L’acte 3 “surchargé” de Baldur’s Gate 3 fait abandonner les joueurs

Cyril Pomathiod
Drow dans Baldur's Gate 3Larian Studios

De nombreux joueurs de Baldur’s Gate 3 ont relevé un défaut majeur de l’acte 3 : une surcharge de contenu qui va jusqu’à en faire abandonner certains.

Baldur’s Gate 3 est un jeu massif, et pas seulement à cause de sa longue durée de vie. Il y a tellement d’options de création de personnages, de scénarios divergents, de multiples solutions aux problèmes et de secrets cachés qu’il est littéralement impossible de voir tout ce qu’il a à offrir, même en finissant le jeu à plusieurs reprises.

L’Acte 1 et 2 de Baldur’s Gate 3 offrent aux joueurs de nombreux débuts d’arcs narratifs, avec notamment le problème de la larve de flagelleur mental qui est l’un des fils rouge de l’aventure. Et si certaines trames se concluent tôt dans le jeu, beaucoup de quêtes trouvent leur fin à Baldur’s Gate, dans l’acte 3.

L’article continue après la publicité

Malheureusement, de nombreux joueurs n’atteignent pas le générique de fin. Si beaucoup son impatients à l’idée de découvrir enfin cette ville iconique, un phénomène les pousse parfois à abandonner leur partie.

Les joueurs de Baldur’s Gate 3 abandonnent pendant l’Acte III

Un utilisateur subreddit de Baldur’s Gate 3 a créé un post concernant l’acte 3 qui a immédiatement attiré l’attention des joueurs. L’auteur explique s’être demandé comment les gens pouvaient abandonner leur partie durant l’acte 3. Puis, une fois arrivé à ce fameux acte, l’auteur a eu comme une révélation : “Je suis surchargé”.

“C’est à la fois une force et une faiblesse de l’acte 3”, explique un internaute. “J’adore qu’il soit possible de vagabonder en se demandant quoi faire après. Mais d’un autre côté, je déteste qu’il soit possible de vagabonder en se demandant quoi faire après.”

Inscrivez-vous gratuitement à Dexerto et recevez:
Voir moins d'annonces|Mode sombre|Offres sur les jeux, la télévision et les films, et la technologie
L’article continue après la publicité

En effet, l’arrivée aux alentours de Baldur’s Gate est pour le moins éprouvant. Alors qu’on a déjà des dizaines de quêtes en cours et des tas de questions en tête, l’on arrive dans une zone urbaine et largement plus densément peuplée que tout ce qu’on a pu voir dans les acte précédents. Plutôt que de résoudre les quêtes en cours, on commence par en ajouter de nouvelles.

Un exemple frappant de ce sentiment de surcharge a été les égouts, d’après de nombreux joueurs. Dans Baldur’s Gate 3, les égouts permettent de rejoindre de nombreux lieux de la ville. Un véritable labyrinthe sous le labyrinthe.

L’article continue après la publicité

“Lors de ma première partie, j’ai immédiatement dit “ce qui se passe dans les égouts est une affaire entre les égouts et les dieux”, et j’ai fait de mon mieux pour éviter la zone.”, précise un internaute.

Après deux actes en extérieur et loin de la densité folle de Baldur’s Gate 3, Larian Studios aurait-il poussé le bouchon un peu loin sur la quantité de contenu dans son dernier acte ? Fort heureusement, rien n’est jamais obligatoire dans ce RPG déjà iconique, et la volonté tenace de tout compléter des joueurs est le seul obstacle à un acte 3 moins assommant.

L’article continue après la publicité

Rubriques connexes

À Propos De L’Auteur

Responsable éditorial de Dexerto.fr, Cyril est diplômé d'une licence professionnelle Référenceur et Rédacteur Web. Il est passionné d'esport et suit de près la scène League of Legends. Il est également en quête constante de la dernière pépite indé à ne pas manquer. Vous pouvez le contacter via son adresse mail : [email protected]