Call of Duty

Nadeshot s’exprime sur le frustrant SBMM de Black Ops Cold War

Publié le: 4/Déc/2020 13:55

by Gaston Cuny

Partager


Le matchmaking basé sur les compétences est une plainte majeure des meilleurs joueurs de Call of Duty depuis des années maintenant, et le PDG de 100 Thieves et ancien joueur professionnel Matthew ‘Nadeshot’ Haag a finalement pris la parole, se lançant dans une diatribe contre le SBMM dans Black Ops Cold War.

Nadeshot n’a jamais caché qu’il était, aux côtés d’un grand nombre de joueurs de Call of Duty, anti-SBMM.

Publicité

Bien que le sentiment ait du sens, opposer des joueurs de compétence égale les uns aux autres, dans la pratique, de nombreux joueurs ne sont pas satisfaits et veulent le voir supprimé ou du moins mis à l’écart.

Nadeshot entre clairement dans cette catégorie et a fait connaître son opinion lors d’un stream du 1er décembre en jouant sur la dernière édition de Nuketown, Nuketown ’84.

Publicité

Activision

Comme vous pouvez le voir immédiatement à partir du score seul et du carnage qui se déroule autour de lui, la partie est intense et il n’a pas été impressionné.

Il a déclaré : « Il est temps de réduire le matchmaking basé sur les compétences. Ce n’est pas amusant. Je sais que nous voulons que les enfants qui n’ont jamais joué à Call of Duty soient dans un espace sûr, mais arrêtez de vous aliéner les gens qui jouent à votre jeu depuis plus d’une décennie. »

Publicité

Ce n’était pas tout, cependant, car Haag continuait de se plaindre alors qu’il luttait pour avoir un impact important sur le match. « Ce n’est pas une expérience agréable », a-t-il déclaré. « Surtout en essayant de relever les défis avec ces armes… »

Publicité

Les plaintes SBMM et scorestreak ont ​​été populaires pour les joueurs de Black Ops Cold War, et le sentiment semble se faire écho de haut en bas.

Reste à savoir si Activision ou Treyarch apportent des modifications à l’un ou l’autre problème, mais nous ne verrons peut-être pas Nadeshot streamer sur Black Ops Cold War pendant trop longtemps à ce rythme.