Les scans des visages d’EA SPORTS FC suscitent l’inquiétude des fans : “Qui est-ce ?”

Ludovic Quinson

EA a dévoilé les jaquettes officielles d’EA SPORTS FC 24, et les fans ont à peine pu reconnaître quelques-uns des joueurs en raison des nouveaux scans de visages pour le moins déroutants.

Si la star de Manchester City, Erling Haaland, est l’athlète en couverture de l’édition Standard d’EAFC, EA a cependant décidé de prendre une autre direction avec sa jaquette de l’édition Ultimate, en honorant 31 stars masculines et féminines de différentes époques de l’histoire du football.

Il n’a jamais été facile d’essayer de faire tenir autant de joueurs dans une seule photo de groupe, mais les membres de la communauté ont rapidement critiqué les développeurs pour ne pas avoir été à la hauteur de ce qui aurait pu être un design historique.

Les fans d’EA SPORTS FC 24 choqués par les “affreux” scans de visages des joueurs

Le 10 juillet, EA a révélé la couverture de l’édition Ultimate d’EAFC 24. Cette version unique de l’art traditionnel d’EA couvre toutes les époques du football, présentant des joueurs tels que Marta, Heung Min Son ou encore Zizou.

Si certains scans de visages ressemblent exactement à leurs homologues dans la vie réelle, d’autres en revanche sont assez étranges.

Le leaker DonkTrading, a notamment déclaré : “Attendez, certains de ces joueurs ne leur ressemblent pas du tout“.

Les joueurs ont particulièrement souligné que Ronaldinho, Marta et Bukayo Saka ne se ressemblaient pas. Le créateur de contenu FIFA, NYKchazza, a publié une image du scan de visage de Saka et a demandé : “Frère, qui est-ce ?“.

D’autres utilisateurs ont soutenu qu’il s’agissait peut-être de la pire jaquette de l’histoire de la franchise. Un troisième joueur a ajouté : “Pourquoi cela semble-t-il généré par une IA ?

Alors après toutes ces critiques, des changements sur certains scans de visages sont-ils à prévoir ? Affaire à suivre.

Inscrivez-vous gratuitement à Dexerto et recevez:
Voir moins d'annonces|Mode sombre|Offres sur les jeux, la télévision et les films, et la technologie