Fortnite

SypherPK pense que les PNJs ont ruiné les fusils à pompe dans Fortnite

Publié le: 4/Jan/2021 14:00

by Tancrede Watrelot

Partager


SypherPK n’est pas fan de l’état actuel des fusils à pompe dans la Saison 5 de Fortnite et pense que c’est parce que les joueurs ne peuvent améliorer que des fusils à pompe de bas niveau qu’ils ont collectés avec certains PNJs de la carte.

Fortnite est en assez bonne forme depuis la Saison 5. La nouvelle carte regorge de nouveaux contenus, la méta est équilibrée et le gameplay reste incroyablement amusant. Mais cela ne veut pas dire que Fortnite est parfait.

Publicité

Tout le monde a ses critiques et ses doutes. Certains joueurs pourraient ne pas aimer les derniers changements de la carte qui ne cessent d’arriver. D’autres veulent que leurs armes préférées fassent leur retour.

Ali « SypherPK » Hassan n’est pas contre tout cela. Il est plutôt satisfait de l’état actuel du jeu. Cependant, dans sa dernière vidéo, il avoue qu’il a l’impression que les fusils à pompe sont en mauvais état en ce moment et explique pourquoi.

Les fusils à pompe ont toujours été un choix d’arme populaire sur Fortnite.

Il a déclaré « je ne suis pas fan de l’état actuel des fusils à pompes ». « J’aime cette saison et je m’amuse beaucoup, mais je ne suis pas vraiment fan de l’état des fusils à pompe de cette saison. Il y a une bonne raison à cela ».

Il a ajouté que c’est « à cause de la façon dont les améliorations sont gérées en ce moment ». « Vous améliorez vos armes en utilisant de l’or chez certains PNJs. Il y a donc déjà un petit problème parce que le nombre de PNJs qui peuvent améliorer vos armes est bien inférieur au nombre d’améliorateurs d’armes qui existaient ».

« Tous les PNJs ne peuvent pas améliorer leur arme. En fait, la plupart des PNJs n’améliorent pas d’armes pour vous ». « Ce qui est important, c’est qu’un fusil à pompe tactique vert n’est pas l’arme la plus puissante. Il n’est pas fiable ».

Publicité
EpicGames
Les joueurs de Fortnite avaient l’habitude de pouvoir améliorer les armes à différents améliorateurs.

Il a ensuite ajouté qu’ « un fusil à pompe tactique violet ou or est assez difficile à utiliser ». « Je pense que ce sont des armes très fiables. Le problème est que dans beaucoup de parties vous n’avez pas la possibilité de les améliorer même si vous avez de l’or. »

Selon SypherPK « chaque PNJ devrait donner la possibilité d’améliorer vos armes ». C’est une solution simple qui permettra aux joueurs de mettre plus facilement la main sur de meilleurs fusils à pompe, ce qui les rendra plus viables.

« La suppression des améliorateurs d’armes a été une décision étrange », a-t-il déclaré. « Au début, j’étais d’accord avec ça parce que je pensais que chaque PNJ allait vous donner l’option de mise à niveau, mais ce n’est pas le cas. »

SypherPK pense que c’est une suggestion raisonnable et ses fans semblent être d’accord. Il pense aussi que le retour des pompes chasseurs fera une différence et il est convaincu qu’ils reviendront plus tard dans l’année.

En fin de compte, les fusils à pompe ont toujours été un choix d’arme très populaire sur Fortnite. Il est important qu’ils restent pertinents, même si cela implique de rendre les améliorations des PNJs plus abondantes sur le jeu d’Epic Games.

Publicité
Fortnite

Epic Games poursuit de nouveau Apple et Google en justice

Publié le: 16/Jan/2021 8:29

by Martin Thibaut

Partager


À la suite d’un litige concernant la suppression de l’App Store de Fortnite par Apple et Google aux États-Unis d’Amérique, Epic Games a également intenté des poursuites contre les deux sociétés de technologie au Royaume-Uni.

En août 2020, Epic Games a ajouté son propre processus de paiement aux offres mobiles de Fortnite afin que les utilisateurs de téléphones portables et de tablettes d’Apple et de Google puissent acheter des articles dans le jeu à un prix réduit. Cette remise a été spécifiquement activée par le nouveau processus, qui contournait les frais de transaction de chaque entreprise.

Publicité

Sans surprise, comme le mode de paiement enfreignait directement les conditions d’utilisation de l’App Store et du Play Store, chaque entreprise a par la suite retiré Fornite de ses offres. Et, dans l’attente de cela, Epic Games a répondu en lançant des poursuites contre les entreprises aux États-Unis et en Australie.

Désormais, les créateurs du battle royale à la troisième personne la plus populaire au monde ont intenté des poursuites judiciaires contre les deux géants de la technologie au Royaume-Uni invoquant des violations des lois sur la concurrence, le cas juridique d’Epic Games au Royaume-Uni est très similaire à ceux déjà présentés dans d’autres pays.

Publicité
Epic Games
Le service d’abonnement au Club de Fortnite signifie encore plus de paiements pour Epic Games.

Comme indiqué par BBC News , Epic a officiellement soumis des documents au Tribunal d’appel de la concurrence au Royaume-Uni. Les allégations suggèrent un abus de pouvoir monopolistique de la part de chaque entreprise qui se concentre sur des restrictions concurrentielles aux options de magasin d’applications et de traitement des paiements, ainsi que sur des frais de paiement injustes.

En règle générale, ces frais représentent environ 30% de tous les achats, bien que les chiffres exacts diffèrent selon l’entreprise et l’application. Fortnite est évidemment l’un des plus gros jeux au monde, donc près d’un tiers de leurs ventes sur mobile signifie des revenus importants.

Mais, comme leurs autres poursuites, Epic allègue qu’il ne s’agit pas seulement de leurs propres profits. La société exige qu’Apple et Google commencent à autoriser les développeurs de logiciels à mettre en place leurs propres systèmes de traitement des paiements et leurs options à télécharger en dehors des boutiques App et Play.

Publicité
Epic Games / DC
Fortnite a toujours offert à ses fans avec des produits cosmétiques achetables.

Jusqu’à présent, Apple et Google ont tous deux répondu de la même manière dans la situation au Royaume-Uni, affirmant qu’ils étaient prêts à réintroduire Fortnite dans leurs magasins mobiles, mais qu’ils niaient toute violation de la compétitivité.