League of Legends

Les équipes LEC trollent le public français grâce aux traductions Google

by Cyril Pomathiod
G2 Esports

Partager


LEC

La saison 2020 de la LEC arrive très bientôt et, en attendant la reprise des hostilités, les community managers des différentes équipes League of Legends font passer le temps comme ils peuvent.

Comme vous le savez sans doute, une équipe en Europe a la réputation tenace de troll à tour de bras sur les réseaux sociaux. Cette équipe, c'est évidement G2 Esports dont les joueurs, le propriétaire Carlos "Ocelote" Rodriguez mais aussi le community manager ont un certain talent pour construire de la hype autour d'eux, trashtalk les autres équipes et blaguer sur tout et n'importe quoi.

Advertisement

Mais en 2020, G2 pourrait avoir de sérieux concurrents puisque des équipes comme Rogue et Schalke 04 semblent avoir largement grimpé en niveau dans le "Twitter Game", comme en témoigne cette série de tweets hilarante utilisant les traductions françaises de Google.

Tout a commencé avec G2 Esports. Avant la finale des Worlds 2019 opposant G2 à FPX, Ocelote avait interpellé les commentateurs français afin de leur demander de porter un maillot de l'équipe européenne pendant l'événement.

Advertisement

Le dirigeant de G2 Esports Calors
Ocelote - Twitter

S'en étaient alors suivies de nombreuses interactions entre les fans et Ocelote qui faisait de son mieux pour employer son meilleur niveau de français.

Cette fois-ci, c'est Rogue qui a lancé un appel de soutien au public français, en passant par le biais de Google Traduction afin d'obtenir la version française de leur slogan "Go Rogue". Sans grande surprise, le résultat est le même en français, avec la petite prononciation à la française en prime, suivie d'un petit morceau d'accordéon et d'une mise en scène clichée à souhait.

Mais G2 Esports n'allait pas laisser sa place de clown de la LEC si facilement et a proposé sa propre version de la blague. En altérant la phrase d'origine en anglais, le traduction prononce ensuite "J'ai deux e-sport", se confondant très bien avec le nom de la structure.

Advertisement

Mais la palme du meilleur troll revient incontestablement à Schalke 04 qui a également repris cette méthode pour glisser un tacle violent à Vitality.

Un prédiction intéressante de Google Traduction

Évidement, la structure française Vitality ne s'est pas laissée marcher dessus sans rien dire, et la contre-attaque a été rapide.

C'était osé mon ami, mais Google semble meilleur pour raconter le passé que pour prédire le futur

Vitality frappe où ça fait mal : les résultats. Alors que Cabochard et ses coéquipiers ont toujours obtenu des résultats plus que corrects, se plaçant généralement dans le milieu de tableau et ayant déjà participé aux Worlds, Schalke 04 n'a encore jamais mis les pieds sur la grande scène des Worlds ou même aux MSI, malgré des performances solides durant différents splits de la LEC.

Advertisement

Si cette petite guerre sur Twitter est un peu puérile, bien que divertissante, elle a au moins le mérite d'occuper un peu l'attente insoutenable avant la reprise de la LEC. Pour rappel, la compétition reprend le 24 janvier 2020.