Call of Duty

Une équipe Warzone bannie du Twitch Rivals après un scandale de triche

Publié le: 22/Jan/2021 11:02

by Ludovic Quinson

Partager


Le récent événement Twitch Rivals Doritos Bowl Warzone avec un cashprize de 250 000 dollars a rencontré un obstacle majeur le 21 janvier, car des tricheurs présumés ont été bannis de la compétition.

L’un des plus grands événements de Warzone à ce jour a ouvert la voie à l’un des plus grands scandales de tricherie. Au milieu du tournoi en partie privé, un certain nombre de joueurs vétérans de Warzone ont commencé à accuser certains joueurs de tricherie.

Publicité

Le trio composé de METZY_B, kyrptic_j0ker et Unifyz a donc été disqualifié de la compétition à la lumière de ces allégations. Et ce ban a été prononcé avant même que les joueurs ne se retrouvent dans la cinquième et dernière partie de la journée.

Sur la base des preuves soumises par diverses sources dans et en dehors du tournoi, Twitch a déterminé que « leur gameplay était contre nature au-delà de tout doute raisonnable » comme l’a expliqué l’hôte de l’événement, Caleb « WavePunk » Simmons.

Suite à cette sanction, Twitch a choisi d’aller de l’avant avec l’événement. Plutôt que de recommencer ou de rejouer le tournoi à une autre date, la cinquième carte s’est jouée avec une équipe en moins.

Les accusations ont commencé à s’accumuler après la quatrième partie. Les joueurs ont remarqué que l’aim de METZY_B en particulier était très étrange.

L’une des personnes qui a directement trouvé suspect ce joueur est le vétéran de CoD, Tommey, qui a rapidement disséqué les images du gameplay de ce dernier. C’est une visée automatique particulière qui a attiré son attention, car le viseur du tricheur présumé s’est immédiatement « accroché » à un joueur adverse dans le clip.

Publicité

Compte tenu des 250 000 dollars à gagner, l’enjeu était considérable. 45 000 dollars étaient en jeu pour l’équipe gagnante, alors que même une dernière place aurait valu aux prétendus tricheurs 1 200 dollars. Cependant, METZY_B et son équipe ont été jugés « inéligibles pour les récompenses. » a rapidement confirmé Twitch.

Naturellement, il n’a pas fallu longtemps pour que la controverse se répande sur les réseaux sociaux, et de nombreux grands noms de Warzone ont répété leurs griefs face à l’absence d’un système anti-triche efficace.

« Malheureusement, sans anti-triche, les tournois Warzone ne sont tout simplement plus possibles. » a déclaré NICKMERCS.

« Je ne peux plus prendre la compétition Warzone au sérieux. » a ajouté la streameuse Kalei. « Des tricheurs dans une partie privée pour un tournoi de 250 000 dollars. C’est incroyable. »

Publicité

Malgré l’utilisation d’une partie personnalisée dans Warzone, qui signifie qu’aucun joueur au hasard ne peut rejoindre le lobby, les tricheurs arrivent toujours se frayer chemin dans le plus grand tournoi du jeu jusqu’à présent en 2021.

Call of Duty

La CoD League recevrait des intérêts de nouvelles franchises d’Europe

Publié le: 21/Jan/2021 21:12

by Ludovic Quinson

Partager


La Call of Duty League d’Activision Blizzard aurait reçu de l’intérêt pour de nouveaux spots de franchise sur de multiples marchés, dont Las Vegas, Washington, Charlotte, et même de villes européennes non divulguées.

Lorsque la CDL a débuté sa saison inaugurale en 2020, celle-ci comptait 12 équipes et la majorité de ces équipes étaient basées en Amérique du Nord, avec quelques cas particuliers comme Paris Legion et London Royal Ravens.

Publicité

Malgré l’absence de projets immédiats d’expansion en 2021, la ligue aurait reçu un grand intérêt de la part de nouveaux marchés potentiels, comme l’a déclaré la commissaire de la CDL, Johanna Faries, au Sports Business Journal.

Parmi les nouvelles régions qui cherchent à s’impliquer, nous pouvons notamment retrouver Las Vegas, Washington et Charlotte, selon Esports Observer. Mais au-delà de ces marchés, la ligue « entend également des demandes de l’autre côté de l’Atlantique, en Europe et ailleurs. » a déclaré Johanna Faries.

Publicité
Activision
La CDL a été lancée avec seulement 12 équipes, mais de nouvelles pourraient bientôt arriver.

Alors que la CDL vient tout juste d’entrer dans la saison 2021, des plans semblent déjà être en cours pour une expansion majeure dans les années à venir.

L’ajout de trois nouvelles organisations NA porterait le total à 15, avec également la possibilité d’ajouter d’autres organisations européennes. Johanna Faries a précisé qu’elle n’excluait pas l’idée d’intégrer de zones entièrement nouvelles, ouvrant ainsi la porte à la spéculation d’une équipe provenant des marchés asiatique ou australien.

Rejoindre la ligue n’est cependant pas une mince affaire. Pour que de nouvelles régions intègrent la CDL, il faudrait débourser un minimum de 25 millions de dollars pour un spot, sans parler des salaires des joueurs et du staff. De plus, des rapports suggèrent qu’Activision recherchera une somme encore plus importante auprès des nouvelles équipes à venir.

Publicité

Si Activision suit le rythme d’expansion de l’Overwatch League, nous pourrions alors voir beaucoup plus d’équipes que prévu initialement. L’Overwatch League a initialement été lancée en 2018 avec seulement 12 équipes, mais un an plus tard seulement, huit nouvelles organisations ont été ajoutées.

Overwatch League
La OWL s’est agrandie avec huit équipes supplémentaires en 2019.

Avec le passage au format en 4v4 sur Black Ops Cold War, ce ne sont pas les talents qui manquent, prêts à être recrutés pour de futures nouvelles équipes de la CDL.

L’expansion de la CDL pourrait cependant se faire attendre, même si 2022 semble être une date sûre pour du sang frais. En attendant, la CDL se remet en marche dans quelques jours avec le coup d’envoi du CDL Kickoff Classic prévu pour le 23 janvier.