“Raciste”, “Facho”, Tibo InShape s’attire à nouveau les foudres des internautes

Isabelle Thierens
Tibo InShape
Tibo InShape, YouTube

Quelques semaines après une levée de boucliers due à ses propos sur la dépression, Tibo InShape se retrouve à nouveau au cœur d’une polémique, cette fois à cause de la présence d’un drapeau français dans sa salle de sport.

Véritable gourou du fitness et de la musculation, Tibo InShape compte des millions d’abonnés sur ses réseaux sociaux, où il prodigue chaque jour différents conseils à sa communauté pour prendre de la masse, tout en partageant ses multiples aventures.

Si les internautes ne tarissent pas d’éloges sur ses multiples séances de coaching, en revanche le youtubeur s’est plus d’une fois attiré les foudres des internautes quant à certaines de ses vidéos, sa manière d’aborder des sujets sensibles, ou encore les propos qu’il peut parfois tenir.

Après la polémique autour de cette vidéo sur TikTok où ses propos sur la dépression avaient été considérés comme inappropriés par un grand nombre d’internautes, c’est à présent une photo de sa salle de sport, avec un drapeau français, qui a semé la discorde.

Tibo InShape réagit aux accusations de racisme

Alors que la grogne des internautes enflait sur la toile, Tibo InShape a réagi à la polémique en s’expliquant dans un short sur YouTube intitulé “Soyez fiers d’être français”.

“Tibo tu as le drapeau français dans ta salle de sport espèce de facho va. Attends toi bouge pas on va discuter. Je ne comprends pas pourquoi en France on a honte du drapeau français. Regardez aux USA, le drapeau américain est partout. Il n’y a pas de honte à être fier d’être Français. Il n’y a pas de honte à s’afficher avec le drapeau français (…). Et pour tous ceux qui n’aiment pas la France, personne ne vous retient, allez voir ailleurs comment ça se passe et je peux vous assurer que vous allez vite revenir en France

Sans surprise, ces propos ont rajouté de l’huile sur le feu et ont propulsé le hashtag “Tibo Inshape” parmi les top tendances du jour sur Twitter. Très vite, cette polémique a pris une dimension axée sur la politique alors que France TV pointait du doigt que cette polémique aurait pu être lancée par de faux comptes et que les propos du youtubeurs étaient repris par plusieurs personnalités politiques.

Faux comptes ou pas, ce n’est pas la première fois que le youtubeur se retrouve au cœur d’une polémique et ce ne sera probablement pas la dernière. 

Chargement...