Un tweet de Burger King enflamme internet - Dexerto.fr
Divertissement

Un tweet de Burger King pour la journée des droits des femmes enflamme internet

Publié le: 8/Mar/2021 20:15 Modifié le: 9/Mar/2021 9:43

by Martin Thibaut

Partager


La Journée internationale des droits de la femme a lieu chaque année le 8 mars, mais les géants de la restauration rapide Burger King ont commémoré les événements de la journée dans un Tweet que beaucoup ont qualifié de sexiste. 

Un simple coup d’œil sur Twitter le 8 mars vous permettra de savoir que c’est la Journée internationale des droits de la femme.

Alors que certaines des plus grandes marques et stars du monde se réunissent pour profiter du boost marketing, chacun a sa propre façon d’honorer l’événement.

Publicité

Burger King, cependant, a adopté une approche que certains internautes ont jugée “sexiste”.

Le tweet de Burger King qualifié de sexiste

Le compte Twitter britannique de la marque a laissé tomber la bombe aux petites heures du matin. Écrivant que «les femmes ont leur place dans la cuisine», le tweet a été immédiatement attaqué pour les connotations sexistes qu’il semble promouvoir.

Malheureusement les utilisateurs de Tweeter ne semblent savent pas ouvrir un thread de réponses ce qui leur aurait permis de lire la suite des tweets et leur contexte.


Alors que l’intention du Tweet était de promouvoir le nouveau programme de bourses d’études de Burger King pour ses employés, il semble que beaucoup d’internautes n’attendaient qu’un tweet de ce type pour crier au sexisme.

Publicité

Twitter réagit

L’un des principaux concurrents de la marque, KFC, a répondu depuis son compte de gaming en suggérant à Burger King de supprimer le tweet.

La réponse a simplement été que le tweet ne serait pas supprimé, car il «attire l’attention sur un énorme manque de représentation féminine dans notre industrie». Le message continue ensuite à critiquer KFC pour ne pas faire les mêmes efforts que Burger King dans ce domaine.

L’ancien casteur de League of Legends, Indiana ‘Froskurinn’ Black, a également pesé sur la situation, écrivant que «ce tweet de Burger King est un parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire sur les réseaux sociaux.” Ne comprenant malheureusement pas l’intérêt premier de ce tweet.

Publicité

Un des journalistes du New York Times, Taylor Lorenz, a également attaqué le tweet, demandant «pourquoi autorisons-nous encore les marques à tweeter?»

De tous les secteurs, des gens se sont réunis pour condamner ou approuver le Tweet, mais dans tous les cas, Burger King a certainement attiré un large public ce qui est définitivement une victoire pour la marque.

Ce tweet nous oppose encore à la dualité de la cancel culture si prompte à se jeter sur le moindre fait jugé outrageant sans prendre en compte la globalité du message, ou son intention !