Divertissement

Soutenu par plus de 500 000 personnes sur Fortnite, combien Michou gagne-t-il d’argent ?

Publié le: 15/Fév/2019 17:13 Modifié le: 15/Fév/2019 18:01

by Nathan Farge

Partager


Le jeune youtubeur Fortnite Michou a dévoilé qu’il avait été soutenu par 500 000 personnes, ce qui nous permet de deviner combien il a gagné.

Michou est un jeune youtubeur Fortnite de 16 ans. Dans sa dernière vidéo, Gotaga a parlé de lui à propos du nombre de personnes le soutenant via le code créateur du battle royale d’Epic Games.

Publicité

Le code créateur est un code permettant à la communauté de soutenir un créateur. Il suffit simplement aux gens de rentrer un code qui a été donné au créateur. Cela permet aux différents créateurs de gagner de l’argent en fonction des objets de la boutique qui sont achetés par les fans qui ont rentré leur code sur le jeu.

Dans sa vidéo, Gotaga explique qu’avec l’arrivée d’Apex Legends, Epic Games a fait en sorte que les créateurs gagnent plus d’argent, soit 20$ pour 10 000 (ce qui fait 4$ pour 2 000) v-bucks dépensés dans la boutique avec le code. Cela nous permet d’imaginer combien Michou a pu gagner avec ses 500 000 soutiens qu’il a affiché sur Twitter.

Si on prend une fourchette haute, en imaginant que chaque personne l’ayant soutenu a acheté un skin à 2 000 v-bucks, cela voudrait dire qu’il à gagné 4*500 000, soit 2 millions de dollars.

Cependant, il faut prendre en compte le fait que ses soutiens n’ont pas tous été faits quand 2 000 v-bucks rapportaient 4$, mais quand ils rapportaient 1$. Il faut aussi noter qu’il est peu probable que tous aient acheté un skin à 2 000 v-bucks.

Publicité

Mais si on prend une fourchette basse, estimant que tous ses soutiens aient acheté quelque chose à 800 v-bucks, on peut dire qu’il a gagné 500 000*(0.4*4), ce qui fait 800 000 dollars.

Quoi qu’il en soit, Michou a gagné beaucoup d’argent alors qu’il n’a que 16 ans, et il le doit principalement à sa communauté de 1 859 958 abonnés sur Youtube. Mais le jeune youtubeur est encore loin du faramineux salaire de Ninja.

Divertissement

Joe Rogan inquiet de la censure des réseaux sociaux et ses conséquences

Publié le: 15/Jan/2021 18:15

by Martin Thibaut

Partager


L’animateur de podcast populaire Joe Rogan s’est penché sur le sujet brûlant de la censure sur Internet dans son podcast JRE et a révélé pourquoi il s’inquiétait du pouvoir des réseaux sociaux.

La censure a été au premier plan des discussions ces derniers temps, le président américain ayant été suspendu de Twitter, Facebook et d’autres sites.

Publicité

Alors que certaines personnes ont applaudi les décisions prises par ces entreprises, Joe Rogan ne partage pas leur optimisme.

«L’autoritarisme il y a beaucoup de gens qui aiment ça parce qu’il permet de faire taire leurs adversaires», a-t-il dit en s’adressant à son invité, Yannis Pappas.

Publicité

L’ancien animateur Fear Factor et commentateur de l’UFC a évoqué la fermeture ou le retrait d’applications de réseaux sociaux rivaux de Google et des magasins Apple pour prétendument avoir «répandu la haine».

YouTube / Joe Rogan
Joe Rogan pense que la censure ne fera que s’intensifier.

«Quel pourcentage répand la haine? Quels sont les chiffres? Est-ce sage de fermer tout discours avec lequel vous n’êtes pas d’accord?» a-t-il demandé rhétoriquement.

«Par exemple, ce n’est pas bon si quelqu’un arrive là-bas et parle de violence contre des individus ou qu’il diffuse des idées racistes. Ce n’est pas bon, mais sa ne mérite pas la censure. »

Publicité

Ainsi, même si Rogan a convenu que certains discours sont problématiques, il ne pense pas que la censure est la bonne solution et cela crée un précédent «dangereux».

«Cela crée un précédent où les gens qui sont au pouvoir peuvent décider que quelque chose est un discours de haine, que quelque chose est mauvais et que vous pouvez simplement l’éliminer complètement», a-t-il ajouté.

«Et puis, quand des choses comme ça arrivent, elles continuent. Ils ne s’arrêtent pas seulement aux choses dont nous pouvons tous convenir qu’elles sont terribles. Ils vont s’attaquer à des choses que vous ne pensez peut-être pas terribles. Et puis ils continuent d’aller plus loin. »

Comme l’a dit le pasteur Niemöller sur la montée au pouvoir des nazis « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  »

Dans une époque où les réseaux sociaux contrôlent les discours politiques, la censure est un véritable danger que le monde se doit de regarder en face.