Valorant

Shroud explique pourquoi Valorant est lancé beaucoup trop tôt selon lui

by Gaston Cuny
Riot Games / Linus Tech Tips

Partager


La star du streaming Michael "shroud" Grzesiek pense que Riot Games saute des étapes avec la sortie de Valorant, affirmant que le jeu manque tellement de contenu et qu'il y a encore beaucoup de problèmes persistants.

Valorant est en phase bêta fermée depuis le 7 avril, avec des joueurs du monde entier affluant vers la première incursion de Riot Games dans les FPS. La bêta a sans aucun doute été un succès pour les développeurs de League of Legends car le jeu a dominé Twitch et a été encore plus médiatisé.

Le 21 mai, Riot a révélé qu'ils commençaient à conclure leur version bêta, annonçant que le jeu complet sera finalement disponible le 2 juin. Cependant, pour Shroud, cette date de sortie arrive trop tôt.

Riot Games
Le lancement officiel de Valorant approche à grand pas.

Lors de son stream le 22 mai, l'ancien professionnel de Counter-Strike a ajouté plus de substance à son tweet sur le fait que le jeu n'était pas prêt en affirmant que l'équipe Valorant était trop pressée de se lancer. "Ce n'est pas prêt. Valorant n'est pas prêt. Je ne sais pas ce qu'ils pensent faire", A-t-il dit. "Je pense qu'ils sont juste poussés par Riot."

Publicité

La star de Mixer a noté qu'il pensait que même les développeurs savent qu'il n'est pas encore prêt à être lancé et que le lancement "va être mauvais" parce qu'il est précipité.

Malgré son scepticisme, le streamer a souligné que ce n'était pas le pire lancement qu'il ait jamais vu et que Valorant avait beaucoup à faire. "Personnellement, je pense qu'il faut un peu plus de temps", a-t-il ajouté. "C'est presque prêt."

Les fans qui n'ont pas eu la chance de se familiariser avec le jeu comme Shroud, seront sans aucun doute impatients de mettre la main sur la version complète.

Publicité

Il reste à voir si Riot sera en mesure de résoudre tous les problèmes persistants dans la version bêta, mais ils n'ont pas beaucoup de temps. Toute l'équipe de développement travaille également à domicile à cause de la crise sanitaire actuelle, ce qui rendra potentiellement les progrès plus difficiles.