Booba clashe Squeezie et Mister V "ces rappeurs imposteurs" - Dexerto.fr
Divertissement

Booba clashe Squeezie et Mister V “ces rappeurs imposteurs”

Publié le: 6/Jan/2021 14:19

by Martin Thibaut

Partager


Surprise sur Twitter Booba fait de nouveau le buzz avec son dernier clash visant Squeezie et Mister V qui s’essayent au rap depuis plusieurs mois.

Sur Twitter où il communique désormais avec ses fans après avoir été banni d’Instagram, le rappeur a relayé une capture d’écran Instagram d’un internaute qui s’en prenait au youtubeur Squeezie.

Dans la publication d’origine, l’internaute critiquait le rap français dans son ensemble, sur fond de clash avec le rappeur américain Young Thug, et dénonçait vivement l’arrivée dans le milieu de Squeezie.

Publicité

«Des youtubeurs gagnent des cérémonies avec un album rap alors que ces mêmes rappeurs n’ont jamais été nominés dans ce genre de cérémonie !!!», peut-on lire dans le post Instagram, accompagné d’une photo du youtubeur avec son trophée des NRJ Music Awards.

Des propos non seulement soutenus par Booba mais qui en rajoute une couche en y ajoutant le nom de Mister V au clash déjà engagé.

«Et ils seraient tous prêts à collaborer avec ces rappeurs imposteurs. Que ce soit Mister V ou lahuiss (j’le connais même pas) oui V j’ai dis ton blaze tu en fais malheureusement partie amigo. Mais la piraterie est là. », écrit-il. «Au pire signalez-moi bande de quiches !», ajoute-t-il à la fin de sa tirade.

Publicité

En réponse à cette affaire Squeezie aura choisi de prendre la chose avec humour et de changer son nom sur Twitter par “lahuiss” comme le surnomme Booba.

Twitter: Squeezie
Le nouveau nom de Squeezie sur Twitter suite au clash.

Mister V lui aussi a préféré l’humour au conflit et a décidé d’utiliser son personnage de NBA2K en réponse au tweet originel.

Malgré tout cela Booba n’aura pas pu s’empêcher d’ajouter de l’huile sur le feu avec un autre Tweet assasin.

Au moment de la rédaction de cet article, tous les tweets de Booba suivant celui d’origine ont été mis en mode de commentaires restreints, ce que les internautes n’ont pas manqué de critiquer vivement.

Publicité