La séquence de "torture" d'un Roze de Warzone devient virale - Dexerto.fr
Call of Duty

Une vidéo de “torture” d’un utilisateur de Roze dans Warzone devient virale

Publié le: 5/Sep/2021 20:08 Modifié le: 6/Sep/2021 17:14

by Martin Thibaut

Partager


Un clip partagé par un joueur de Warzone a fait des vagues. En effet, dans cette vidéo le joueur décide de faire souffrir un utilisateur de Roze.

Ce n’est un secret pour personne que le skin de Roze dans Warzone n’est pas très bien vu. Effectivement son camouflage noir et les problèmes de visibilité dans Verdansk lui on fournit une réputation exécrable auprès de la communauté.

En somme un véritable culte s’est créé autour de la haine partagée de ce cosmétique. Qui plus est, de nombreux joueurs continuent d’abuser du Skin, même s’il est désormais moins problématique.

Publicité

Il n’est donc pas étonnant que le clip d’un joueur ait fait l’unanimité quand celui-ci torture un utilisateur du skin.

Roze Warzone
Activision
Le skin Roze est encore considéré par beaucoup comme pay-to-win.

Un joueur décide de faire souffrir un utilisateur de Roze dans Warzone

L’action a été partagée par le joueur u/LordTexugo sur le reddit de Warzone. Tout d’abord le joueur repère son adversaire et le ping et lance une grenade fumigène. Ensuite il sort son lance Grenade et bombarde le joueur de Roze de Flashbangs. C’est alors que LordTexugo, qui aurait tout simplement pu engager son ennemi aveuglé, décide de le faire souffrir.

Comme vous pouvez le voir, pendant près de 45 secondes d’engagement, LordTexugo va aveugler continuellement le Roze avec des Flahbangs. Ainsi, au lieu de l’abattre rapidement et proprement, son adversaire sera tué par le Gaz suite à son errance due à la désorientation des Flashbangs.

Publicité

Ceci n’est peut-être pas une rétribution suffisante pour tout ce que la communauté a dû endurer des utilisateurs de Roze auparavant. Malgré tout le clip hilarant aura fait l’unanimité auprès des joueurs qui ont raffolé de “l’horreur” à laquelle le joueur a été confrontée.