Un joueur de Warzone continue de tricher sans être ban et indigne la communauté

Warzone PacificActivision

Alors que l’omniprésence des tricheurs continue de poser problème sur Warzone, le stream d’un hacker, toujours impuni alors qu’il triche depuis des semaines, a rajouté de l’huile sur le feu.

Devoir composer avec l’omniprésence de tricheurs est malheureusement le lot quotidien de tous les joueurs de Warzone, et ce depuis les débuts du battle royale.

Lors du coup d’envoi de Warzone Pacific, les joueurs ont enfin eu droit à un nouvel anti-triche, RICOCHET. Malheureusement il peine à faire ses preuves.

Anti Triche Ricochet WarzoneActivision
De nombreux joueurs considèrent que RICOCHET ne tient pas ses promesses …

En effet, alors que le logiciel a été introduit depuis plusieurs semaines sur le battle royale, les tricheurs continuent plus que jamais que sévir, usant la patience des joueurs. Dernièrement, la découverte d’un streamer, habitué à tricher lors de ses lives, qui continue à sévir depuis des semaines a énervé la communauté.

L’article continue après la publicité

Un tricheur qui continue de streamer sans être banni énerve les joueurs de Warzone

Facebook et Warzone ont une politique stricte pour ce qui est des tricheurs, ce qui n’empêche pas certains joueurs de passer entre les mailles du filet.

En effet, un post sur Reddit a mis en lumière un streamer sur Facebook Gaming qui triche en live depuis environ un mois sans avoir été banni une seule fois.

Les internautes ont partagé leurs inquiétudes qu’à la défaillance de RICOCHET, qui laisse des tricheurs s’en tirer à bon compte.

Facebook GamingNitrothecheat / Facebook Gaming
Capture d’écran du stream

Le streamer en question, “Nitrothecheat”, a commencé ses lives juste avant la sortie de Caldera. Depuis, le streamer a streamé plus d’une dizaine de fois sur la plateforme et a même admis à de multiples reprises qu’il avait triché lors de ses lives.

L’article continue après la publicité

Il n’essaie même pas de cacher le fait qu’il triche sur Warzone. Face à cela, de nombreux joueurs ont critiqué le nouvel anti-cheat et l’équipe de développement. “Activision n’arrive clairement pas à faire fonctionner son jeu correctement”, ont déclaré plusieurs joueurs.

Pour l’heure, le tricheur n’a toujours pas été banni de Warzone ou de Facebook, mais les joueurs espèrent qu’en temps voulu, il recevra sa punition.