Les joueurs de Warzone abasourdis par de nouveaux hacks stupéfiants - Dexerto.fr
Call of Duty

Les joueurs de Warzone abasourdis par de nouveaux hacks stupéfiants

Publié le: 15/Avr/2021 13:10

by Martin Thibaut

Partager


La communauté de Call of Duty: Warzone est clairement habituée à la triche, et ce depuis ses débuts. Mais un hacker a prouvé qu’il était toujours possible de surprendre !

La majorité des hackers de Warzone semblent utiliser une combinaison d’aimbot et de wall hacks. De par leurs prévalences, les joueurs savent habituellement les reconnaitre.

En règle générale, si le tricheur n’est pas stupide, il est difficile de déterminer que quelqu’un triche directement en jeu. Mais ces nouveaux hacks sont clairement visibles à tous. Comme en témoigne une vidéo publiée sur Twitter par l’un des meilleurs joueurs du battle royale, Yungstaz.

Publicité

De nouveaux types de hacks sur Warzone

La vidéo partagée sur internet a présenté de nouveaux types de hacks : lunettes de vision nocturne, pings permanents en direct sur les ennemis et capacité de changer leur nom dans le jeu.

Comme le montre Yungstaz, lui et ses coéquipiers sont simplement déconcertés par un joueur qu’ils regardent en jeu. Notant qu’il n’a «jamais vu cela d’un pirate informatique auparavant». Le clip comprend des images du tricheur utilisant des lunettes de vision nocturne et envoyant automatiquement un ping en direct a son équipe.

Bien que des tricheurs aient été vus utiliser des lunettes de vision nocturne par le passé, ce n’était que brièvement et faisait partie du bug du stimulant. Dans ce cas-là, les lunettes ne semblent pas non plus avoir un effet notoire sur la partie, excepté le look.

Publicité

Par la suite, le streamer et ses coéquipiers ont eu la chance de parler au pirate informatique après le match.

Le tricheur a commenté dans la vidéo qu’il avait ce compte depuis «cinq mois» et qu’il n’avait jamais été banni.

Il s’avère que ces hacks n’ont pas été achetés par le tricheur. Il semble les avoirs développés lui-même et a révélé qu’ils ne sont «pas à vendre». S’il y a bien quelque chose de positif pour la communauté, Warzone a tiré de cette situation, c’est qu’il semblerait que ces hacks ne se propageront donc pas !

Publicité