Une enseignante se voit contrainte de supprimer son OnlyFans sous peine de sanctions

Isabelle Thierens
Une créatrice de contenu sur OnlyFansINSTAGRAM/A_V_A_JAMES88

Depuis peu, une enseignante est en conflit avec son conseil d’école dont les membres ont sommé la jeune femme de supprimer son compte OnlyFans sous peine d’être renvoyée.

Kristin MacDonald, assistante pédagogique en Colombie-Britannique, une province à l’ouest du Canada, affirme qu’elle n’a pas le choix et qu’elle doit maintenir son compte OnlyFans “The Dommy Mommy” actif si elle veut parvenir à payer ses factures en tant que mère célibataire.

Néanmoins le conseil d’école de l’établissement où elle travaille ne l’entend pas de cette oreille. Ils ont exigé que son compte soit supprimé en menaçant de la renvoyer.

L’article continue après la publicité

Ces derniers mois, de nombreux enseignants ayant une activité parallèle sur OnlyFans se sont retrouvés dans la même situation.

Kristin MacDonald a été la dernière en date à risquer le licenciement après avoir été informée qu’une plainte avait été déposée concernant le contenu qu’elle diffuse sur la plateforme. Cependant la jeune femme a déclaré qu’elle avait pris des précautions pour s’assurer que son contenu sur OnlyFans et son travail dans l’éducation soient séparés. Selon elle, elle devrait être autorisée à continuer les deux.

Inscrivez-vous gratuitement à Dexerto et recevez:
Voir moins d'annonces|Mode sombre|Offres sur les jeux, la télévision et les films, et la technologie

“Je crois vraiment que je devrais pouvoir continuer. Je ne fais de mal à personne. Je ne viole pas la loi. Donc, j’aimerais rester là où je me trouve actuellement”, a-t-elle expliqué. “Je veux vraiment parler du stigmate… et avoir plus de conversations sur les femmes qui assument leur sexualité, qui sont fières de leur corps.”

L’article continue après la publicité

Elle a ajouté que son faible salaire en tant qu’assistante pédagogique dans une ville aussi coûteuse qu’est Vancouver est la raison pour laquelle elle a eu recours à la création de contenus sur OnlyFans.

“Nous ne gagnons pas un salaire décent, et nous sommes dans l’un des endroits les plus chers du Canada”, a-t-elle déclaré. “J’aime mon travail. J’aime établir des liens avec les étudiants. Je pense que je fais du bon travail.”

Jusqu’à présent, la créatrice de contenu a affirmé que le syndicat qui la représente a été solidaire. Reste à voir si elle devra choisir entre sa carrière dans l’éducation ou son compte OnlyFans.

L’article continue après la publicité

Rubriques connexes

À Propos De L’Auteur

Rédactrice chez Dexerto depuis plus de deux ans, Isabelle n'a pas de jeu préféré dans sa vie, elle a bien essayé de se décider une fois ou deux mais le résultat n'a pas été à la hauteur de ses espérances. En revanche, elle cultive un goût particulier pour les tout petits plaisirs, plonger vaillamment dans un combat face aux poules de Skyrim, briser tous les obstacles dans les RPG pour créer son propre chemin et poser des wards sur League of Legends. Contact : [email protected]