Call of Duty

Un bug Cold War permet d’obtenir facilement le Dark Matter sur vos armes

Publié le: 23/Nov/2020 14:48

by Gaston Cuny

Partager


Un chanceux youtubeur Call of Duty a réussi à se procurer le camouflage Dark Matter gratuitement grâce à un bug inhabituel avec le mode Zombies de Black Ops Cold War.

Le travail pour obtenir l’ultra camouflage de Call of Duty est devenu une plus grande partie des choses ces dernières années, les joueurs désespérés de montrer à quel point ils sont déterminés à avoir des camouflages rares.

Publicité

Ce n’est pas différent dans Black Ops Cold War puisque Treyarch a, une fois de plus, ramené le camouflage Dark Matter pour ceux qui débloquent tous les camouflages pour chaque arme du jeu. C’est vrai, toutes les armes du jeu, y compris les pistolets, les lance-roquettes et même les fusils à pompe.

Le travail pour déverrouiller les camouflages peut être rendu encore plus difficile grâce au jeu ayant des défis ultra-difficiles à relever, mais cela aide quand il a son propre esprit et décide simplement de distribuer Dark Matter au hasard.

Treyarch

Cette chance est tombée sur le youtubeur HamiiHamii qui a révélé qu’il avait été frappé par un bug à la fin d’une partie de Zombies et qu’il avait reçu le camouflage peu de temps après.

« J’ai débloqué Dark Matter… apparemment? Houston nous avons un problème! «  le YouTuber a tweeté avant d’ajouter un peu de contexte à la situation incroyablement inhabituelle. « J’ai déverrouillé un camouflage MP5 aléatoire lors d’une partie de Zombies, je suis mort en essayant de m’exfiltrer. On m’a donné le Dark Matter à la place. »

Ce qui le rend encore plus étrange, c’est que le jeu montre que Dark Matter a été accordé à travers un défi, mais il n’y a pas de description ni de nom réel du défi. Au lieu de cela, ils sont simplement remplacés par une poignée de zéros.

Publicité

Cependant, pour ceux qui souhaitent reproduire le bug pour ne pas avoir à jouer toute la journée et la nuit pour le Dark Matter, vous n’aurez probablement pas de chance.

Les développeurs ont été mis au courant des problèmes dans les réponses au tweet de HamiiHamii et travailleront probablement à le résoudre avant que toute la communauté CoD se retrouve avec le Dark Matter gratuit.

Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.