L’annonce du crossplay de FIFA 23 jette un froid sur la communauté

Isabelle Thierens
FIFA 23
EA Sports

Pour la première fois, les joueurs de différentes plateformes vont pouvoir s’aventurer ensemble sur FIFA 23, et ce dès le premier jour. Là où le bât blesse, c’est qu’EA a choisi d’implémenter cette fonctionnalité uniquement dans les modes 1v1, une décision ridicule aux yeux de la communauté.

Alors que ces dernières années le crossplay devenait de plus en plus la norme dans le paysage vidéoludique, la communauté FIFA suppliait EA d’ajouter cette fonctionnalité à sa lucrative franchise de football.

Pendant trop longtemps, les joueurs PlayStation, Xbox et PC ont dû profiter des différentes itérations chacun dans leur coin alors que d’autres titres faisaient tomber une à une les barrières qui existaient entre les différentes plateformes.

Dans FIFA 23, le dernier opus de la franchise telle que nous la connaissons, la requête de la communauté a enfin été entendue puisque les joueurs de différentes plateformes pourront fouler le terrain conjointement dès le premier jour. Si cette annonce a ravi les joueurs, malheureusement, elle s’est accompagnée d’une bien mauvaise nouvelle …

Jacquette de FIFA 23
EA SPORTS
Cela faisait des années que la communauté FIFA réclamait le crossplay.

Un premier pas bien trop timide ….

Lors de son lancement, FIFA 23 ne prendra en charge le crossplay que dans les modes 1v1, probablement dans le but d’augmenter le nombre de joueurs dans le matchmaking tout en allégeant la pression sur les serveurs.

Bien que l’arrivée du crossplay soit définitivement une victoire, le fait de le limiter aux modes en 1v1 signifie que le mode Co-op et plus important encore, les clubs professionnels, ne bénéficieront pas de cette avancée technologique.

Si l’on ajoute à cela le fait que les matchs entre différentes générations de consoles ne sont pas non plus disponibles, l’intégration du crossplay dans FIFA 23 donne l’impression d’être un premier pas bien trop timide.

Quand on regarde comment le crossplay a été implémenté ailleurs, l’accent a toujours été mis sur l’aspect social, et non pas sur la compétition, le but étant de permettre aux amis de jouer ensemble quelle que soit la plateforme et l’équipement de chacun.

Le crossplay de FIFA 23 semble s’adresser à un public qui n’est pas vraiment présent en 2022, tout en laissant à l’abandon les parties du jeu qui auraient pu vraiment profiter de cette fonctionnalité supplémentaire.

Le problème des Clubs Pro sur FIFA 23

Cela nous amène à Clubs Pro, qui est souvent apparu comme le mode le plus délaissé de la franchise. Bien qu’il ne rapporte pas autant d’argent qu’Ultimate Team ou qu’il ne déchaîne pas autant les passions que le mode Carrière, progresser dans le classement avec vos amis dans un club que vous avez créé de vos propres mains reste l’une des choses les plus agréables que l’on peut faire en jeu.

Malheureusement même à l’aube de FIFA 23, le seul moyen de réunir tout le monde dans le même club est de s’assurer au préalable que vous êtes tous sur la même plateforme, ce qui est loin d’être évident …

Les joueurs next-gen sont obligés de télécharger une version entièrement séparée du jeu pour rejoindre leurs coéquipiers qui sont sur un équipement plus ancien. Et si vous êtes le seul membre de votre groupe à être sur Xbox alors que les autres sont sur PlayStation, vous n’avez dès lors que vos yeux pour pleurer.

C’est là le principal problème du crossplay de FIFA 23. Cette fonctionnalité, qui est censée abattre les barrières entre les plateformes et rassembler les joueurs, néglige le plus important.

FIFA 23
EA Sports
Pro Clubs est l’un des modes les plus populaires de FIFA, mais il ne sera pas compatible avec le crossplay dans FIFA 23.

À première vue, cela peut sembler n’être qu’un petit problème, qui ne concerne pas la majorité des joueurs. Mais la possibilité de rejoindre un club avec n’importe qui, aurait pu être ce qu’il fallait pour donner aux clubs professionnels un regain de popularité bien nécessaire, poussant des joueurs qui n’avaient pu s’y aventurer jusque là à tester cette expérience pour la toute première fois.

En dépit d’un grand nombre de mises à jour dans FIFA 22, Clubs Pro a toujours été un peu négligé par rapport à Ultimate Team, ce qui est surprenant alors que le nombre de joueurs qui s’y intéressent n’est pas négligeable. Alors que Clubs Pro manque désespérément d’un brin de nouveauté, l’intérêt des joueurs pour ce mode est au plus bas à l’approche de FIFA 23.

En fin de compte, la décision de n’intégrer qu’à moitié le crossplay lors du lancement pourrait grandement nuire aux ventes de FIFA 23 lors des premiers mois, même s’il ne serait guère surprenant que la fonctionnalité s’étoffe plus tard, une fois que ce premier test à grande échelle sera effectué.

Chargement...