L’atout indispensable de Vanguard pour contrer les chiens d’attaque

Call of Duty

Les chiens d’attaque de Call of Duty: Vanguard étaient tellement puissants car il n’y avait rien à disposition pour les contrer, mais c’est terminé.

Sur la franchise Call of Duty, les chiens d’attaque ont fait leur première apparition sur World at War, permettant aux joueurs de déployer une meute de chiens vicieux prêts à vous dévorer sans faire de morceaux. Ils sont de retour sur Vanguard cette année mais pas sans problèmes, ils se sont téléportés et ont énormément frustrés les joueurs qui ne pouvaient pas s’en défaire.

L’article continue après la publicité

Jusqu’ici, il n’y avait pas de moyen concret de contrer ces animaux enragés. Mais ceci a changé dans la mise à jour du 27 janvier sur Vanguard avec l’atout Sang-froid qui devrait désormais bien vous aider contre ce bonus de série de points.

cod vanguard killstreak chienActivision
Les chiens d’attaque font leur grand retour sur Vanguard mais les bugs les suivent de près.

L’atout Sang-froid de Vanguard vous permet de contrer les chiens d’attaque

Votre expérience dans le mode Multijoueur de Vanguard change réellement lorsqu’un joueur réalise une série de 10 éliminations sans mourir et lâche ses chiens d’attaque. Ce joueur n’a plus qu’à attendre que ces chiens fassent le boulot à sa place, pouvant attendre dans un coin en récupérant des kills.

L’article continue après la publicité

Depuis plusieurs mois, de nombreux joueurs ont attendu que Sledgehammer Games fasse quelque chose pour nerfer les chiens ou trouver un moyen de les contrer. C’est désormais chose faite avec la dernière mise à jour du jeu qui stipule : “Sang-froid protège désormais des chiens.”

La description de l’atout Sang-froid a toujours été : “Les séries de points contrôlées par l’IA ne vous viseront pas.” Mais c’était sûrement une erreur car les chiens d’attaque, qui ont toujours été dirigés par l’intelligence artificielle, prenaient tout de même en chasse les joueurs équipés de cet atout.

L’article continue après la publicité