FIFA

Les deux avocats ayant déposé plainte contre le mode FUT ont expliqué les raisons de leur démarche

by Ludovic Quinson
YouTube, PsYkO17

Partager


Lors d'un live sur la chaîne Twitch de PsYkO17, les deux avocats ayant récemment déposé plainte contre le mode Ultimate Team de FIFA 20 ont expliqué les raisons de cette attaque en justice.

Récemment, nous vous avions annoncé que les avocats Maitre Karim Morand-Lahouazi et Maitre Victor Zagury, avaient déposé plainte contre le mode Ultimate Team de FIFA 20 car celui-ci s'apparenterait à un jeu de hasard.

Présents lors d'un live sur la chaîne Twitch de PsYkO17, ils se sont exprimés sur cette affaire et sur les raisons de cette plainte.

https://www.youtube.com/watch?v=txpJ-3xvmlY

Avant d'entrer directement dans le sujet de FIFA, les deux avocats ont d'abord donné l'exemple du jeu Star Wars Battlefront 2, dont les micro-transactions ont totalement été retirées par les développeurs suite à une forte mobilisation des joueurs sur les réseaux sociaux ainsi que sur Reddit.

Ils expliquent qu'un tel mouvement d'une communauté a un réel impact sur le jeu et que ce mouvement pourrait fortement impacter FIFA également.

Publicité

Maitre Victor Zagury explique ensuite que les institutions comme L’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) ainsi que la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), avaient déjà pris en considération le problème des micro-transactions des jeux en 2017, mais que depuis, ils n'ont toujours pas agi.

Concernant le mode Ultimate Team lui-même, les deux avocats ont décrypté tous les problèmes de ce mode en commençant par la promotion des packs.

En effet, ils expliquent que le prix d'un pack ne varie en réalité jamais et que celui-ci est seulement disponible durant une certaine période à un nombre limité. Il n'existe donc aucune baisse de prix et par conséquent aucune promotion. Cela s'apparente dans les termes juridiques à une pratique commerciale trompeuse.

Publicité

"On considère que nous sommes dans une loterie de produits."

EA Sports

Un autre problème de ce mode est les différents taux d'obtention de joueurs dans les packs qui sont différents entre eux. L'indication qui gêne ces avocats est le moins de 1% de chance d'obtenir un joueur d'une certaine note. Ce pourcentage est flou puisque celui-ci peut être de 0,99% comme de 0,0001%.

Cette stratégie d'EA de dissimuler le vrai pourcentage d'obtention est selon eux un moyen d'éviter de décourager les joueurs à ouvrir certains packs.

Le mécanisme d'ouvrir des packs est selon les avocats un mécanisme addictif. Les animations du pack sont similaires aux animations des machines à sous et ont un effet similaire sur le cerveau. Cette mécanique ne devrait pas être autorisée sur un jeu où une forte partie des joueurs sont des enfants mineurs.

Un autre point qui pose énormément de problèmes aux avocats est le prix des cartes. Ils prennent l'exemple de la carte de Kylian Mbappé au moment du lancement du jeu qui dans leur exemple coûte 1 million de crédits soit une valeur de 100€.

Publicité

Quelques mois après, suite à l'ajout des différentes autres cartes de Mbappé sous différentes versions, cette même carte de Mbappé qui coûtait 1 million de crédits va largement baisser et par conséquent un pourcentage de l'argent investi par l'utilisateur est perdu et cela montre qu'EA régule eux-mêmes l'euro sur son marché.

"Comment une société telle qu'EA peut à un moment donné se dire "Je régule un marché, je suis le régulateur de votre argent.""

L'obsolescence du jeu est également un problème majeur. Il existe deux types d'obsolescences dans FIFA. La première est celle qui se déroule au cours du jeu dans laquelle un joueur va du jour au lendemain devenir mauvais sans aucune raison et malgré des statistiques fixes.

"Il ne cadre plus, il est plus lent, il ne répond plus aux commandes... Cela oblige donc l'utilisateur de changer ce joueur en question et peut pousser à l'ouverture de packs afin de faire passer cette frustration dans le but d'obtenir un meilleur remplaçant."

Publicité

La deuxième obsolescence est celle de la fin de jeu. Un nouveau jeu étant disponible chaque année, le précédent n'est donc plus mis à jour et plus aucun contenu n'est ajouté dessus et par conséquent, tout l'argent investi sur le précédent opus est totalement perdu.

Le souhait principal de ces avocats et de nombreux joueurs est qu'EA soit beaucoup plus transparent sur différents sujets et notamment sur les packs. "Les joueurs passent énormément de temps sur un jeu dans lequel ils ne comprennent pas le système des récompenses dans les packs."

Les deux avocats terminent en demandant aux joueurs qui se sentent pleinement concernés par cette situation et qui souhaitent s'exprimer, qu'ils peuvent les contacter par mail afin d'agir dans cette affaire et pour tenter de faire bouger les choses.

Nous vous tiendrons au courant des nouvelles informations sur cette affaire dès qu'elles seront communiquées.

Publicité