Overwatch

Kruise, le support de Paris Eternal en colère après des remarques racistes de fans envers ses coéquipiers coréens

par Paul Fouillade

Partager


Le britannique Harrison "Kruise" Pond, joueur professionnel et support des Paris Eternal en Overwatch League, a évoqué la discrimination subie par ses coéquipiers coréens de la part d'un petit nombre de fans.

Il est assez difficile de faire remarquer à des supporters leur manque d'esprit sportif et leur mauvais comportement. Quand il s'agit en plus de vos propres fans, il est d'autant plus délicat d'évoquer ce sujet.

Alors que Paris Eternal vient de dévoiler les futurs joueurs de l'équipe pour la prochaine saison de l'Overwatch League, Kruise, le support de l'équipe a rapporté sur Twitter que certains "fans" avaient tenu ou encouragé des propos "raciste ou haineux" envers les joueurs Coréens qui rejoignaient l'équipe.

Publicité

"Si vous étiez un vrai fan, vous ne détesteriez pas nos coéquipiers", a-t-il ajouté.

Publicité

Kruise a ensuite pris la parole en défendant ses coéquipiers, en soulignant que l'Overwatch League devait se composer des meilleurs joueurs, "peu importe d'où ils viennent ou quelle langue ils parlent". Il a également pris le temps pour rappeler et remercier la grande majorité des fans qui a accueilli favorablement ces nouveaux venus et envoyé de nombreux messages de bienvenue.

Après une première saison en demi-teinte pour Paris Eternal où l'équipe a terminé en 11-17, raté les playoffs et le tournoi des play-in, l'organisation parisienne a déjà commencé ses premiers changements en prévision de l'offsaison 2020.

Ils ont ainsi remercié 4 de leurs joueurs internationaux, venus de toute l'Europe pour ne conserver que leurs joueurs français, Kruise et leur autre support, le portugais Luís "Greyy" Perestrelo.

Publicité

Viennent ensuite les nouveaux venus : Kim "Sp9rk1e" Yeong-han, Choi "Hanbin" Han-be et Jung "Xzi" Ki-hyo. Ces trois joueurs sont tous de jeunes coréens qui viennent de remporter un titre lors du plus grand événement international des Contenders, le Gauntlet.

Publicité

Ces annonces ont provoqué des plaintes de la part de certains fans qui affirmaient que les deux équipes "européennes", Paris Eternal et London Spitfire, ne représentaient pas du tout l'Europe avec tous leurs joueurs coréens.

Publicité

En réponse à ces annonces, plusieurs fans ont regretté cette décision, affirmant que l'équipe deviendrait ennuyeuse et inintéressante car elle ne serait qu'"une autre équipe de Coréens".

Mélanger des joueurs Coréens avec des occidentaux n'est pas nouveau dans l'Overwatch League (et dans l'esport en règle générale). Plusieurs franchises en Amérique du Nord, telles que les Vancouver Titans ou les NYXL, fonctionnent même avec des équipes entièrement coréennes. Plusieurs autres comptent aussi une présence significative de joueurs venus de Corée. Même constat pour 3 des 4 équipes basées en Chine.

En raison de la technologie, des infrastructures et de la culture coréenne, le pays est en mesure de produire une quantité insensée de joueurs talentueux. Ainsi, pour toute équipe de l'Overwatch League qui souhaite rivaliser avec les meilleurs, la Corée est la priorité absolue pour dénicher de futures stars du jeu. La cohabitation est d'ailleurs aussi efficace que surprenante. Pour preuve, San Francisco Shock a ajouté plusieurs joueurs coréens au fil des saisons et a fini par remporter la Grande Finale de cette saison 2.

Si Paris Eternal veut elle aussi mettre toutes ses chances de son côté, ce recrutement est un excellent début. En revanche, si des fans repoussent ces nouveaux joueurs, Kruise a clairement fait savoir qu'il ne voulait pas de ce genre de "fans". On ne peut que le soutenir dans cette démarche et souhaiter bonne chance à Sp9kl1e, Hanbin et Zxi pour leurs débuts à Paris.