League of Legends

YoungBuck rejoint une équipe LEC : son choix est assez inattendu

par Cyril Pomathiod
Riot Games

Partager


Le coach le plus titré de la LEC, YoungBuck, a déjà été annoncé dans une autre équipe LoL. Après avoir coaché G2 Esports et Fnatic, sa décision est surprenante.

Il y a quelques jours seulement, nous apprenions que Youngbuck quittait Fnatic : l'équipe avec laquelle il a atteint des sommets mais aussi vécu des périodes plutôt difficiles. Après une année 2019 qu'il a lui-même qualifié comme la "pire de ma carrière e-sport", le "six-star" general est parti vers de nouveaux horizons.

Tout laissait présager que YoungBuck trouverait sans problème une place au sein d'une équipe prestigieuse avec des gros moyens et parés pour contester le Top 3 européens. En effet, YoungBuck est tout simplement le coach le plus titré d'Europe. Avec G2 Esports puis Fnatic, il a fait l'exploit de remporter 6 titres européens consécutifs.

Publicité

Un pedigree qui en dit long sur les capacités du coach, et qui a sans doute dû donner envie à de nombreuses structures, en Europe comme à l'étranger.

Néanmoins, YoungBuck n'a pas rejoint une équipe qui rayonne déjà par son image. Pas de Mad Lions (anciennement Splyce), pas de Misfits ou encore de Schalke 04. Non, le choix du coach néerlandais s'est porté sur Excel Esports.

Publicité

Cette structure, très peu connue du grand public avant son arrivée en LEC, n'était d'ailleurs pas supposée intégrer la ligue. C'est un échec dans les négociations avec d'autres structure qui a fini par permettre à Excel de sécuriser sa place au plus haut niveau européen.

Menée par les joueurs expérimentés que sont kaSing, Exile et Expect, cette nouvelle structure n'était pas vraiment attendue comme favorite de la ligue. Et effectivement, ce sont des Excel assez peu convaincants que l'on a vu évoluer en 2019, finissant le Spring et Summer Split sur des scores assez médiocres : 5-13 et 4-14.

Publicité

Néanmoins, Excel ne manque pas d'ambition. L'année dernière, l'équipe faisait déjà l'expérience d'un roster de 10 joueurs. Le but était de créer un environnement plus dynamique, poussant les joueurs à se donner à fond tout en proposant un cadre d'entrainement idéal grâce à ces 10 joueurs de haut niveau jouant au même endroit.

Excel Esports
Excel Esports
Un choix inattendu qui laisse présager de l'ambition d 'Excel

Après cette première année difficile, Excel Esports ne baisse donc pas les bras et s'offre même l'un des coachs les plus réptués de la scène européenne. S'il ne fait aucun doute que le recrutement de YoungBuck a dû coûter cher à Excel, on est en droit d'espérer que la structure en a encore sous la pédale pour monter une équipe à fort potentiel.

Publicité

Est-ce que YoungBuck a carte blanche pour reconstruire Excel Esports ? Est-ce que la structure croit au potentiel du roster 2019 - ou au moins d'une partie de celui-ci - pour rayonner avec un coach expérimenté aux commandes ?

Que l'année 2020 d'Excel soit un véritable coup d'éclat ou une désillusion, il va falloir surveiller de près cette structure ambitieuse.

Publicité