Jeux Vidéo

ZeratoR et Alphacast donnent leur avis après avoir testé Project A

by Cyril Pomathiod

Partager


Les streamers ZeratoR et Alphacast ont été invités dans les locaux de Riot Games pour tester leur FPS : Project A. Ils partagent leurs premières impressions.

Au mois de janvier, des créateurs de contenus ont été invités dans les locaux de Riot Games à Dublin afin de participer à une phase de test sur Project A : le futur FPS de Riot annoncé lors de l'événement des 10 ans de League of Legends.

Advertisement

Parmi ces influenceurs, ZeratoR et Alphacast étaient les deux seuls français à être invités à l'événement. le 11 février, le NDA est enfin tombé et les deux streamers ont enfin pu discuter avec leur communauté de leur ressenti.

https://www.youtube.com/watch?v=hMIS_bRWpBA

Néanmoins, ils ont dû rester très vagues sur ce qu'ils ont pu découvrir du jeu. En effet, ZeratoR et Alphacast sont autorisés à parler de leur ressenti et de Project A de manière assez "vague", sans entrer dans les détails des personnages, des différentes armes et des spécificités du gameplay, par exemple.

Advertisement

De plus, il faut garder à l'esprit que le jeu est loin d'arriver à la fin de son développement, et que beaucoup de choses pourraient encore changer. Néanmoins, voici les thèmes abordés par nos deux streamers à propos du jeu.

Un FPS au ressenti proche de Counter Strike

Riot avait déjà était clair sur le sujet : Project A sera un pur FPS, nerveux et impardonnable un peu à la manière de Counter Strike. ZeratoR fait ainsi mention des maps avec plusieurs sites (3 sites sur la map jouée), sur laquelle les "Attackers" doivent poser une bombe alors que les "Defenders" doivent empêcher cette bombe d'exploser.

Image de gameplay de Project A
Riot Games
Project A : un kill time très faible comparable à CS:GO

Chaque équipe est composée de 5 joueurs et les armes sont très puissantes, comme le laisse entendre ZeratoR en analysant une nouvelle fois la vidéo d'introduction publiée par Riot lors de l'annonce du jeu :

Advertisement

Il est mort en une balle, je ne sais pas si le joueur avait pris quoi que ce soit pour se protéger

Le streamer laisse aussi entendre qu'on devrait trouver en jeu un shop qui permet d'acheter des armes et équipements. Alphacast comme ZeratoR s'accordent pour dire qu'au niveau des sensations arme en main, Project A est proche de Counter Strike. Ils ont d'ailleurs tous les deux beaucoup apprécié leur séance de test, Alphacast allant même jusqu'à dire :

Ça pourrait presque être considéré comme un successeur spirituel de Counter Strike, ce jeu... en mieux.

Et les compétences dans tout ça ?

Si ZeratoR précise que le skill arme en main est primordial, en précisant par exemple qu'un joueur qui vise mieux sera souvent avantagé en 1v1, même s'il n'utilise aucune compétence, ce système de champions et de pouvoirs a tout de même une importance considérable.

Un champion de Project A utilisant une compétence
Riot Games
Ce personnage de Project A est capable de projeter des dagues

En effet, le streamer explique que malgré le fait qu'il considérait les testeurs invités meilleurs joueurs de FPS que les rioters qu'ils affrontaient, ces derniers leur ont "atomisé la gueule" grâce notamment à leur connaissance des compétences, qui permettent d'avoir un meilleur contrôle de la map.

Advertisement

Evidemment, l'existence de compétences et de différents personnages dans un FPS rappelle Overwatch. S'il existe des similarités, Alphacast explique ce qu'il voit comme une différence majeure :

Les compétences, dans Project A, sont censées être utilisées avec parcimonie, elles ont des gros cooldowns. Elles sont assez puissantes mais ça va pas êtres des spells qui One Shot, même s'il y a quelques spells dans le build que j'ai testé qui faisaient des dégâts.

Si les capacités ont bel et bien un impact important sur le jeu, il semblerait donc que le gameplay soit avant tout tourné vers les armes, avec les capacités en "support".

Project A : le jeu qui va tuer Counter Strike ?

ZeratoR comme Alphacast ont tout les deux soulevés un point important : si un jeu peut attirer une grande partie des joueurs de CS, et réellement faire chanceler le FPS de Valve, c'est bien Project A. En tant que grand fan de ce type de gameplay, ZeratoR explique :

Je pense que les gens qui adorent CS mais qui veulent un peu de rafraîchissement, vous allez saigner le jeu.

En effet, ce côté rafraîchissant est ce qui risque réellement de plaire à la communauté Counter Strike qui exprime depuis déjà bien longtemps sa frustration quant à leur jeu favori qui évolue très peu, Valve n'ayant jamais vraiment suivi la trace des jeux en ligne modernes qui proposent du nouveau contenu régulièrement.

Au vu des similarités de gameplay entre les deux jeux, Alphacast précise :

Je pense pas que ça va faire du mal à Overwatch mais entre CS et Project A, c'est clair que ça va se mettre des bâtons dans les roues.

À quand plus d'informations sur Project A ?

ZeratoR a annoncé être déjà invité pour une seconde phase de test, dont il n'a précisé ni le lieu ni la date. Cette seconde journée lui permettra à lui et aux nombreux invités de capturer des images du jeu qu'ils pourront par la suite diffuser et commenter.

Il ne fait donc aucun doute que l'on en apprendra beaucoup plus sur le FPS dans les prochains mois.