Selon Casemiro du Real Madrid, CS:GO est plus éprouvant que le football - Dexerto.fr
CS:GO

Selon Casemiro du Real Madrid, CS:GO est plus éprouvant que le football

Publié le: 23/Fév/2021 14:45

by Tancrede Watrelot

Partager


Casemiro du Real Madrid est peut-être l’un des footballeurs les plus célèbres au monde, mais, chose surprenante, jouer à CS : GO le fait plus transpirer que d’être sur le terrain.

Le Brésilien de 29 ans est un pilier du Real Madrid depuis son arrivée en 2013, mais en dehors du football, ce n’est pas un secret que Casemiro aime aussi passer son temps libre à perfectionner ses compétences sur CS : GO.

Ce n’est pas surprenant, vu que le jeu de Valve est très populaire au Brésil. Mais ce qui est surprenant, c’est que Casemiro a déclaré dans une nouvelle interview qu’il était plus nerveux en regardant des matchs de CS : GO qu’en jouant au football devant des milliers de fans en délire.

Publicité

FURIA
Casemiro et Neymar (à gauche) sont tous deux de grands fans du CSGO.

Dans une nouvelle interview avec le site de football espagnol MARCA, Casemiro a affirmé que jouer à CS : GO en streaming le rendait plus nerveux que de jouer un match au Bernabéu (terrain du Real), qui compte plus de 80 000 places.

« Sans aucun doute, les gens sont beaucoup plus proches et quand j’échoue, il y a des insultes », a expliqué le pro en riant. « Quand je joue à Counter Strike, je suis beaucoup plus nerveux que lorsque je joue au Bernabéu. Je ressens plus de pression avec les gens qui me regardent jouer aux jeux vidéo en direct qu’en jouant au football ».

Publicité

Casemiro a également établi des comparaisons intéressantes entre CS : GO et le football, en disant qu’il aimait jouer à ce jeu comme lorsqu’il joue sur un terrain de foot.

« Je suis de ceux qui, si ils jouent, n’aiment pas perdre. J’ai essayé de jouer comme un attaquant ou un ailier [sur CS : GO] et mon score a été très bas », a-t-il expliqué. « Je sais que mon poste est milieu de terrain défensif et je dois aider mes coéquipiers. Ce que je suis dans la vie réelle, je le suis aussi dans les jeux vidéo ».

Publicité

Même s’il ne se précipite pas sur le point B et ne s’élance pas comme S1mple, l’international brésilien pense qu’il se débrouille assez bien avec son arme favorite, l’AWP et sur sa carte préférée, Inferno, qu’il a rebaptisé « mon Berbabéu ».

Il a également admis que bien qu’il possède une équipe sur CS : GO, il ne pense pas avoir un assez bon niveau pour jouer professionnellement. Mais ce n’est pas grave, car il peut toujours se rabattre sur sa carrière de footballeur qui vaut plusieurs millions de dollars.

Publicité