Call of Duty

La meilleure classe pour la QBZ 83 sur Black Ops Cold War

Publié le: 28/Nov/2020 17:49

by Ludovic Quinson

Partager


La QBZ 83 n’est peut-être pas aussi solide ou aussi précise que l’AK-47, mais sa mobilité et sa maniabilité en font un excellent choix. Découvrez donc comment l’équiper afin d’en tirer le meilleur profit sur Black Ops Cold War.

Si vous souhaitez mettre à niveau toutes les armes de Black Ops Cold War afin de vous emparer des camouflages ultras rares ou que vous voulez simplement essayer la QBZ 83, alors vous voudrez utiliser cette classe. Ce fusil d’assaut est souvent négligé par beaucoup de joueurs et c’est actuellement l’une des armes les moins utilisées du jeu.

Publicité

Cependant, si vous êtes prêt à faire l’effort d’apprendre la QBZ, vous verrez que c’est un fusil assez bien équilibré.

Cette classe augmente la vitesse déjà importante de l’arme, mais aussi sa précision et sa puissance de feu. Si vous cherchez une AR qui peut se mesurer aux SMG du jeu, alors ne cherchez pas plus loin. Afin de vous aider à tirer le meilleur parti de la QBZ 83, nous avons mis au point un système de classe fiable que vous pouvez utiliser en toute tranquillité en multijoueur.

La meilleure classe QBZ 83 sur Black Ops Cold War

  • Bouche : Compensateur d’infanterie
  • Canon : Corps expéditionnaire 15,5″
  • Accessoire de canon : Poignée avant
  • Poignée : Revêtement élastique des troupes aéroportées
  • Crosse : Crosse Raider

Secondaire

  • 1911

Équipement

  • Stimulant
  • Semtex
  • Micro de terrain

Atouts

  • Atouts 1 : Armure corporelle + Masque tactique
  • Atouts 2 : Assassin + Pillard
  • Atouts 3 : Ninja + Fantôme

Joker

  • Atout Avarice

Comme la QBZ 83 a un viseur de base assez sympa, nous avons décidé de ne pas utiliser un viseur reflex ou autre. Le compensateur d’infanterie et la poignée avant aident à contrôler le recul horizontal et vertical de l’arme. Cela vous permet de rester précis à moyenne et à longue distance.

Publicité

À cela s’ajoute le canon Corps expéditionnaire 15,5″. Non seulement cet accessoire augmente la vitesse des balles de 40%, mais il augmente aussi la portée de l’arme de 100%.

Pour compléter le tout, il y a le Revêtement élastique des troupes aéroportées et la Crosse Raider. Ces accessoires augmentent l’ADS et le temps de sprint au tir, vous permettant ainsi d’attaquer agressivement les ennemis.

Activision / Treyarch
La vitesse et la puissance de feu de la QBZ 83 permettent d’éliminer des joueurs très rapidement.

Cette classe utilise le Joker Atout Avarice qui permet aux joueurs de prendre six atouts. La combinaison d’Armure corporelle et du Masque tactique vous protégera des explosifs et des grenades paralysantes.

Assassin révélera les cibles sur la mini-carte et vous permettra de prendre le dessus sur les ennemis qui sont en train de se tirer dessus. Pillard réapprovisionnera votre arme avec les munitions des joueurs tombés au combat.

Et enfin, Fantôme et Ninja vous rendront discret sur la carte. Alors voilà, cette classe favorise essentiellement les duels à courte et moyenne portée, alors n’ayez pas peur de vous lancer dans le feu de l’action avec celle-ci.

Publicité
Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.