Call of Duty

Des données révèlent la puissance des meilleures armes de Cold War

Publié le: 23/Nov/2020 9:58

by Isabelle Thierens

Partager


Une analyse approfondie des données de Black Ops Cold War a dévoilé les véritables dégâts, le TTK et bien plus encore des armes les plus puissantes du jeu.

L’armurerie de Black Ops Cold War représente un sacré pas en avant. Le fait de pouvoir consulter les statistiques avancées d’une arme particulière permet d’accéder à plus d’informations que sur n’importe quel titre antérieur.

Publicité

Néanmoins, ces informations sont-elles tout à fait exactes ? Est-ce que toutes les données les plus importantes sont fournies ? Pas entièrement. Heureusement, le populaire youtubeur TheXclusiveAce a examiné manuellement chaque arme de cette nouvelle itération.

Des dégâts bruts de chaque arme à son TTK précis, il n’a rien laissé au hasard. Voici les principaux enseignements tirés des données analysées par le youtubeur.

Les armes avec le TTK le plus rapide

Alors que la MP5 a mené la danse dès le début, depuis son nerf, ce sont les fusils tactiques qui ont pris le relai grâce à leur TTK extraordinaire.

Les fusils d'assaut semble avoir le meilleur TTK de Black Ops Cold War

Bien que d’autres facteurs tels que la vélocité de la balle et la cadence de tir ne soient pas particulièrement remarquables, le TTK règne largement en maître. La M16 et l’AUG bénéficient du meilleur TTK du jeu avec respectivement 132 et 154 millisecondes. Néanmoins il faut préciser que ces valeurs sont notées comme un minimum absolu et non comme une moyenne.

Bien que ces 2 armes se démarquent du peloton, il en existe une troisième qui dispose également d’un TTK incroyablement rapide, le KSP 45. Cette arme est bien trop sous-estimée à l’heure actuelle alors qu’elle a un TTK de 166 ms et qu’elle a la meilleure vélocité de balle du jeu, sans parler de ses dégâts.

Publicité

Les armes avec les meilleurs dégâts

Bien que le TTK soit particulièrement important, il ne faut pas négliger les dégâts bruts pour autant. Souvent, les joueurs adverses seront déjà marqués, et à ce moment-là 1 ou 2 tirs peuvent suffire à conclure l’affaire. C’est là qu’avoir des dégâts élevés à son importance.

Le KSp serait actuellement le meilleur SMG de Black Ops Cold War

Pour ce qui est des SMG, le KSP 45 s’illustre avec 50 points de dégâts par balle, 8 de plus que le Milano 821. Pour les fusils d’assaut, c’est l’AK-47 qui l’emporte de justesse avec 38 points de dégâts, bien que le Krig soit juste derrière avec 35 points de dégâts par tir.

Les armes les plus rapides

Si votre objectif est de pouvoir vous déplacer aussi vite que possible sur la carte, il y a peu de facteurs à garder à l’esprit. L’ADS, le temps de Sprint Out et, bien sûr, votre vitesse de déplacement de base sont tous importants.

Pour ce qui est de l’ADS, le Milano 821 est le pistolet qu’il vous faut. Sans aucun accessoire, il est 25 ms plus rapide que tout autre SMG.

Le Milano semble être l'arme la plus rapide de Black Ops Cold War

Il s’illustre également en ce qui concerne le temps de Sprint Out avec 233 ms, ce qui le positionne à égalité avec la MP5 et le Bullfrog. Enfin, tous les SMG disposent de la vitesse de déplacement la plus rapide du jeu, à égalité avec les fusils de chasse et les armes de poing.

Publicité

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’ensemble des statistiques partagées par le youtubeur.

Bien sûr, gardez à l’esprit que ce ne sont que des statistiques de base, qui peuvent s’améliorer avec les accessoires.

Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.