Call of Duty

Warzone : les développeurs vont corriger les accessoires incorrects

Publié le: 22/Jan/2021 16:39

by Gaston Cuny

Partager


Plusieurs accessoires pour les armes Black Ops Cold War portées sur Warzone ne correspondent pas à leurs descriptions en jeu. Les développeurs de Warzone ont confirmé qu’un correctif est en préparation.

Les créateurs de contenu Call of Duty tels que JGOD ont effectué des tests approfondis sur toutes les armes de Warzone. Ils ont découvert que le plan Gallantry du MAC-10 fonctionnait bien mieux que son homologue habituel et que les lunettes de sniper de Black Ops Cold War n’avaient aucun reflet.

Publicité

Le MAC-10 cassé a maintenant été corrigé, mais il y a eu de graves incohérences avec les descriptions des accessoires BOCW. Certains n’ont aucun effet sur l’arme et d’autres font le contraire de ce qu’ils sont censés faire.

Raven Software a confirmé qu’ils travaillaient sur un correctif pour les descriptions des accessoires incorrects, ainsi que certains accessoires ne se déverrouillant pas.

Les développeurs de Warzone vont corriger les descriptions incorrectes des accessoires

Sur le tableau officiel Trello d’Activision, une carte indiquant les accessoires d’armes CW : « certains accessoires ne se déverrouillent pas ou ne fonctionnent pas comme prévu » a été ajoutée avec l’étiquette « sous enquête » le 21 janvier.

La carte a été ajoutée par Alexis Barth, le responsable des communications et de la communauté chez Raven Software, confirmant qu’ils géreront le correctif.

Avec Warzone doté d’un système Gunsmith détaillé, vous pouvez choisir jusqu’à cinq accessoires uniques qui changent considérablement les performances de votre arme. Chaque accessoire a une description et des statistiques différentes pour correspondre. Cela signifie que vous pouvez construire votre arme comme vous le souhaitez.

Cependant, de nombreux accessoires pour les armes Black Ops Cold War dans Warzone font le contraire de ce à quoi ils sont censés, certains n’ayant même aucun effet.

Publicité

Par exemple, le Stoner 63 peut être considérablement amélioré par un canon qui est censé causer des « dommages au véhicule » supplémentaires, mais augmente en fait la vitesse de la balle. Le Striker Grip pour les SMG accorde également un contrôle du recul lorsqu’il est destiné à augmenter la vitesse des dégâts en mêlée.

La plupart des joueurs ne penseraient même pas aux accessoires ne fonctionnant pas comme prévu, alors ils pourraient gaspiller leurs précieux emplacements.

Raven a également expliqué qu’ils travaillaient pour un correctif sur les accessoires d’armes qui ne se déverrouillaient pas.

Les développeurs de Warzone peuvent prendre un certain temps pour résoudre ce problème car ils doivent tester toutes les armes de la Cold War.

Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.