De nouveaux rebondissements dans l'affaire Epic vs Apple - Dexerto.fr
Fortnite

Fortnite : nouveaux rebondissements dans l’affaire Epic vs Apple

Publié le: 11/Sep/2021 15:00 Modifié le: 13/Sep/2021 15:01

by Isabelle Thierens

Partager


Alors que la guerre faisait rage depuis de nombreux mois, un premier verdict est tombé dans l’affaire qui oppose Epic Games à Apple. Le géant à la pomme va devoir réformer sa politique de paiements  in-app, donnant aux développeurs de Fortnite plus de pouvoir sur la plateforme.

Après des mois et des mois d’une bataille juridique des plus féroces, l’un des procès les plus suivis de ces dernières années a enfin eu droit à un premier verdict.

Pour rappel, suite à la mise en place par Epic Games d’une nouvelle option permettant d’acheter des V-bucks directement depuis l’application, évitant ainsi les commissions, Google et Apple ont réagi en retirant Fortnite du Play Store ainsi que de l’Apple Store.

Publicité

Epic avait alors décidé de contre-attaquer en lançant un mouvement anti Apple auprès des joueurs de Fortnite, #FreeFortnite. Ce à quoi Apple a répondu en menaçant de révoquer l’accès des développeurs d’Epic à leurs outils de programmation sur Mac et iOS, ce qui les empêcherait de travailler sur Unreal Engine.

Dans les mois qui ont suivi, Epic Games et Apple ont continuer à échanger coups sur coups. À présent, ce procès s’apprête à connaître un nouveau tournant alors qu’un premier verdict a été rendu procurant des victoires aux 2 parties sur différents tableaux.

Publicité

Le verdict est tombé

La juge Yvonne Gonzalez Rogers a estimé qu’Epic avait violé son contrat avec Apple en introduisant son propre système d’achats in-app. Ainsi les développeurs de Fortnite vont devoir dédommager Apple pour les mois où leur paiement alternatif était en place.

Cependant, c’est loin d’être une victoire pour Apple. En effet même si le géant de la Silicon Valley s’apprête à recevoir une coquette somme et a été blanchi par la juge quant à la question du monopole dans cette affaire, il va devoir composer avec de nouvelles restrictions au sujet de l’App Store. En effet, les développeurs vont bientôt avoir la possibilité de diriger leurs utilisateurs vers des options d’achat externes, de quoi contourner la commission d’Apple .

Publicité

Agent Jonesy
Epic Games
Le combat n’est pas encore terminé

À moins qu’Appel ne fasse appel, ces nouvelles règles entreront en vigueur dans 90 jours, ce qui ne sera pas sans conséquences. L’on peut s’attendre à ce que la firme à la pomme revoie prochainement son modèle économique afin d’amortir ce nouveau rebondissement.

Quoi qu’il en soit, ce bras de fer est loin d’être terminé. Si Apple s’est félicité d’avoir été blanchi pour ce qui est des accusation d’Epic Games au sujet d’un monopole, le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, quant à lui a affirmé que le jugement “n’est pas une victoire pour les développeurs ou pour les consommateurs”, jurant de “continuer à se battre.”

Publicité

“Aujourd’hui, la Cour a confirmé ce que nous savions depuis toujours : l’App Store n’enfreint pas la loi antitrust.”, a déclaré Apple.

Il a déclaré que Fortnite ne reviendrait sur l’App Store que “lorsqu’Epic pourra proposer un paiement in-app en concurrence équitable avec Apple”, ce qui n’est pas le cas selon lui.

Un appel d’Epic Games

Encore de nouveaux rebondissements dans cette affaire entre les deux géants de la technologie. En effet, un document officiel est paru disant : “Avis est donné par la présente qu’Epic Games, Inc fait appel devant la Cour d’appel des États-Unis pour le neuvième circuit du jugement final entré le 10 septembre 2021, et de toutes les ordonnances menant à ou produisant ce jugement.”

Publicité

Le document ne précise pas quels pourraient être les motifs exacts de l’appel.

Cependant, on pense que leur principale ligne d’argumentation pourrait être les revendications antitrust puisque le juge a souligné qu’ils ne se sont pas concentrés sur ce point autant qu’ils auraient pu le faire dans l’affaire.