont été bannis par l’ESIC (Esports Integrity Commission), après enquête sur une affaire de paris truqués dans des compétitions domestiques. Les sanctions vont jusqu’à 5 ans de suspension totale.

L’ESIC a confirmé le bannissement de 35 joueurs par un communiqué officiel, le 22 janvier.

Publicité

Au fil de près de 2 ans d’investigation, la commission en charge de l’intégrité et de l’égalité de l’Esport a enquêté au sein de compétitions australiennes, américaines et plus récemment européennes.

Dans son rapport, ESIC confirme qu’un « total de 35 joueurs ont enfreint le Code anti-corruption administré par ESIC. Ces sanctions s’ajoutent à celles prononcées contre 6 joueurs le 23 octobre 2020. »

Publicité

Ces infractions viennent de paris truqués sur le site australien Ladbrokes. Le bookmaker a d’ailleurs participé à l’enquête d’ESIC.

L’enquête indique notamment que plusieurs joueurs désormais bannis auraient partagé les détails de matchs arrangés, afin que de tierces personnes parient sur ces matchs.

2 joueurs australiens, bannis en octobre dernier, ont vu leur sanctions augmenter à la suite de cette enquête.

Publicité

Liste complète des joueurs bannis

La liste des joueurs australiens bannis à la suite de cette enquête est longue, et ces joueurs proviennent de différentes structures.

Lire aussi – ZywOo élu meilleur joueur du monde CSGO pour la deuxième fois consécutive

On retrouve dans la liste Joel « PEARSS » Kurta, qui a passé 6 mois au sein de Ground Zero en 2020. Le joueur a reçu une suspension de 12 mois, qui pourrait cependant ne pas affecter sa carrière. En effet, le joueur a récemment rejoint Waterbottle, une équipe Valorant.

Andy « Noobster » Zhang, autre joueur de Ground Zero, a également écopé d’une sanction longue durée. ESIC a ainsi suspendu le joueur de 24 ans pour 3 ans de toutes compétitions CSGO.

La plus longue suspension de la liste revient au joueur Wilson « willyks » Sugianto, qui restera pour 60 mois loin de toute compétition.

Joueurs bannis

  • Jeremy « motion » Lloyd (Control) ⁠— 12 mois
  • Patrick « falcon » Romano De Sousa (Control) ⁠— 12 mois
  • Johnathan « Del » Sackesen (Lese) ⁠— 12 mois
  • Grayson « vax » Uppington (Overt) ⁠— 12 mois
  • Aidan « meta » Wiringi Jones (Overt) ⁠— 12 mois
  • Kaito « minusthecoffee » Massey (Aftermind) ⁠— 12 mois
  • Mason « msn » Trevaskis (Aftermind) ⁠— 12 mois
  • John « jcg » Grima (Integral Nation) ⁠— 12 mois
  • Isaac « prodigy » Dahlan (Integral Nation) ⁠— 12 mois
  • Billy « beetee » Thomson (Integral Nation) ⁠— 12 mois
  • Kieren « Muzoona » Jackson-Clapper (Integral Nation) ⁠— 12 mois
  • Matthew « zilla » Zdilar (Mako) ⁠— 12 mois
  • James « roflko » Lytras (Vertex) ⁠— 12 mois
  • Damon « damyo » Portelli (LAKERS) ⁠— 12 mois
  • Jak « jtr » Robinson (Rooster 2) ⁠— 12 mois
  • Daniel « rekonz » Mort (R!OT Gaming) ⁠— 12 mois
  • Nicolas « lato » Gullotti (Skyfire) ⁠— 12 mois
  • Marcus « mdk » Kyriazopoulos (really weird) ⁠— 12 mois
  • Joel « pearss » Kurta (Waterbottle, Valorant) ⁠— 12 mois
  • James « jamie » MacPhail (Downfall) ⁠— 12 mois
  • Ioan (Ionica) « bowie » Tuleasca ⁠(Lese) — 12 mois
  • Joshua « joshaaye » Wilson — 12 mois
  • Ryan « kragz » Clarke ⁠(Incept) — 12 mois
  • Roman « matr1kz » Santos (Forbidden) ⁠— 24 mois
  • Cailan « caily » Lovegrove (Aftermind) ⁠— 24 mois
  • Andy « Noobster » Zhang (Ground Zero) ⁠— 36 mois
  • Jayden « foggers » Graham ⁠(Control) — 48 mois
  • Sam « tham » Mitchell (Buckets) ⁠— 48 mois
  • Mate « habbo hotel » Poduje (LAKERS) ⁠— 48 mois
  • Samuel « samy » Jarvis (Caught off Guard) ⁠— 48 mois
  • Daniel « deezy » Zhang (Aftermind) ⁠— 48 mois
  • John « wots » Zhu (Forbidden) ⁠— 48 mois
  • Matthew « jam » Castro (Overt) ⁠— 60 mois
  • Alvin « Gravins » Changgra ⁠— 60 mois
  • Wilson « willyks » Sugianto ⁠(Vertex) — 60 mois

Sanctions modifiées

  • Akram « ADK » Smida (Rooster) — 24 mois (12 mois avant)
  • Daryl « Mayker » May (Ground Zero) — 48 mois (12 mois avant)

Tous les joueurs présents dans ces listes sont autorisés à faire appel. L’ESIC a d’ores et déjà transmis les modalités d’appel à chaque joueur, en plus d’un récapitulatif des charges à leur encontre.

Valve / ESIC / ESEA
L’ESIC et l’ESEA se sont alliés dans une enquête de plus de 2 ans.

Si vous souhaitez découvrir l’enquête entière menée par l’ESIC, ainsi que le détail et les explications des différentes sanctions, nous vous renvoyons vers le rapport complet de la commission.

ESIC a d’ailleurs conclu celui-ci par un message à la communauté CSGO :

« C’est très important que les joueurs professionnels s’abstiennent de parier sur les matchs qui les concernent, afin de préserver l’intégrité de l’environnement esportif à l’international, et empêcher les personnes nuisibles à cet environnement de tirer parti de notre sport. »

Lire aussi – PGL annonce le prochain Major de CS:GO à 2 millions de dollars en Suède

Ce n’est pas la première fois que la scène compétitive CSGO est ébranlée par une affaire de la sorte. Si ESIC établit un travail considérable pour freiner ces exactions, il est important qu’elles cessent au plus vite, afin de garder une scène esportive stable et agréable à suivre.