Fortnite

DreamHack Fortnite : la finale de joueurs français ruinée par des DDoS

Publié le: 1/Fév/2021 14:24

by Gaston Cuny

Partager


La finale de la DreamHack Fortnite du mois de janvier s’est déroulée ce week-end et certains joueurs français ont malencontreusement subi des attaques DDoS.

Depuis le week-end dernier, les meilleurs duos d’Europe ont tenté de se qualifier pour la demi-finale de cette nouvelle DreamHack en ligne au cours de 3 sessions ouvertes. À l’issue de la demi-finale, seulement 50 équipes pouvaient se qualifier en finale pour essayer de montrer qui était le meilleur actuellement sur le continent européen.

Publicité

Au final, 6 duos francophones se sont hissés en finale. Parmi eux :

  • Grizi 4zr & leo the crack (TOP 10)
  • Solary Floki & GamersOrigin Decyptos (TOP 12)
  • RAMS Keziix & MCES xsweeze (TOP 29)
  • Rams Clement & BDS Blacky (TOP 30)
  • Gamers Origin Shaykoz & GamersOrigin Graye (TOP 45)
  • MCES DKS & LOSC Mirza (TOP 48)

Mais malheureusement, certains d’entre eux ont subi des problèmes vraiment dérangeants lors des 8 games de cette finale au plus haut niveau. Keziix, joueur de l’équipe Rams, a sûrement été le premier a en subir les conséquences. Dès les premières parties, il perd sa connexion et ne peut pas entrer dans une game, ce qui le laisse lui et son duo à 7 parties sur cette finale au lieu de 8.

Publicité

Les problèmes ne s’arrêtent pas là car 4zr et son duo n’ont pas été épargnés. Leothecrack a dû aussi changer de connexion pour rester dans plusieurs games alors qu’il subissait une réelle attaque DDoS.

Publicité

Heureusement, il a réussi à se connecter en 4G pour éviter les problèmes et continuer à jouer. Au final, ils ont perdu beaucoup de temps sur leur rotation à cause de ce problème et se sont faits éliminés quelques minutes plus tard sans prendre beaucoup de points alors qu’ils étaient très haut dans le classement.

Publicité

Terminer Top 10 reste une bonne performance mais cela reste décevant vu les opportunités et les problèmes qu’ils ont rencontré au cours des 8 games de ce dimanche.

Publicité

On espère ne pas revoir ce genre d’incidents lors des FNCS qui débutent déjà ce vendredi 5 février pour la région Europe. De nombreux trios francophones sont susceptibles de se placer parmi les meilleurs en Europe et il faudrait que rien ne puisse les déranger en dehors du jeu lors des différentes sessions.