Un stalker arrêté après avoir tenté d’entrer chez Amouranth

Twitter @Amouranth

Kaitlyn “Amouranth” Siragusa a raconté l’histoire d’un stalker qui a voyagé depuis l’Estonie pour rencontrer la streameuse.

Amouranth est une streameuse principalement connue pour ses lives qui ont fait polémique, notamment dans le jacuzzi. Elle compte tout de même des millions d’abonnés sur ses réseaux sociaux et certains d’entre eux ne sont pas toujours bien intentionnés.

C’est sur Twitter qu’elle s’est tournée pour raconter la longue histoire de son harceleur qui a traversé de nombreux pays pour camper devant sa boîte aux lettres. Elle a rédigé un thread de 14 tweets pour finalement expliquer que ce dernier a été arrêté.

L’article continue après la publicité
Panneaux d'AmouranthWildcait, Twitter
Ce n’est pas la première fois qu’Amouranth fait parler d’elle avec ses panneaux publicitaires.

Ci-dessous, nous allons vous traduire ce thread que vous pouvez retrouver sur Twitter.

“Mon harceleur voyagé depuis l’Estonie, en Europe et est venu dans ma ville, campant dans un hôtel avec vue sur ma boîte aux lettres et il a passé plus d’un mois à camper tous les jours dans un Starbucks à côté de ma boîte aux lettres. 44 jours… 33 minutes.

Il a diffusé chaque minute de son excursion (tant qu’il avait une connexion internet. Tout en temps réel, sur Twitch. Il avait aucun spectateur mais ça a évolué au fur et à mesure qu’il gagnait de la notoriété. Son compte pouvait être banni mais il en créait un autre, parfois en utilisant le même pseudo avec un numéro en plus.

L’article continue après la publicité

De son plein gré, il a tout vendu et a quitté sa vie en Europe pour venir ici dans un pèlerinage sans espoir et autodestructeur. Il a vendu sa maison, sa voiture, tout ce qu’il avait, même son chat. Tout de son plein gré et dans une série de vidéos postées publiquement et très bien détaillées.

Les seules choses qu’il a emporté avec lui, à part son téléphone et ses vêtements, c’était un saxophone et des vêtements de rechange (tenue de soirée). Le saxophone apparaissait dans quelques lives où il jouait en public à différents endroits de Houston, chantant à personne en particulier. Cela lui a permis de porter occasionnellement un boîtier de saxophone, cela me rendait nerveuse.

L’article continue après la publicité

Était-ce plausible de transporter ce rangement et au moment venu de changer le saxophone avec un instrument plus dangereux ? J’essayai d’être clair quand il était sur mon chat Twitch, je disais clairement que je ne voulais pas qu’il vienne et que je ne voulais pas le voir. Il répondait : “menteuse, menteuse fiancé”.

Il faisait des vidéos où il dansait la même danse que Buffalo Bill dans le film Le Silence des agneaux et il n’arrêtait pas de me les envoyer.

Il a adopté un chat sauvage lorsqu’il était à Houston car cela lui rappelait le chat qu’il a vendu pour faire cette aventure. La suite de l’histoire avec son chat est inconnue (il lui a dit au revoir dans une vidéo). Selon ses vlogs et des lives, il était ici pour au moins 44 jours.

L’article continue après la publicité

Le lundi 13 juin, il a streamé comme d’habitude mais il était bien habillé et portait sa boîte de saxophone, le contenu était inconnu. Il a changé de vêtements et a fait le dernier kilomètre pour arriver à ma maison. Il a surveillé les environs pendant 30 minutes (la police a refusé d’agir). Il s’est filmé à l’extérieur en marmonnant qu’il savait que c’était mal mais qu’il devait le faire.

Quand il a tenté d’entrer, j’ai appelé la police. La personne que j’ai eu au téléphone a été impolie, m’a mis en attente. Il m’a fallu 33 minutes pour les appeler (en plus d’avoir déjà expliqué la situation au commissariat le plus proche) avant que les premiers intervenants arrivent.

L’article continue après la publicité

Inconnus du harceleur, une personne arme ou un grand de personnes (certains avec que je travaille) sont venus devant ma maison pour me protéger, bien armés, derrière les caméras, le système de sécurité et des gros chiens de garde. Je ne voulais pas être responsable de ce qui pouvait se passer vu le manque de motivation apparente des forces de l’ordre. 

Il a fini par être arrêté/mis en détention. L’ambassade a été contactée et il n’est actuellement plus à Houston. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant.”

Il est malheureusement de moins en moins rares de voir ces harceleurs de ce genre venant du monde d’Internet et on peut voir que les forces de l’ordre ont du mal à croire à ce genre de situation inhabituelle.

Nous espérons en tout cas que ce qui vient d’arriver à Amouranth ne se reproduira pas et que ce cas servira d’exemple.