Suite au drama du tournoi sur Warzone, Dr Disrespect cible les admins - Dexerto.fr
Call of Duty

Suite au drama du tournoi sur Warzone, Dr Disrespect cible les admins

Publié le: 23/Jan/2021 11:09

by Isabelle Thierens

Partager


Suite au scandale qui a suivi la disqualification d’une équipe d’un tournoi Warzone pour avoir vraisemblablement triché, Dr Disrespect a ouvertement dénoncé le manque de mesures anti-triche de la part d’Activision et l’absence de processus transparent pour enquêter sur les hacks lors des Twitch Rivals.

Lors du Twitch Rivals Doritos Bowl où 250 000 $ étaient en jeu, un petit streamer, Metzy_B, a été accusé d’avoir triché. Avant le dernier match du tournoi, son équipe a été disqualifiée par les administrateurs du tournoi, un événement qui a considérablement ébranlé la communauté Warzone.

Publicité

Les organisateurs du Twitch Rivals sont restés relativement silencieux sur cette affaire, n’offrant qu’une mince explication sur Twitter, dévoilant que Metzy «a été jugé pour avoir triché» et par la suite «retiré de l’événement».

Face à un tel manque de transparence, les rumeurs et les accusations ont volé de toute part. Tommey a passé des heures à tenter d’interroger Metzy_B avant de finalement demander à un ami de prendre le contrôle de son PC pour dénicher des preuves. Tout cela a amené Dr Disrespect à affirmer que les organisateurs de tournois devraient faire mieux.

Publicité

Dr Disrespect pointe du doigt les organisateurs de tournois

Comme partagé par «WickedGoodGames», le streamer haut en couleur a une perspective claire sur cette question. Si les développeurs ne peuvent pas mettre en place un anti-triche efficace, alors chaque tournoi doit “définir un processus pour savoir s’il y a[triche] ou non …».

Évidemment cette affaire continue de faire du bruit, car tandis que la plupart des participants au tournoi sont persuadés que Metzy (et d’autres) ont triché, d’autres n’en sont pas aussi sûrs. Personne ne sachant précisément comment Twitch a géré la situation, la communauté Warzone a dû enquêter elle-même.

Publicité

La communauté Warzone plus que jamais divisée

Vraisemblablement, Metzy aurait été disqualifié sur la base de «quelques clips suspects», sans vérification de son ordinateur, ce qui en a étonné plus d’un. Un argument qui a été repris par Metzy, qui a depuis félicité Tommey pour avoir tenté de comprendre ce que les administrateurs du tournoi n’avaient pas fait.

À contrario BobbyPoff a réagi en alléguant que Metzy était, en fait, initialement réticent à dévoiler les informations sur son ordinateur.

Malheureusement étant donné que Twitch n’a donné aucune explication sur leur démarche, on ne connaitra probablement jamais le fin mot de l’histoire. Un bilan qui ne peut qu’appuyer la suggestion du Dr Disrespect.

Publicité

Si Activision ne peut pas fournir un anti-triche fonctionnel et que les organisateurs de tournois n’ont pas de politique stricte et transparente concernant les tricheurs, alors les luttes intestines au sein de la communauté Warzone semblent être inévitables.