Black Ops Cold War: Nadeshot appelle Treyarch à réduire l'impact du SBMM - Dexerto.fr
Call of Duty

Black Ops Cold War: Nadeshot appelle Treyarch à réduire l’impact du SBMM

Publié le: 15/Nov/2020 16:27

by Isabelle Thierens

Partager


Matthew “Nadeshot” Haag, ancien joueur professionnel de Call of Duty et actuel PDG de 100 Thieves, a appelé Treyarch à réduire l’impact du matchmaking basé sur les compétences sur Black Ops Cold War.

S’il existe de multiples sujets de discorde au sujet de la nouvelle itération de Call of Duty, Black Ops Cold War, aucun n’est aussi controversé que le SBMM.

De nombreux créateurs de contenu ont vivement critiqué sa présence sur Warzone, sur Modern Warfare ainsi que sur Black Ops Cold War, et ce depuis l’Alpha.

Black Ops Cold War couverture Treyarch Activision

Pour rappel, le SBMM est un système de matchmaking qui s’efforce de regrouper dans une même partie des joueurs avec des statistiques similaires, dans l’espoir de favoriser des parties plus compétitives. Cependant, de nombreux joueurs affirment que cela tue les parties classiques et punit sévèrement les joueurs expérimentés.

Publicité

Nadeshot, avec son expérience de joueur professionnel, entre clairement dans la catégorie des joueurs plus habiles. En conséquence, ses parties sont remplies d’adversaires particulièrement coriaces, dont les statistiques rivalisent avec les siennes.

Nadeshot s’exprime sur le SBMM

Cependant, en à peine quelques jours, il semblerait que le SBMM de Black Ops Cold War a déjà eu raison de la patience du joueur.

“Je sais que vous êtes probablement fatigués d’entendre parler du SBMM mais je crois vraiment qu’il est impératif que Treyarch atténue la difficulté des parties“, a-t-il tweeté. “Cela va chasser tant de grands créateurs, ces parties n’ont pas été de la rigolade. Je suis mort après avoir joué pendant 9 heures.”

Publicité

Il a avancé qu’il serait plus heureux avec un système qui, s’il associe des joueurs avec des compétences similaires, leur montre au moins quels sont leurs rangs. Beaucoup pensent que si le SBMM a sa place dans les parties classées, ce n’est pas le cas dans les parties classiques, qui doivent conserver un aspect casual.

L’un des principaux arguments du SBMM est qu’il empêche les joueurs moins qualifiés de se retrouver face à des adversaires bien plus habiles, qui les réduiraient à néant en un tournemain, ce qui nuirait grandement à leur expérience.

Publicité

Un argument que Nadeshot a balayé dans un tweet : “Je comprends que cela puisse profiter aux joueurs débutants ou occasionnels, mais j’ai l’impression que Call of Duty n’a pas suffisamment confiance en ses joueurs. Les gens sont intrinsèquement compétitifs et si on leur dit que le plafond de compétences est plus élevé, ils voudront s’efforcer d’atteindre ce plafond.”

Quoi qu’il en soit, même si Treyarch accède à sa requête en ajustant le SBMM, cela ne sera probablement jamais publiquement confirmé. En effet, de nombreux développeurs et éditeurs de jeux vidéo préfèrent garder leurs systèmes de matchmaking secrets.

Publicité