Divertissement

Sardoche insulte violemment Mickalow en plein live

by Isabelle Thierens
Mickalow, Twitter / Sardoche, Twitch

Partager


Le système de drops mis en place pour Valorant peut être une aubaine pour de nombreux streamers qui profitent d'une affluence de viewers, mais le système ne fait pas pour autant l'unanimité et a fait réagir plusieurs streamers dont Sardoche.

La bêta fermée de Valorant a été officiellement lancée ce mardi 7 avril. Depuis le FPS de Riot rassemble chaque jour plus d'1 million de spectateurs sur Twitch, la plupart en quête du précieux sésame pour accéder à la bêta.

Advertisement

Si sur le papier ce fonctionnement peut sembler être une aubaine pour les streamers qui acquièrent en un tournemain de nombreux viewers, ce système fait néanmoins beaucoup parler de lui.

En effet, certes le jeu rassemble chaque jour des centaines de milliers de viewers, mais ce n'est pas pour autant que ces joueurs en devenir sont véritablement intéressés par les streams.

Advertisement

Beaucoup ne sont que des viewers fantômes qui attendent de recevoir la fameuse notification, sans s’investir pour autant sur les streams. Une constatation qui n'est pas au goût de tous.

Le coup de gueule de Sardoche

Lors de son live du 10 avril, Sardoche a été interpellé par ses viewers concernant Valorant et le pic d'audience des streamers qui proposent un live dessus.

"Je ne veux même plus parler d'hypocrisie ou quoi, c'est juste que moi personnellement, c'est irrépressible. Le fait de dire que je suis dégoûté de voir certains streamers avec beaucoup d'audience et de voir le Twitch game dans cet état, j'ai une envie irrépressible de le crier sur tous les toits même si je me fais des ennemis (...) y'a des streamers qui ont des audiences inadmissibles, les chats sont vides au possible.

Advertisement

Peu à peu Sardoche a commencé à perdre le contrôle de ses nerfs. Il a déclaré sur Twitter qu'une fois qu'il ne serait plus ban il atomisera "les stats de tous ces chiens". Puis il est allé consulté la page Valorant de Twitch où Mickalow était le top streamer FR. Il a alors passé en revue les stats du streamer.

"S'il laisse le sub only, c'est qu'il veut créer l’ambiguïté et qu'il sait que les gens vont vouloir se sub et écrire dans le chat pour avoir plus de chances de drop la clé, ce qui est faux donc c'est un fils de p*te en fait voilà. je le dis haut et fort, donc Mickalow est un fils de p*te soit ses stats sont faussées et il était pas en sub only, soit il est en sub only pendant son stream et y a personne qui parlait et c'est un fils de p*te, je le dis et ça me dégoûte en fait."

Ses propos ont bien évidemment été clipés et Mickalow est tombé dessus. Visionnant le clip en plein live il a déclaré : "Mais c'est vraiment un bouffon".

Advertisement

Peu après, Sardoche est revenu sur ses propos.

À l'heure actuelle, le hashtag Mickalow figurer parmi les top tendances sur Twitter, les internautes n'hésitant pas à commenter les propos de l'un comme de l'autre.

La coup de gueule de ZeratoR

D'autres streamers que Sardoche se sont également exprimés sur la question des drops de Valorant. Zerator n'a pas hésité à pousser un léger coup de gueule contre Riot, lassé d'avoir des viewers fantômes sur ses lives.

Il a également mis l'accent sur la frustration qui monte au sein des viewers qui n'ont toujours pas reçu leurs accès.

De son côté, Riot a misé sur une petite FAQ visant à éclaircir les conditions d'accès à la bêta de Valorant. En effet, comme ils l'ont indiqué, il n'est pas nécessaire de passer ses journées sur Twitch pour être éligible.

Reste à voir combien de temps encore les drops resteront effectifs.

https://www.youtube.com/watch?v=yzpZSGT3meE