Le joueur CS:GO br0 partage son histoire après son bannissement permanent de FACEIT - Dexerto.fr
CS:GO

Le joueur CS:GO br0 partage son histoire après son bannissement permanent de FACEIT

Publié le: 26/Oct/2018 15:24 Modifié le: 26/Oct/2018 15:38

by Jules Serrurier

Partager


Le joueur danois br0, récemment banni de la FACEIT Pro League, a donné son avis sur la décision de FACEIT en la qualifiant d’erreur.

Milos ‘FACEIT Mikey’ Nedeljkovic, responsable des partenariats chez FACEIT, a indiqué sur Twitter qu’Alexander, alias “br0”, avait déjà été trouvé comme détenteur d’un compte qui avait été interdit par VAC et qu’il ne serait plus autorisé à concourir dans tous les événements de la société. À la suite de la situation, br0, qui aurait environ 16 ans, a posté un message sur TwitLonger en réponse à son interdiction, qu’il juge injuste.

Publicité

Alexander déclare qu’il y a trois ans, il a autorisé un ami d’école à emprunter son compte smurf pour pouvoir jouer à Counter-Strike. Quand il a récupéré le compte, il s’est rendu compte qu’il “l’avait utilisé pour cheater”.

Le Danois prétend qu’il dispose de discussions et d’éléments de preuve pour appuyer sa version de l’histoire et qu’il aimerait l’envoyer à FACEIT afin de tenter de clarifier cette interdiction.

Br0 dit qu’il respecte “le travail que FACEIT fait contre les tricheurs”, mais il croit fermement que c’est une erreur. Alexander demande également s’il est juste de punir quelqu’un pour les erreurs qu’il a commises dans son enfance. “Le fait est que j’avais 12 ans à l’époque et que nous sommes presque quatre ans plus tard, tout le travail acharné que j’ai accompli a disparu. Ce n’est pas ce que FACEIT représente, non ?”

Publicité

Bonjour, 

Je me suis réveillé ce matin face à la situation actuelle dans laquelle Mikey a informé le public que j’étais banni en raison d’un ancien compte avec une interdiction VAC. 

Il y a trois ans et demi, j’ai emprunté mon compte smurf à un ami de l’école, juste pour me rendre compte quelques jours après qu’il avait triché avec. Son excuse était que son petit frère avait joué dessus – ce qui n’était pas vraiment pertinent pour l’affaire. J’ai les chatlogs (avec les horodatages) pour le prouver et j’aimerais les leur envoyer.

Je suis un grand fan de ce que FACEIT représente pour CS et c’est la raison pour laquelle j’ai travaillé comme un fou ces 2 dernières années, afin que je puisse devenir un joueur de la FPL. Un objectif qui a finalement été atteint et qui est devenu un tremplin évident pour moi dans la poursuite de ma carrière pro. Ce tremplin a été supprimé aujourd’hui, à cause d’une personne ayant commis une erreur il y a plus de 3 ans. 

Je respecte le travail qu’ils font contre les tricheurs, mais je crois fermement que c’est une erreur. J’ai travaillé si dur pour arriver ici, j’ai assisté à des LANS et même s’ils ne croient pas aux discussions en ligne et au témoignage de quelqu’un qui a utilisé ce compte – Le fait est que j’avais 12 ans à l’époque et maintenant presque 4 ans de plus, tout le travail acharné et le temps que j’ai consacré a disparu. Ce n’est pas ce que je crois que FACEIT représente, non ? 

Cordialement, 

Alexander

Les partisans de la FPL semblent être d’accord, de nombreuses personnes tweetant sur Mikey qu’il est injuste d’imposer une interdiction à vie à un joueur qui a commis une erreur alors qu’il avait 12 ans. 

Cette situation concernant la triche dans CS:GO fait suite au drama autour de forsaken, ancien membre d’OpTic India, qui s’est fait prendre en train de tricher lors d’une compétition LAN

Nedeljkovic n’a pas encore répondu directement au TwitLonger de br0, mais a posté un thread sur Twitter indiquant que la règle d’interdiction à vie avait été appliquée à l’origine par les joueurs de la ligue et que jouer dans la FPL était un “privilège et non un droit”.

Publicité