Un joueur pro de CoD se fait bannir après des menaces de mort - Dexerto.fr
Call of Duty

Un joueur pro de CoD se fait bannir après des menaces de mort

Publié le: 23/Mar/2021 9:31 Modifié le: 23/Mar/2021 9:55

by Gaston Cuny

Partager


Un joueur bien connu du circuit amateur de Call of Duty a été banni pour une durée de 3 mois à cause de menaces de mort.

Après un match intense dans le circuit Challengers de Call of Duty Black Ops Cold War entre les équipe Fantastic Four et Built By Gamers, Jimbo a enfreint les règles de la League en menaçant l’ancien joueur de Paris Legion, Matthew « KiSMET » Tinsley.

BBG a battu ses adversaires dans le qualifier CDC Elite d’Amérique du Nord le 13 mars, et Jimbo a visiblement eu bien du mal à encaisser cette défaite. Ce dernier à en effet menacé son adversaire du jour, KiSMET : « Continue de parler comme ça, tu vas te prendre une balle dans la tête. »

Publicité

Cela n’est clairement pas bien passé et des joueurs ont sûrement signalé ce comportement déplacé. Il semblerait maintenant que la Call of Duty League ait répondu une semaine après l’événement en bannissant le joueur pour une durée de trois mois.

L’e-sport Call of Duty est notamment connu pour ses trashtalks violents surtout en LAN, mais les joueurs qui sont sur la scène depuis de longues années savent qu’il y a des limites à ne pas franchir… et les menaces de mort en font bien évidemment partie.

Jimbo aura sans doute retenu la leçon et pourra tenter de prouver son niveau sur Call of Duty une fois que son bannissement sera levé, en trouvant potentiellement une nouvelle équipe pour la fin de la saison sur le circuit amateur.

Publicité