Pokémon

Événement Circuit Pokémon GO : Kanto – Date, détails et plus

Publié le: 10/Jan/2021 16:19

by Ludovic Quinson

Partager


Découvrez toutes les informations à connaître sur le Circuit Pokémon GO : Kanto qui va bientôt débuter.

Alors que la seconde phase de la Ligue de combat GO va bientôt débuter, Niantic a communiqué au sujet du Circuit Pokémon GO : Kanto qui va également bientôt arriver.

Publicité

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet de Niantic sur cet événement.

À l’approche du Circuit Pokémon GO : Kanto, nous allons passer un peu de temps à mettre en avant d’autres régions du monde Pokémon. Nous avons déjà fait part de nos plans pour la célébration d’Unys et aujourd’hui nous sommes ravis d’annoncer que Sinnoh sera la prochaine région à être mise en vedette !

Date et heure

Du mardi 12 janvier 2021, à 10h00, au dimanche 17 janvier 2021, à 20h00 heure locale

Niantic
L’événement Circuit Pokémon GO : Kanto va bientôt débuter.

Détails

  • Tortipouss, Ouisticram, Tiplouf, Keunotor, Kranidos, Dinoclier, Apitrini, Mustébouée, Baudrive, Chaglam, Chaffreux, Hippopotas, Rapion et Blizzi apparaîtront plus fréquemment dans la nature. Si vous êtes chanceux, vous pourriez rencontrer un Mustébouée chromatique !
  • Les Pokémon suivants pourront éclore dans les Œufs de 5 km : Crikzik, Rozbouton, Kranidos, Dinoclier, Archéomire, Manzaï, Hippopotas, et Cradopaud. * Profitez des tâches d’Étude de terrain exclusives à l’événement pour recevoir de la Poussière Étoile et rencontrer des Pokémon tels que Tortipouss, Ouisticram, Tiplouf, Kranidos, Dinoclier et Mustébouée.
  • Les Pokémon suivants apparaîtront lors de raids.
  • Tortipouss, Ouisticram, Tiplouf, Lixy, Mustébouée et Griknot apparaîtront dans des raids une étoile.
  • Lockpin, Hippodocus, Coatox et Luminéon feront leur apparition dans les raids trois étoiles.
  • Heatran apparaîtra dans les raids cinq étoiles.
  • Méga-Dracaufeu Y, Méga-Tortank, et Méga-Blizzaroi apparaîtront dans Méga Raids.
  • Relevez le Défi de collection sur le thème de Sinnoh pendant l’événement en attrapant Tortipouss, Ouisticram, Tiplouf, Kranidos, Dinoclier, Apitrini, Mustébouée, Moufouette obscur et Blizzi obscur pour recevoir de la Poussière Étoile, un Lleurre magnétique et 15 Super Balls. Rendez-vous sur la Vue Aujourd’hui pour suivre votre progression !

À suivre : Hoenn ! Un événement célébrant la région de Hoenn aura lieu du mardi 19 janvier 2021 au dimanche 24 janvier 2021.

Publicité
Pokémon

Les 5 plus grandes controverses de la franchise Pokémon

Publié le: 7/Jan/2021 21:35

by Cyril Pomathiod

Partager


Bien que l’univers de Pokémon soit mignon et coloré, la franchise a été impliquée dans plusieurs scandales. Voici 5 controverses qui ont marqué la licence.

Ce n’est aujourd’hui un secret pour personne : Pokémon est l’une des franchises les plus populaires au monde. Depuis les jeux vidéo qui ont lancé l’aventure en passant par les séries anime, les cartes à jouer ou encore les jouets et peluches par milliers… les petits monstres sont partout depuis près de 25 ans.

Publicité

Malheureusement, ce succès planétaire ne s’est pas bâti sans son lot de controverses. Dans cet article, nous revenons sur 5 scandales qui ont entaché Pokémon.

Uri Geller et le procès Kadabra

Uri Geller et la carte Pokémon Kadabra
Instagram: Uri Geller | The Pokemon Company
Quand un prestidigitateur fait disparaitre les cartes Kadabra pendant 20 ans !

Pour créer les Pokémon, les designers s’inspirent bien souvent d’animaux, de lieux ou encore de légende. Néanmoins, il arrive qu’une véritable personne soit la principale influence d’une création.

Publicité

Comme exemple, on peut par exemple citer Kicklee (Hitmonlee) et Tygnon (Hitmonchan) qui sont des références évidentes à deux monstres sacrés des films d’arts martiaux : Bruce Lee et Jacky Chan.

Néanmoins, tout le monde n’est pas ravi de constater qu’un Pokémon à son effigie a été créé. C’est visiblement le cas du prestidigitateur – longtemps autoproclamé télépathe – Uri Geller. Ce dernier a poursuivi Nintendo en justice pour plus de 70 millions de dollars en 2000. Selon lui, le Pokémon Kadabra (Tungerer en japonais) utiliserait son nom et sa technique de torsion de cuillère signature.

Après cette controverse, the Pokemon Company a tout simplement arrêté la production des cartes Kadabra. Ce n’est qu’ne novembre 2020, qu’Uri Geller s’est excusé de sa conduite sur Twitter, levant par la même occasion l’interdiction d’imprimer des cartes Kadabra.

Publicité

L’épisode des convulsions

Episode 38 de Pokémon
The Pokemon Company
Un épisode qui aurait déclenché des crises d’épilepsie

Avec plus de 1100 épisodes, l’anime Pokémon a évidemment connu son lot de controverses. La plus importantes – à juste titre – d’entre elles est celle que l’on connait sous le nom de « l’épisode des convulsions ».

Ce scandale a éclaté après la diffusion du 38ème épisode de l’anime Pokémon au Japon, en 1997. Dans une scène, Pikachu utilise une attaque électrique sur des missiles, provoquant une séquence de flash lumineux bleus et rouges de plusieurs secondes.

Malheureusement, ces flash lumineux ont eu des conséquences sur la santé de plusieurs téléspectateurs, pouvant aller jusqu’à des convulsions. Après cet événement catastrophique, l’anime Pokémon a tout simplement disparu des écrans pendant 4 mois. L’épisode 38 quant à lui n’a jamais été rediffusé.

Lippoutou et les stéréotypes racistes

Scandale Pokémon du Lippoutou noir
The Pokemon Company
Un scandale qui a forcé Lippoutou à changer de couleur

En 2000, la célèbre écrivaine Carole Boston, spécialiste de la culture afro-américaine, a dénoncé publiquement l’aspect de Lippoutou :

Lippoutou ressemble à l’incarnation d’une drag queen en surpoids de Little Black Sambo, un stéréotype provenant d’un livre pour enfant retiré depuis longtemps des librairies.

D’après l’écrivaine, le Pokémon réunissait plusieurs stéréotypes racistes, avec sa peau noire, ses caractéristiques faciales exagérées, son accoutrement et sa longue chevelure blonde. Suite à ces accusations, Nintendo a rapidement fait quelques ajustements, changeant notamment la couleur de peau de Lippoutou vers le violet qu’on connait aujourd’hui.

Le retrait du Pokédex national

Polémique du Pokédex régional
The Pokemon Company
Quand Game Freak touche au Pokédex, les fans ne se laissent pas faire

L’une des dernières controverses en date à avoir frappé l’univers Pokémon concerne les jeux Épée et Bouclier. En effet, le producteur Junichi Masuda a annoncé en juin 2019 que beaucoup de Pokémon ne pourraient pas être transférés vers Pokémon Épée et Bouclier.

Rapidement, les joueurs se sont opposés à cette décision, allant jusqu’à créer le hashtag #BringBackNationalDex (faites revenir le Pokédex national) sur Twitter. Game Freak a alors avoué ne pas avoir les ressources nécessaires pour recréer le modèle de tous les Pokémon déjà sortis, ce qui n’a clairement pas apaisé les fans courroucés.

Depuis, les DLC d’Épée et Bouclier augmentent petit à petit le nombre d’entrées dans le Pokédex en instaurant de nouveaux comme d’anciens Pokémon. Néanmoins, beaucoup de joueurs sont inquiets, craignant que ce Pokédex atrophié demandant l’achat de DLC pour s’agrandir devienne la norme pour les futurs jeux.

Ondine dévêtue sur une carte Pokémon

Carte Pokémon d'Ondine dévêtue
The Pokemon Company
Une fillette nue sur une carte pour enfants… un choix contestable

AU fil des années, plusieurs cartes Pokémon imprimées au Japon ont dû subir des modifications avant d’être exportées à l’étranger. L’une de ces cartes a particulièrement choqué : Misty’s Tears (Larmes d’Ondine).

Si cette carte, dans sa version anglaise, laisse entrevoir une scène émouvante où Carapuce essuie les larmes de la jeune championne Ondine, la version japonaise quant à elle est… plus étrange.

En effet, on peut y observer Ondine nue, tenant dans ses bras son Stari. Ce choix de design est très surprenant dans un jeu conçu pour une audience jeune. Surtout couplé au fait que la championne n’a que 10 ans, ce qui aurait en effet bien pu faire grincer des dents.