League of Legends

Après 5 ans de retraite, Krepo signe un retour victorieux avec Vitality

par Cyril Pomathiod
Vitality - Riot Games

Partager


Le vétéran de la scène League of Legends Mitch "Krepo" Voorspoels a fait une apparition surprise en tant que joueur pour Vitality en LFL. La raison est surprenante.

Si vous suivez l'e-sport LoL depuis plusieurs année, le pseudonyme Krepo vous est sans doute déjà familier. Ancien commentateur des LCS EU (dorénavant LEC) de 2015 à 2017, Mitch Voorspoels était reconnu pour son expertise du jeu et sa très bonne capacité d'analyse.

Avant d'enfiler son plus beau costard pour expliquer à l'audience les subtilités du jeu, Krepo était un joueur professionnel, connu pour avoir occupé le rôle de support chez CLG EU puis Evil Geniuses de 2011 à 2013, alors que l'équipe composée notamment de Froggen au mid était un poids lourd de la scène européenne.

Krepo aux LCS NA avec Evil Geniuses
Riot Games
Krepo a suivi Evil Geniuses dans sa migration en LCS NA, avec des résultats très décevants.

Publicité

2017 : quelques photos et tout s'effondre

Au début de l'année 2017, Krepo disparaît des plateaux de cast pour une raison assez troublante. Des photos dénudées de lui fuitent et se retrouvent en ligne à la vue de tous. Cerise sur la gâteau, il est accusé d'avoir en premier lieu envoyé ces clichés assez explicites à une jeune femme que de nombreuses sources affirment qu'elle avait 16 ans au moment des faits.

Suite à cet événement, Krepo quitte le devant de la scène. Il ne commente plus, ne joue plus et devient totalement inactif sur les réseaux sociaux. Néanmoins, le vétéran n'abandonne pas ses rêves d'e-sport pour autant, continuant de travailler pour différentes structures, mais cette fois-ci dans les coulisses.

Krepo et sa petite amie
Krepo
En fin d'année 2017, Krepo expliquait sur Twitter être heureux de continuer à vivre de sa passion tout en étant moins exposé.

Pour la saison 2020, c'est du côté de l'équipe française Vitality que Krepo officie, en tant que directeur d'équipe. Un rôle clé qui lui permet de mettre à profit son expérience incroyable de la scène e-sport tout en restant loin des projecteurs.

Publicité

Krepo de retour en tant que joueur ?

En LEC comme en LFL, Vitality fait face à beaucoup de difficultés ces derniers temps. Sur la scène européenne tout d'abord, l'équipe occupe la dernière place du classement et n'a à ce jour toujours pas décroché sa première victoire.

Parmi les plus gros obstacles à leur réussite, on peut notamment citer l'absence de leur midlaner titulaire Milica qui n'a pas encore pu disputer la moindre partie à cause de problèmes de visa. En LFL, c'est le toplaner Yoppa qui rencontre le même problème, obligeant la structure à jongler avec certains de ses joueurs à l'image de Saken qui joue chaque semaine pour les deux rosters, dans deux ligues différentes.

Cerise sur le gâteau, ces mouvements incessants dans la composition ont poussé Vitality à l'erreur. En effet, l'équipe a enfreint une règle de la LFL en faisant jouer la même semaine 3 de ses joueurs - Comp, Saken et Steeelback - dans les deux ligues.

Publicité

Une pratique interdite qui a été immédiatement punie par Riot Games. Malgré leur victoire en LFL face à Gamers Origin le 18 février, cette dernière leur a été retirée et accordée à GO.

Après avoir expliqué sur Twitter que la violation de cette règle n'était en aucun cas volontaire, l'équipe a dû trouver en urgence une solution pour remplacer l'un de ses 3 joueurs ayant participé aux dernières parties de LEC.

Publicité

"La victoire d'hier face à Gamers Origin a été annulée en rapport avec le règlement compétitif. Cette violation des règles n'était évidement absolument pas voulue. Nous voulons tout de même nous excuser auprès des supporters pour les avoir déçu.

En conséquence, notre roster LFL pour la partie de ce soir sera :

  • Top : Lucker (ADC pour Vitality.bee)
  • Jungle : Nji (Jungler pour Vitality.bee)
  • Mid : Saken (Mid pour Vitality.bee, remplace Milica en LEC en attendant son visa)
  • ADC : Comp (ADC pour Vitality)
  • Support : Krepo (Directeur d'équipe)"

Avec un ancien joueur pro de support parmi le staff, la solution était claire : remplacer Steeelback par Krepo. Un choix qui a porté ses fruits puisque malgré un roster pour le moins bancal avec un joueur d'ADC au top, l'ADC de l'équipe LEC en tireur et le directeur d'équipe en support, Vitality décrochera sa victoire face à MCES.

Publicité


Face à cette situation difficile, Vitality se retrouve à jongler avec une équipe LEC à 0-8, deux joueurs sans VISA et les contraintes liées au règlement des ligues. Une période qu'on imagine aussi stressante que fatigante pour les joueurs et le staff.

Reste à espérer que la structure française parvienne rapidement à régler ses problèmes de VISA, afin que les joueurs puissent enfin occuper leur rôle de prédilection sans avoir à jongler entre deux rosters et deux ligues différentes.

En ce qui concerne Krepo, il a prouvé qu'il n'avait pas perdu son niveau de jeu et était tout à fait capable d'assumer le rôle difficile qui lui a été confié dans l'urgence. Qui sait, peut-être ce retour aux sources l'aura motivé à revenir sur le devant de la scène ?